Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

(5) Articles

(108) Produits

(0) Fiches

Comment nous avons testé les téléviseurs

Par Clémence Lamarche Mise en ligne : 07 novembre 2019  |  Magazine : décembre 2019

Vous vous questionnez sur la manière dont nous avons testé les téléviseurs? Voici comment nous avons procédé.

En collaboration avec Consumer Reports, nous avons testé 108 téléviseurs de 32 à 75 po, vendus au Québec à un coût maximum de 5 010 $ (prix relevés en octobre et décembre 2019, et arrondis aux 10 $ près).

Qualité de l’image en HD

Nous avons analysé la qualité de l’image, particulièrement le rendu des couleurs, la qualité des contrastes et la luminosité, en visionnant différents extraits de films. La note tient compte d’évaluations objectives et subjectives réalisées par un groupe d’experts.

Qualité de l’image en ultra-HD

Nous avons analysé la capacité de l’appareil à produire une image de qualité en format ultra-haute définition (ultra-HD) à partir de contenus ultra-HD provenant d’une clé USB, d’un service Internet de vidéo en continu (streaming) et par un câble HDMI. Nous avons aussi évalué la capacité des appareils à convertir du contenu pleine HD en format ultra-HD.

Angle de visionnement

Il s’agit de la capacité de l’appareil à produire une image de qualité, sans dégradation des couleurs, lorsqu’on fait face au téléviseur puis lorsqu’on se déplace vers la droite ou la gauche, et vers le haut ou le bas de l’écran.

Flou cinétique

Nous avons évalué si l’image présente un flou lors du visionnement de scènes comportant beaucoup de mouvements (film d’action ou événement sportif). Si le téléviseur est muni d’une fonction de réduction des flous cinétiques, nous avons activé cette option lors de nos tests. Par contre, si cette même fonction occasionne une détérioration générale de l’expérience cinématographique (effet soap opera), nous l'avons désactivée.

Qualité du son

Nous avons analysé la qualité du son produit par le téléviseur à l’aide d’extraits de musique et de bandes sonores de film. Les appareils devaient rendre le plus exactement possible l’extrait joué, offrir une bonne plage de volume et ne pas présenter de distorsion à fort volume. Nous avons attribué les notes grâce à des mesures techniques, en collaboration avec un groupe d’experts.

Polyvalence

La polyvalence de l’appareil, c’est-à-dire la qualité et la quantité des options proposées (télé intelligente, connexions disponibles, formats de fichier pouvant être lus, etc.), a été évaluée.

Consommation d’énergie

Pour mesurer leur consommation d’énergie, nous avons ajusté les téléviseurs afin qu’ils présentent la meilleure image possible.

Évaluation de la marque

Selon un sondage effectué du 30 juillet au 13 août 2019 auprès de 3 718 répondants membres du Panel, la communauté de consommateurs de Protégez-Vous. Seules les marques citées par au moins 30 répondants ont été retenues.

• Appréciation des utilisateurs : Correspond à la proportion des répondants qui recommandent cette marque.

• Fiabilité : Correspond à la proportion d’appareils qui n’ont subi aucun bris dans les cinq premières années suivant l'achat selon l’expérience des répondants.

Note : l’appréciation des utilisateurs et la fiabilité de la marque ne sont pas comptabilisées dans la note globale. Si vous hésitez entre deux produits recommandés, les notes d’appréciation et de fiabilité peuvent vous aider à les départager.

Nos meilleurs et bons choix

Les critères de recommandation diffèrent selon la taille des téléviseurs.

• 65 po et plus

Pour se classer parmi les meilleurs choix, les téléviseurs doivent obtenir une note globale de 85 % ou plus. Les bons choix, pour leur part, doivent obtenir une note globale de 75 % et coûter 2 500 $ ou moins.

• 55 à 60 po

Pour se classer parmi les meilleurs choix, les téléviseurs doivent obtenir une note globale de 83 % ou plus. Les bons choix, pour leur part, doivent obtenir une note globale de 78 % ou plus et coûter 1 500 $ ou moins.

• De 49 à 50 po

Pour se classer parmi les meilleurs choix, les téléviseurs doivent obtenir une note globale de 75 % ou plus. Les bons choix, pour leur part, doivent obtenir une note globale de 70 % ou plus et coûter 1000 $ ou moins.

• De 37 à 43 po

Pour se classer parmi les meilleurs choix, les téléviseurs doivent obtenir une note globale de 66 % ou plus. Les bons choix, pour leur part, doivent obtenir une note globale de 63 % ou plus et coûter 550 $ ou moins.

• 32 po et moins

Pour se classer parmi les meilleurs choix, les téléviseurs doivent obtenir une note globale de 56 % ou plus. Les bons choix, pour leur part, doivent obtenir une note globale de 55 % ou plus et coûter 300 $ ou moins.

Il est fréquent que les prix fluctuent d’une mise à jour à l’autre. Ainsi, certains produits qui n’étaient pas recommandés lors du dernier test peuvent maintenant l’être, et vice-versa.

Au moment de notre étude de marché, en octobre 2019, tous les produits étaient vendus dans au moins deux magasins au Québec ou trois sites web effectuant la livraison au Canada.

Protégez-Vous est un organisme sans but lucratif indépendant et autofinancé, entièrement voué à l’information et à l’éducation des consommateurs québécois.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Technologie

Commentaires 1 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par MICHEL BUJOLD | 17 novembre 2019

    Est ce que les "OLED" on été testé versus les "ACL/DEL"sur le fait qu il y aune grosse possibilité du " brûlures de parti d'écrans lorsque une image a des parties qui reste affichés au même endroit pour une longue durée ????

    journalist Par CéLINE MONTPETIT de Protégez-Vous | 19 novembre 2019

    Bonjour Monsieur Bujold,
    En laboratoire, nous n'avons pas constaté d'effet de brûlure sur les écrans OLED. Par contre, il est vrai que des images statiques peuvent causer une altération de certains pixels de l'écran et ainsi créer une image fantôme qui peut, dans les cas les plus extrêmes, ne plus disparaître. Ainsi, si vous avez tendance à laisser votre téléviseur ouvert au même poste pendant des heures, il y a un risque que les logos qui apparaissent dans le bas de l'image "s'impriment" sur l'écran. La même chose pourrait se produire si vous jouez à des jeux vidéos et que la même entête reste affichée longtemps. À l'inverse, si vous variez votre utilisation, il y a peu de risques qu'un tel problème se produise.