Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Hein ?

Erreurs de traduction, modes d’emploi ridicules, mises en garde absurdes, publicités douteuses…  Drôles et surprenantes, ces erreurs mettent la langue française à rude épreuve.  En parcourant les meilleurs exemples soumis par nos internautes, joignez l’utile à l’agréable, et découvrez un coup de pouce en français associé (ou non) à l’image.  

Réalisé avec le soutien du gouvernement du Québec.

Traductions loufoques et publicités absurdes

  • 1157
    Envoi de Halima E., Montréal

    Une pensée pour ce pauvre Coréen pressé comme un citron…

    Saviez-vous que la majuscule est nécessaire pour tous les noms qui désignent une nationalité, un peuple ou un habitant? Ainsi, on écrit un Coréen, une Québécoise et des Nordaméricains

  • hein1121
    Envoi de François Leduc, Lachine

    Pour ceux qui ont l'estomac solide!

    Diachylon ou pansement? Au Québec, le terme diachylon est souvent utilisé à tort pour décrire un pansement adhésif. Or, un diachylon est plutôt une pièce de tissu enduite d’une substance adhérente combinée à une petite compresse qui adhère aux parties du corps.

  • 1153
    Envoi de Yves Tousignant, Longueuil

    Un changement d’huile sur une voiture électrique ? Bizarre autant qu’étrange…

    Vidange d’huile ou changement d’huile? Les deux termes sont acceptés, mais le second est parfois critiqué, car on y voit le calque de l’anglais oil change.

  • hein1134
    Envoi de Josée Proulx, Terrebonne

    Maintenant, remettez les mots en ordre!

    Ici, ce n’est pas le charbon qui est infusé, mais bien la serviette. Puisqu’il est considéré comme un adjectif, le mot infusé s’accorde en genre et en nombre avec le nom (serviette) auquel il se rapporte : serviette infusée au charbon.

  • 1144
    Envoi de Suzanne Campeau, Lambton

    Et si on a les mains sèches, on ne les lave pas ?

    Se et ce sont des homophones à ne pas confondre. Se est un pronom personnel de troisième personne, singulier ou pluriel (par exemple : elle se lave et ils se lèvent). Ce est un déterminant démonstratif masculin utilisé pour désigner un objet (ce château) ou un pronom démonstratif neutre utilisé comme sujet du verbe être (ce que j’aime).

  • 1143
    Envoi de Élaine, Saint-Anicet

    « Confortablez-vous » confortablement sur votre tricot extensible pour tenter de comprendre l’étiquette…

    Bien que joli, le verbe confortabler ne peut être considéré comme un néologisme (nouveau mot). Pour être qualifié comme tel, il doit être employé et accepté par un grand nombre d’interlocuteurs. Chaque année, seule une centaine de mots est retenue pour entrer dans le dictionnaire.

  • 1142-1
    Envoi de Elizabeth Paré, Lévis

    « Chip » informatique ou chips alimentaires ? En tout cas, c’est le genre de puces que les chiens vont adorer, au beurre de miel!

    Savez-vous que à et au sont des prépositions ? Elles peuvent être utilisées pour marquer un lieu ou une destination, la distance ou la vitesse, le moyen de transport, le prix, l’heure, etc. Elles peuvent aussi être employées pour marquer la composition ou la saveur d’un aliment, comme dans des croustilles au beurre.

  • 1158
    Envoi de Mathieu Bergeron, Drummondville

    Une crème glacée ? Non merci, pas aujourd’hui…

    Saviez-vous que le mot plein peut être employé comme un nom, un adjectif, un adverbe ou encore une préposition ? Plein de est toujours utilisé comme adjectif pour signifier qui a ou qui contient beaucoup de. Il s’accorde avec le nom qu’il détermine (crème glacée pleine de…).

  • 1145
    Envoi de Martin Landry, Québec

    Avec ou sans masque Bimaso, la COVID-19 préfère-t-elle s’en prendre aux grosses têtes de pastèques ou aux petites fraises ?

    À propos ou à-propos ? Si le premier signifie au sujet de, le second est plutôt synonyme de pertinence (par exemple : souligner avec beaucoup d’à-propos).

