Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Par Maxime Johnson
ajustement-tv

Votre nouveau téléviseur vous paraît sombre, et la qualité de l’image semble digne d’un roman-savon? Malheureusement, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans les paramètres pour régler le tout… Sortez votre télécommande et suivez ce guide pour corriger la situation.

Aujourd’hui, les téléviseurs sortent généralement de l’usine avec une bonne qualité d’image. Les rouges sont rouges, les verts sont verts et le rétroéclairage de l’écran n’est plus programmé pour compenser la forte luminosité des salles des détaillants d’électronique, comme c’était le cas auparavant.

Le réglage de votre appareil s’avère toutefois toujours aussi pertinent, en raison de la multiplication des modes et des fonctionnalités qui ne conviennent pas toujours à vos habitudes. Certains téléviseurs, par exemple, sont livrés avec le mode « économie d’énergie » activé par défaut, qui permet de réduire la consommation en électricité de l’appareil, mais aux dépens de la qualité de l’image. La luminosité d’une pièce et le type de contenu que vous consommez peuvent aussi influencer la façon dont vous devrez régler votre écran afin d’en profiter pleinement.

Dans les lignes qui suivent, nous vous expliquons quels sont les principaux paramètres de votre téléviseur à régler, et ce que vous devez rechercher comme résultat. Même si le nom des menus varie d’une marque à l’autre, les types de paramètres qu’on trouve sont assez constants. Voici ceux auxquels vous devriez vous attarder.

1. Sélectionnez un mode préprogrammé

Les téléviseurs proposent des modes préprogrammés qui mettent au point automatiquement les paramètres en fonction de l’image recherchée ou du type de contenu diffusé. Il s’agit donc d’un bon point de départ pour régler votre appareil.

Vous êtes cinéphile? Essayez le mode « Filmmaker », optimisé pour que vous obteniez l’image la plus pure possible. C’est celui qui offre le meilleur résultat pour les films et le contenu télé habituel. Si votre appareil ne le propose pas, l’option « cinéma » permet d’atteindre une image similaire. Le mode « jeux », quant à lui, est à privilégier pour les amateurs de jeux vidéo, puisqu’il diminue le temps de traitement de l’image, ce qui leur permet d’être plus réactifs. Notez que les téléviseurs ont aussi un mode « sport », mais que celui-ci offre souvent une image trop artificielle.

Ne vous fiez toutefois pas à la luminosité de l’écran pour choisir un mode, étant donné que vous pourrez la modifier ailleurs dans les réglages; fiez-vous plutôt aux couleurs, à la qualité des noirs et aux mouvements (qui ne devraient pas avoir l’air artificiels), par exemple. Si un mode vous plaît plus que les autres, c’est le bon!

2. Ajustez le rétroéclairage

Trouvez le menu « rétroéclairage » (avec un téléviseur à affichage à cristaux liquides [ACL] à diode électroluminescente [DEL]) ou « éclairage OLED » (avec un téléviseur à diode électroluminescente organique [DELO]) pour rendre l’écran plus ou moins sombre. Des émissions ou des films regardés en plein jour nécessiteront un réglage plus lumineux, par exemple. Recherchez un niveau confortable et agréable pour vos yeux. Attention : on ne parle pas ici du menu « luminosité », qui n’affecte pas l’éclairage général de l’écran, mais plutôt l’allure des noirs (voyez le point 4).

Le menu « rétroéclairage » permet aussi parfois de modifier la gradation locale – local dimming en anglais –, laquelle peut avoir un effet sur la qualité des contrastes (à ne pas confondre avec le menu « contraste », qui permet quant à lui de régler les détails dans les parties lumineuses de l’image, comme nous l’expliquons au point 4). L’efficacité de cette option varie d’un modèle à l’autre. Effectuez des tests pour trouver le niveau qui vous satisfait le plus.

Certains modèles de téléviseurs permettent de régler automatiquement le rétroéclairage en fonction de la luminosité ambiante. C’est une option intéressante pour ceux qui écoutent la télévision à toute heure du jour et de la nuit, mais ici aussi, l’efficacité varie d’un appareil à l’autre.

3. Désactivez les effets nuisibles

Les téléviseurs modernes sont offerts avec une multitude de fonctionnalités conçues pour corriger des problèmes qui étaient fréquents lors de l’arrivée de la télé à haute définition (HD), au début des années 2000, mais qui le sont moins aujourd’hui. En pratique, ces fonctionnalités nuisent plus souvent qu’à leur tour.

En tentant de réduire le flou pouvant survenir dans les scènes d’action, les paramètres liés au mouvement (Motionflow, Auto Motion Plus, TruMotion, etc.) donnent par exemple un effet « roman-savon » à l’image. Désactivez ces fonctionnalités.

