Comment entretenir le système de climatisation de votre auto

Par Rémi Leroux Mise en ligne : 19 juin 2013

Climatisation auto: conseils d'entretien

Pour bien fonctionner, la climatisation d’une auto demande un entretien régulier trop souvent négligé. Nos conseils pour rester au frais tout l’été.

La climatisation de votre voiture est un système de ventilation qui doit être entretenu et contrôlé. Une fois par an, idéalement au printemps, vérifiez ou faites vérifier:

  • si le filtre à pollen, situé le plus souvent derrière le coffre à gant, n’est pas encrassé;
  • si la courroie d’entraînement du compresseur, située dans le compartiment moteur, n’est pas usée;
  • si la grille qui protège le condenseur à l’avant du véhicule n’est pas obstruée.

D’autre part, le filtre à pollen devrait être changé en même temps que le filtre à air du moteur, soit tous les 20 000 km environ, selon Dominic Bouchard, expert technique chez OBD3 Solutions Diagnostic Auto. Si vous choisissez de le changer vous-même, sachez que la manœuvre est généralement expliquée dans le carnet de bord du véhicule.

À noter: on entend parfois dire qu’il faut faire fonctionner la climatisation de temps à autre en hiver pour ralentir l’usure des joints; or, c’est inutile. «Le système se met de toute façon en marche automatiquement dès que l’on démarre le mode dégivrage du pare-brise», explique Pierre Renaud, enseignant en mécanique automobile et air climatisé à l’École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal (EMEMM).

>> À lire aussi: Conduire l’été: air climatisé ou vitres baissées?

Risques de moisissures

Dans un système de climatisation, la fonction de l’évaporateur est de refroidir et de déshumidifier l’air qui pénètre dans l’habitacle. À l’arrêt de la climatisation, l’air accumulé dans l’évaporateur redevient liquide.

«Cette eau peut causer de mauvaises odeurs, de la moisissure, voire corroder l’évaporateur», précise Pierre Renaud. Il recommande donc, une fois qu’on arrive à destination, de couper le moteur et la climatisation, mais de laisser tourner le ventilateur quelques minutes pour assécher l’évaporateur.

En cas de fuite

Votre climatisation est moins froide ou tarde à se mettre en marche? Si vous soupçonnez une fuite ou un bris, faites appel à un professionnel – votre garagiste s’il est habilité à intervenir ou un atelier spécialisé. Seuls des techniciens agréés sont autorisés à manipuler le fluide frigorigène contenu dans le circuit de climatisation.

«L’achat de recharge de frigorigène en vente dans les grands magasins comme Canadian Tire est à proscrire, prévient Dominic Bouchard. Car ce fluide réfrigérant n’est pas pur et peut contaminer le système de climatisation.» Bon à savoir: la fuite éventuelle de fluide n’est pas dangereuse pour la santé.

>> À lire aussi: Enquête sur l'achat d'une auto neuve: courtier, web ou concessionnaire?

Surconsommation d’essence de 6 à 20 %

Le système de climatisation fonctionne grâce à un compresseur dont le rôle est d’assurer un débit de fluide frigorigène sous haute pression. Or, c’est le moteur de la voiture qui l’entraîne. Lorsque la clim est en marche, le moteur travaille plus fort et consomme donc plus de carburant.

Rouler par temps clair, à une température extérieure de 25°C, avec un réglage de l’air climatisé à 20°C entraîne une surconsommation moyenne de carburant d’environ 20 % en ville et 6 % sur grande route et autoroute, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie en France.

Faut-il alors limiter l’usage de l’air climatisé pour espérer sauver de l’argent? «Rouler les fenêtres baissées, c’est comme ouvrir un parachute: on perd énormément d’aérodynamisme», nuance Pierre Renaud. Avec les fenêtres ouvertes, le véhicule consomme en effet plus de carburant, mais c’est surtout le cas à une vitesse supérieure à 100 km/h.

Pour sauver de l’essence, l’idéal est donc de réserver la climatisation pour les trajets sur autoroute et de privilégier la conduite fenêtres ouvertes lors des trajets à faible vitesse.

Dernier conseil pour gagner en efficacité: «Lorsque vous démarrez votre véhicule, roulez les fenêtres ouvertes pour évacuer en partie l’humidité et la chaleur, et lancez l’air climatisé en même temps, recommande Pierre Renaud. Dès que l’air froid sort par les trappes, fermez les fenêtres.»

Installer la climatisation quand il n’y en a pas?

Votre voiture n’est plus toute jeune et n’est pas équipée de l’air climatisé. Vous songez à faire installer un système de climatisation pour plus de confort. Mauvaise idée, estime Dominic Bouchard.

«C’est extrêmement dispendieux: on parle de plusieurs milliers de dollars, c’est beaucoup de temps de travail et de pièces à installer, explique-t-il. Sans compter qu’il y a de fortes chances pour que la valeur marchande de la voiture soit inférieure au coût d’installation du système.»

Photo: Shutterstock

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Automobile