Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Renouveler l’assurance de son entreprise : que faut-il savoir ?

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Chambre de l'assurance de dommages Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 17 Mai 2021 iStock

iStock-1048890486-PV iStock

Renouvellement de l’assurance de votre entreprise : quels sont les éléments à considérer? Quelles sont les questions à se poser?

Jeune entrepreneure, Line a démarré, l’année dernière, un atelier de création de vêtements en tissus recyclés dans un espace qu’elle loue. Après réflexion, elle a jugé important de souscrire une assurance pour protéger son entreprise.

Récemment, Line a reçu un appel de son professionnel en assurance de dommages l’informant qu’il était temps de renouveler sa police d’assurance, ce qui a suscité chez elle plusieurs questions : doit-elle communiquer avec son agent ou son courtier ou le fera-t-il à l’approche du renouvellement? Doit-elle confirmer qu’elle veut renouveler son contrat? Ses besoins ont-ils changé? Qu’est-ce que son professionnel a besoin de savoir?

Le renouvellement : l’heure du bilan

Quelle que soit votre entreprise, le renouvellement d’assurance est une étape importante pour la protection de vos activités; il doit donc être réalisé avec soin. C’est d’ailleurs le moment idéal pour faire un bilan et pour vous projeter dans le futur : votre chiffre d’affaires a-t-il connu une hausse ou une baisse? Avez-vous de nouvelles activités en vue? Aurez-vous besoin de remplacer ou d’acquérir du matériel?

Quels éléments considérer?

Si comme Line, vous n’êtes pas certain de ce que vous devez prendre en considération pour le renouvellement, appelez votre professionnel en assurance de dommages (agent ou courtier en assurance de dommages). Il y a beaucoup d’éléments susceptibles de modifier les besoins d’assurance de votre entreprise, certains sont plus évidents que d’autres à identifier. Ces professionnels encadrés par la Chambre de l’assurance de dommages vous aideront à vous poser les questions pertinentes selon les particularités de votre entreprise.

Par exemple, au cours de l’année, Line a acheté une surjeteuse pour la finition de ses produits, ainsi que du matériel informatique pour la conception des vêtements. Or, l’acquisition d’équipement ou de matériel (y compris informatique) peut faire varier la valeur des biens à assurer. En conséquence, le montant de protection pour le volet assurance biens devra peut-être être révisé pour prendre en compte ces changements.

Durant l’année, Line a aussi développé son marché. Elle expédie maintenant certaines de ses créations en Europe. Puisque ce type d’expansion modifie les risques que pourrait subir son entreprise, elle doit en informer son professionnel en assurance de dommages afin d’ajuster le montant de protection pour le volet responsabilité et erreurs et omissions de manière à couvrir adéquatement ses nouvelles activités d’exportation. Elle pourrait également avoir besoin d’une assurance cyber-risque pour se protéger de tentatives d’intrusion puisqu’elle conserve des données personnelles et confidentielles sur ses clients.

Lors du renouvellement de l’assurance automobile des entreprises, l’assuré devrait, entre autres, mentionner :

  • les changements dans l’usage d’un véhicule (par exemple son utilisation pour effectuer les livraisons commerciales),
     
  • l’embauche de nouveaux chauffeurs-livreurs,
     
  • l’ajout de systèmes antivol.

Une liste de questions clés pour vous aider

La ChAD a répertorié une liste de questions-clés à se poser lorsqu’on renouvelle son assurance des entreprises et son assurance automobile des entreprises.

Ces questions sont disponibles sous forme d’aide-mémoire à télécharger :

Ces aide-mémoire vous aideront à réviser vos besoins en assurance en tenant compte des changements au sein de votre entreprise, tels que la valeur des biens possédés, les activités développées, les mesures de prévention mises en place, etc.

Deux conseils complémentaires :

 

1. La visite des lieux


Selon le type d’entreprise, votre assureur ou votre courtier en assurance de dommages voudra possiblement visiter les lieux d’affaires. Cela lui permettra, notamment de :

  • faire l’état des lieux et de l’environnement;
     
  • prendre connaissance de l’aménagement du site concernant la prévention des incendies (extincteurs et gicleurs, par exemple);
     
  • noter les éléments pouvant influer sur les protections requises;
     
  • refaire l’analyse complète de vos besoins.

Le cas échéant, il pourra émettre des conseils sur les mesures préventives que vous pourriez adopter pour protéger vos activités et vos biens.


2. L’évaluation des biens de l’entreprise


​​​​​​​Selon les circonstances, votre agent ou votre courtier pourrait par ailleurs vous recommander de faire appel à un évaluateur agréé pour connaître la valeur des biens de votre entreprise, ainsi que celle du bâtiment (s’il vous appartient) afin d’en déterminer les coûts de reconstruction. Cette analyse permettra par la suite de choisir le montant approprié de couverture qui protégera au mieux l’entreprise en cas de sinistre.

Pour en savoir plus 

Vous vous demandez quelles sont vos responsabilités lors de vos démarches pour assurer votre entreprise? Vous vous posez des questions sur le rôle des agents et courtiers en assurance de dommages ou des experts en sinistre ? La ChAD peut vous éclairer, de la soumission de votre contrat d’assurance de dommages à la réclamation en cas de sinistre. Consultez la section sur « l’assurance des entreprises» à chad.ca.