La netteté améliore quant à elle artificiellement les contours des objets qui s’affichent à l’écran, mais aux dépens des détails. Elle devrait être le plus près de zéro possible. Parmi les autres fonctionnalités à désactiver, mentionnons la réduction numérique du bruit, qui devrait être utilisée uniquement dans de rares cas; lorsque vous regardez un vieux DVD et qu’il y a des points blancs dans l’image, par exemple.

Certains téléviseurs viennent aussi avec un mode « économie d’énergie » trop intense, qui diminue de façon draconienne la qualité de l’image. Activez-le et désactivez-le pour voir ce que vous préférez.

4. Au besoin, réglez ces paramètres avancés

L’image de votre téléviseur devrait maintenant être bonne, les réglages des modes préprogrammés étant en général suffisants. Si vous voulez poursuivre plus loin, vous pouvez quand même le faire en vous familiarisant avec d’autres concepts avancés.

Optimisez le menu « contraste », qui détermine la pureté des blancs et des couleurs claires, en mettant à l’écran – sur pause – une image brillante, par exemple une scène hivernale. Ajustez-le pour que les blancs demeurent éclatants, tout en préservant leurs nuances; pensons aux imperfections dans la neige.

Modifiez ensuite le menu « luminosité », qui contrôle le détail dans les noirs, en mettant à l’écran – toujours sur pause – une scène sombre, comme une ville la nuit. Essayez d’obtenir des noirs profonds, tout en préservant les détails dans les zones sombres.

Changez la « température des couleurs » en privilégiant des couleurs plus chaudes (qui tendent plus vers le rouge que le bleu), puisque le contenu télé est optimisé pour ces dernières.

Complexe, tout cela? Si vous avez acheté un téléviseur que nous avons testé, vous pouvez utiliser les réglages suggérés par nos experts pour chacun des modèles évalués. Vous trouverez les renseignements nécessaires dans les fiches d’évaluation des appareils, sous l’onglet « Réglage de l’image ».

5. Évitez les paramètres pour professionnels

Outre la température des couleurs, les autres paramètres en lien avec la couleur (gamma, balance des blancs, etc.) devraient être laissés aux professionnels ou à ceux qui ont de l’équipement spécialisé. Les téléviseurs sont désormais bien mis au point à leur sortie d’usine, et vous risquez de nuire à l’image en réglant ces autres paramètres.

6. Répétez au besoin pour chaque entrée

De nombreux téléviseurs modifient seulement les paramètres de l’entrée sélectionnée lorsqu’un changement est réalisé. Un réglage que vous avez effectué alors que du contenu était diffusé à partir du port HDMI 1 ne sera donc pas appliqué au port HDMI 2 ou aux applications de la télé intelligente (comme Netflix).

Certains modèles de téléviseurs offrent d’appliquer un changement à toutes les entrées lorsqu’il est sélectionné. Privilégiez cette option; sinon, refaites la procédure pour chaque port de votre téléviseur et pour ses fonctionnalités intelligentes. Vous pouvez aussi associer des modes précis à des entrées particulières, pour activer par exemple le mode « cinéma » uniquement sur le port HDMI associé à un lecteur Blu-ray.

Aux bons soins d’un pro

 

Les détaillants d’électronique offrent souvent des services de réglage de téléviseur à domicile. Pour environ 300 $, un professionnel pourvu d’équipement spécialisé peut faire les mêmes mises au point que vous, en plus de s’attarder à d’autres paramètres – comme la couleur de l’image – avec une précision impossible à atteindre à l’œil nu. C’est là une option à considérer si vous recherchez le cinéma maison parfait, mais pour le prix demandé, nous ne recommandons pas un tel niveau de détail. Les principaux réglages, ceux qui comptent le plus, sont de toute façon à votre portée.

Le réglage automatique arrive

 

Les caméras des téléphones intelligents ont atteint une telle qualité que des téléviseurs sont désormais accompagnés d’applications mobiles qui vous permettent de régler automatiquement votre image. TCL, par exemple, offre l’application iPQ Engine Mobile Calibration, tandis que Samsung a lancé en 2021 l’application EZCal. Ces logiciels – qui demandent de filmer votre écran pendant que celui-ci affiche des images étalons – sont toutefois encore peu répandus, et ils ne fonctionnent généralement qu’avec certains modèles de téléphones et de téléviseurs.

 

Notez que la console Apple TV offre aussi une fonctionnalité du genre. Dirigez-vous à Réglages > Vidéo et audio > Étalonnage > Équilibre des couleurs pour entamer le processus. Le réglage n’affecte toutefois que le contenu diffusé sur l’appareil d’Apple et non sur le reste de votre téléviseur.

>> À lire aussi : Téléviseurs : 97 modèles testés

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.