Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Betty Crocker, Dr Pepper et Chef Boyardee, réels ou fictifs?

Par Mise en ligne : 11 juin 2019

Des noms propres sont souvent utilisés pour conférer une identité aux produits de consommation. Certains de ces personnages ont bel et bien existé, tandis que d’autres sont fictifs. Tour d’horizon.

Chef Boyardee
Réel. Après avoir immigré aux États-Unis, Ettore Boiardi a ouvert avec sa femme, en 1924, un restaurant à Cleveland, dont le plat de spaghetti aux boulettes de viande est devenu si populaire qu’il a décidé de vendre sa sauce dans des pots. Avec ses frères, il a fondé par la suite son entreprise en modifiant l’orthographe de son nom de famille afin que ce dernier soit plus facile à lire et à prononcer.

M. Christie
Réel. Les gens d’un certain âge se souviennent certainement de ces publicités des années 1980 dans lesquelles une voix d’enfant disait: «Monsieur Christie, vous faites de bons biscuits!» Le fabricant, William Mellis Christie, était un immigrant écossais qui s’est lancé dans la confection de biscuits à Toronto au milieu du 19e siècle. C’est en 1956 que l’entreprise a ouvert l’usine Christie de la rue Viau, à Montréal. L’endroit produisait notamment les biscuits de marques Oreo, Ritz et Premium Plus, mais il a fermé ses portes en 2018 lorsqu’on a transféré ses opérations en Ontario.

Betty Crocker
Fictif. Le nom a été imaginé en 1921 par la Washburn-Crosby Company afin de personnaliser le courrier envoyé aux consommateurs qui écrivaient à l’entreprise. Selon le fabricant, le prénom «Betty» a été choisi pour son côté sympathique, tandis que le nom de famille est tout simplement celui d’un ancien directeur de l’endroit.

Wendy’s
Réel. Dans sa jeunesse, Melinda Lou, la fille de l’homme qui a fondé l’entreprise, se faisait appeler «Wenda» par ses sœurs et son frère, qui avaient de la difficulté à prononcer son prénom. Dans sa biographie, le fondateur de cette chaîne de restauration rapide explique que le surnom est par la suite devenu «Wendy» et qu’il a choisi de l’utiliser non seulement pour baptiser son restaurant, mais aussi pour en constituer l’identité visuelle – accompagné de ce visage d’une fillette couvert de taches de rousseur devenu l’emblème du commerce.

>> Autre quiz à faire sur notre site: Connais-tu bien ta publicité québécoise?

Tim Hortons
Réel. Le joueur de hockey Miles Gilbert Horton, dit Tim, ainsi que son partenaire d’affaires ont ouvert le premier café-beignerie de la chaîne à Hamilton, en Ontario, en 1964, soit l’année où Tim a aidé les Maple Leafs de Toronto à gagner la coupe Stanley. Le défenseur jouait encore avec l’équipe lorsqu’elle a remporté le prestigieux trophée en 1962, en 1963 et en 1967. «Tim» Horton a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1977 de manière posthume.

Laura Secord
Réel. Héroïne de la guerre anglo-américaine de 1812, Laura Secord – née au Massachusetts, mais ayant immigré au Canada – n’a toutefois rien à voir au départ avec le chocolat. Le fabricant de friandises a donné ce nom à ses produits en reconnaissance du courage de cette femme, qui a parcouru 30 km à pied afin de prévenir les forces britanniques du Haut-Canada que les Américains prévoyaient les attaquer.

Dr Pepper
Peut-être réel. La boisson gazeuse a été mise au point au Texas en 1885 par le pharmacien Charles Alderton, mais l’origine du nom reste ambiguë. Certaines sources indiquent qu’il correspondrait à celui du propriétaire de la pharmacie où travaillait Alderton, ou alors qu’il s’agirait du nom d’un ami du propriétaire. Le fabricant affirme toutefois que le nom fait référence au père d’une jeune fille dont le propriétaire de la pharmacie était tombé amoureux.

Colonel Sanders
Réel. Alors qu’il exploitait une station-service dans le Kentucky, Harland Sanders a eu l’idée de tirer profit de sa fameuse «recette secrète» en servant du poulet frit aux clients qui arrêtaient pour faire le plein d’essence. En 1936, le gouverneur d’État a nommé Harland Sanders colonel, un titre honorifique qui n’a ici rien à voir avec l’armée.