  • 1151
    Envoi de Denis Dubois, Montréal

    Un ouvre-boite interdit aux moins de 18 ans

    Dans les noms composés avec un trait d’union, comme ouvre-boite, la marque du pluriel est toujours présente sur le second mot lorsque le mot composé est formé d’une forme verbale (ouvre pour ouvrir). Ainsi, au pluriel, on écrit ouvre-boites.

  • 1150
    Envoi de Daniel Déry, Saint-Mathieu-du-Parc

    On ne sait pas quelle charge sera retenue contre cette batterie après avoir été accusée 24 heures - chez Canadian Tire.

    Saviez-vous que pile et batterie ne sont pas des synonymes? Une pile est un petit appareil qui transforme l’énergie développée dans une réaction chimique en énergie électrique, tandis qu’une batterie désigne plutôt un groupement de piles. 

  • 1152
    Envoi de Nathalie Hebert, Bradford, Ontario

    Il n’y a pas à dire, avec le cours des bleuets en bourse, ils font certainement de bonnes affaires !

    En cuisine, des blueberry turnovers sont des chaussons aux bleuets, à ne pas confondre avec le terme financier turnover qui signifie plutôt chiffre d’affaires

  • 1155
    Envoi de André Kougioumoutzakis, Montréal

    Ah ! La Provence et ses bonbons poivrés, sa colle de tomate et surtout son pétrole de soleil de fleurs ! On se croirait en pleine nature…

    Presque tout dans la traduction de cette liste d’ingrédients devrait être corrigé. On préférera certainement consommer de l’huile de tournesol au lieu de pétrole de soleil de fleur et du poivre sucré à des bonbons au poivre!

  • 1146

    Un mauvais rhume ? Mettez-le dans la machine, peut-être avec traducteur automatique?

    Pourquoi écrit-on au Canada, mais en Chine ? Le choix de la préposition dépend du genre du pays. On emploie en devant ceux de genre féminin, ou les noms qui commencent par une voyelle (en Argentine) ou un h muet (en Hongrie). On utilise au devant les noms masculins, ou qui commencent par une consonne (au Salvador) ou un h aspiré (au Honduras).

  • 1154
    Envoi de Maxime Delisle, Gatineau

    Si petite soit-elle, cette batterie a un sens du devoir prononcé !

    Duty peut effectivement se traduire par devoir (dans le sens de tâche). Or dans le cas d’une pile de type super heavy duty, le fabricant voulait certainement préciser que son produit en est un de haute performance.  

  • 1149
    Envoi de Véronique Paradis, Varennes

    Ça ne ressemble pourtant pas à des mitaines…

    Saviez-vous que le participe passé conjugué avec l’auxiliaire être s’accorde avec le sujet ? Par exemple : les poignées à neige sont passées.

  • 1148
    Envoi de Mireille, Laval

    Ce colorant à café ou à thé contient des traces de « paume » ? Ben finalement pas de lait, pas de sucre, s’il vous plaît

    Il ne faut pas confondre pomme avec paume. Ici, tout est une question de phonétique. Le premier mot se prononce avec le son O ouvert et le second avec le son O fermé.

  • hein1142
    Envoi de Sabrina Costanzo, Saint-Émélie-de-l'Énergie

    Et si je veux vivre?

    Saviez-vous que les adverbes, comme séparément, sont toujours invariables, à l’exception de tout?
    Celui-ci s’accorde pour des raisons de prononciation quand il précède un mot féminin commençant par une consonne (une toute nouvelle jupe) ou un h aspiré (toutes haletantes).

  • hein1139
    Envoi de François Jean, Lévis

    Je connaissais les zécouteurs, mais les fécouteurs...

    Saviez-vous que les noms et les adjectifs formés avec sans sont invariables à de rares exceptions près? Les noms sans-fil, sans-abri et sans-grade peuvent être ou non au pluriel, par exemple des sans-fils ou des jeunes sans-abris.

  • hein1141
    Envoi de Nancy Surprenant, Saint-Jean-sur-Richelieu

    Ça goûte quoi la Turquie?

    Connaissez-vous l’esperluette? Ce petit signe typographique & représente une ligature de la conjonction et. L’esperluette est surtout utilisée dans les noms de raisons sociales pour unir des prénoms, des patronymes (Parent & Francoeur) ou des mots comme Fils, Fille, Associés (Bélanger & Associés).