Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

REER, actions, placements: 10 fraudes classiques

Par Stéphanie Perron Mise en ligne : 01 Février 2010 Shutterstock

REER, actions, placements 10 fraudes classiques Shutterstock

Les criminels à cravate ne manquent pas d’imagination lorsque vient le temps de piller le portefeuille de leurs victimes. Voici 10 fraudes classiques.

1) La vente pyramidale

On vous propose d’investir dans une «occasion d’affaires» à condition que vous payiez des «frais d’entrée» et que vous recrutiez de nouveaux investisseurs. Or, vous perdez davantage d’argent que vous en gagnez.

2) La combine à la Ponzi

Le fraudeur prend l’argent d’autres investisseurs pour vous payer de faux rendements ou rembourser vos placements si vous en faites la demande. Ce stratagème donne l’impression que les montants prétendument investis rapportent beaucoup et qu’on peut les récupérer facilement.

3) Le paradis fiscal

Bien que tous les investissements dans les paradis fiscaux ne soient pas illégaux, une personne qui vous aide à contourner les lois pourrait ne ressentir aucune culpabilité à prendre la poudre d’escampette avec votre argent.

4) La promotion de vente de titres

Un «scoop» vous informe que la valeur d’un titre boursier augmentera de façon importante sous peu. Plusieurs investisseurs achètent le titre, ce qui en fait augmenter la valeur. Les escrocs le vendent alors en masse, ce qui le fait chuter brutalement.

5) L’hameçonnage sur le Web

Un courriel vous demande de mettre à jour vos informations personnelles et vous dirige vers un site Web frauduleux dont l’interface est identique à celle de la société avec laquelle vous faites affaire. Sachez que les institutions financières n’envoient jamais ce genre de courriel.

6) Les placements vendus sans prospectus

Un prospectus est un document qui contient l’information détaillée sur les titres de placement et leurs émetteurs. Bien qu’il soit obligatoire pour ces derniers de produire et de fournir ce document, il existe des exceptions. Un fraudeur pourrait donc en profiter pour vous vendre un placement sans prospectus. Sans ce document, il devient difficile d’intenter des poursuites sur la base d’informations trompeuses. Pour vous assurer qu’on ne vous remet pas un faux prospectus, consultez le Système électronique de données, d’analyse et de recherche au Sedar.com.

7) La fraude REER

On vous propose d’utiliser l’argent de votre REER pour acheter des actions d’une entreprise «admissible aux REER». Peu après la transaction, l’entreprise ferme ses portes, les actions achetées ne valent rien et vous constatez que l’entreprise n’était pas admissible aux REER. Pour couronner le tout, l’État réclame le paiement­ de l’impôt sur les sommes retirées de votre REER.

8) Le télémarketing frauduleux

Vous recevez un appel d’un prétendu représentant qui vous offre des rendements supérieurs à ceux de toute autre forme de placement alors que, dans les faits, il n’en est rien.

9) Les groupes d’affinités

Un escroc se glisse dans votre cercle social afin de bâtir sa crédibilité, créer des liens avec vos amis et abuser de votre confiance.

10) Les actions de mines

On vous offre d’acheter des actions d’une mine d’or ou de diamants, sous prétexte qu’un géologue aurait confirmé le potentiel d’un gisement minier que peu de gens connaissent­. Dans les faits, la mine contient peu de minerai et les actions valent peu. 

Source: Autorité des marchés financiers

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Argent