Dr. Martens
Réel. Selon le fabricant, tout a débuté après la Seconde Guerre mondiale, lorsqu’un soldat allemand de 25 ans – le Dr Klaus Märtens – a mis au point, à l’aide d’un ami ingénieur, une chaussure équipée d’une semelle orthopédique avec coussin d’air afin de pouvoir recommencer à marcher après une blessure au pied. L’invention a connu un vif succès et le brevet a été cédé à un fabricant anglais en 1959. Le reste de l’histoire est connu : d’abord destinées aux femmes âgées et aux gens de la classe ouvrière, les chaussures vendues sous cette marque ont gagné en popularité auprès des groupes d’extrême droite ainsi que des amateurs de musique punk. Au fil des décennies, les «Docs» sont devenues l’emblème d’une contre-culture plus modérée, pour ensuite être adoptées autant par le grand public que par le pape Jean-Paul II... et même le dalaï-lama !

Capitaine High Liner
Fictif. Le fabricant canadien a choisi l’image d’un capitaine de navire parce que ce personnage évoque la qualité des produits de la mer vendus par l’entreprise. En anglais, High Liner désigne d’ailleurs la personne (ou le bateau) qui pêche le plus grand nombre de poissons. À noter que le capitaine a récemment subi une cure de jouvence: en effet, fini la casquette et le col roulé pour lui ! Désormais, il laisse paraître une belle chevelure bien peignée, tout en arborant une allure décontractée, presque «hipster»…

Dr. Oetker
Réel. L’entreprise a été fondée en 1891 par le pharmacien August Oetker dans la ville de Bielefeld, en Allemagne. Au départ, cet homme vendait principalement des petits sacs en papier remplis de la quantité exacte de poudre à pâte nécessaire pour cuisiner avec 1 lb (0,45 kg) de farine. Aujourd'hui, l'entreprise vend surtout des pizzas surgelées.

Van Houtte
Réel. Albert-Louis Van Houtte, un immigrant français, a fait l'acquisition en 1919 d'un commerce de la rue Ontario, à Montréal, qui est ensuite devenu sa première épicerie fine. Ne parvenant pas à trouver un café à son goût, il a alors décidé d’en torréfier lui-même dans son arrière-boutique. Ainsi est né le «Mélange de la maison», un café dont la recette n’a pas changé depuis sa création.

Quaker
Fictif. Malgré sa ressemblance avec William Penn, propagateur de la foi quaker – un mouvement religieux né en Angleterre – et fondateur de la colonie américaine de Pennsylvanie, l’entreprise affirme qu’il ne s’agit pas de cet homme. Pour illustrer la marque enregistrée en 1877, le fabricant aurait simplement créé un personnage vêtu d’un costume quaker afin de symboliser la qualité du produit et l’honnêteté.

Orville Redenbacher
Réel. À l’école primaire, le jeune Orville gagnait déjà de l’argent de poche en vendant le maïs qu’il cultivait. Avec son partenaire Charles Bowman, l’agriculteur a mis au point en 1965 un maïs hybride, dont les grains étaient plus légers et plus floconneux, une fois éclatés, que ceux des épis habituels. L’homme au nœud papillon démesurément gros est célèbre pour ses apparitions dans les publicités télévisées de la marque de maïs soufflé. Il se décrivait comme «un fermier au drôle de style et au drôle de nom».

Ben & Jerry’s
Réels. Après avoir payé 5 $ pour suivre un cours par correspondance sur la fabrication de la crème glacée, Ben Cohen et Jerry Greenfield ont ouvert leur premier commerce en 1978 dans une ancienne station d’essence située à Burlington, au Vermont. Ils se sont lancés dans la confection de crème glacée parce que Ben ne vendait pas assez de ses poteries pour pouvoir en vivre, tandis que Jerry avait été refusé à l’école de médecine.

Captain Morgan
Réel. Le personnage qui représente la marque de rhum est un pirate gallois ayant pillé les Caraïbes et semé la terreur dans les colonies espagnoles de l’Amérique au milieu du XVIIe siècle. Au sommet de sa gloire, il dirigeait 36 bateaux et près de 2 000 pirates.

>> À voir aussi: Protégez-Vous «rétro», 25 pages couverture du magazine

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Argent

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.