Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Comment préparer votre première rencontre avec un conseiller ?

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Chambre de la sécurité financière Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 11 Septembre 2020 Shutterstock.com

img-txt-pv-15 Shutterstock.com

Il faut une première fois à tout ! Suivez ces 6 étapes pour amorcer une relation productive.

1. Avant même de prendre rendez-vous, vérifiez que le professionnel que vous avez choisi est autorisé à pratiquer, que son champ d’expertise correspond à vos besoins, et s’il a des antécédents disciplinaires. Pour un conseiller de plein exercice (habilité à vendre des titres boursiers tels qu’actions et obligations, en plus des fonds communs de placement), vérifiez son inscription et ses antécédents auprès de l’Organisme canadien du commerce des valeurs mobilière et de l’Autorité des marchés financiers. 

Cette étape est incontournable, car certains individus mal intentionnés n’hésitent pas à solliciter des investisseurs sans posséder les qualifications et le certificat de pratique requis. Vous devez vous montrer vigilant !

2. Préparez un dossier contenant vos informations financières telles que vos derniers relevés bancaires et de placement, vos avantages sociaux liés au travail, vos polices d’assurance en vigueur, vos avis de cotisation d'impôt, etc.

3. Dressez une liste de vos objectifs en matière de projets professionnels et personnels, voyages, immobilier, retraite, etc. Cela aidera votre conseiller à mieux vous comprendre et à vous orienter dans la bonne direction. Aussi, n'hésitez pas à lui demander à l'avance les sujets qu'il compte aborder et à prendre le temps d’y réfléchir avant le jour J.

4. Pendant la rencontre, attendez-vous à des questions qui pourront paraître quelque peu intrusives. C'est normal, votre conseiller a l’obligation professionnelle de bien vous connaître, qu'il s'agisse de vos avoirs financiers, de votre niveau de littératie financière, de votre tolérance au risque, mais aussi de vos projets, rêves et inquiétudes. Parlez sans crainte : il est aussi tenu d’assurer la confidentialité de tous vos propos et informations personnelles.

5. Préparez une liste de questions pour votre conseiller. Pourquoi a-t-il choisi cette profession ? Quelle expérience possède-t-il ? Quels sont ses diplômes et sa formation ? Comment est-il rémunéré ? Ses réponses vous aideront à mieux cerner la personne qui sera appelée à guider vos choix financiers.

6. Prévoyez de quoi écrire. Votre conseiller va prendre des notes tout au long de la rencontre, car les informations recueillies lui permettront de faire une analyse personnalisée et de vous revenir avec un plan adapté à vos besoins. Faites comme lui, gardez une trace de vos échanges, puisque vous voudrez peut-être en discuter avec vos proches ou simplement vous remémorer certains concepts financiers complexes qu’il vous aura expliqués.

À voir aussi

Comment choisir son conseiller ?

En avez-vous pour votre argent avec votre conseiller ?

Titres professionnels des conseillers : pas si compliqué !