Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Par Clémence Lamarche

Facilité d’installation, confort du siège, dispositif «antivol», stabilité, support pour le dos… Voici les critères à considérer pour choisir un bon siège de vélo pour enfant.

Voici les trois types de sièges:

Siège arrière avec support (se fixe au hauban)

Siège arrière sans support (se fixe au tube de selle).

Les sièges qui s’installent à l’arrière du vélo ont généralement un dossier haut qui soutient mieux le dos et la tête de l’enfant que les sièges qui se fixent à l’avant. Votre rejeton pourra y prendre place pendant plusieurs années. Les modèles avec support se fixent au hauban du vélo de l’adulte. Ils sont plus stables que ceux sans support qui s’attachent au tube de selle.

Siège avant (se fixe au tube de selle, à la potence ou au tube horizontal).

Le grand avantage des sièges avant : vous avez toujours l’œil sur votre petit et vous pouvez lui parler sans devoir tourner la tête. Ne croyez pas cependant les fabricants qui disent que votre enfant pourra s’y assoir jusqu’à l’âge de quatre ans; ses jambes vous empêcheront rapidement de tourner le guidon, ou sa tête vous bloquera la vue. Ces sièges sont surtout utiles pour les très jeunes (ou très petits) enfants. Les modèles testés se fixent au tube de selle, à la potence ou au tube horizontal.

La facilité d’installation du siège

La plupart des sièges que nous avons testés sont faciles à fixer à un vélo. Leur première installation nécessite des outils courants, comme des clés hexagonales – ou Allen –, un tournevis à pointe étoilée ou une clé ouverte de 8 à 15 mm (qui ne sont pas fournis avec les produits). Nos experts ont mis une dizaine de minutes pour attacher les modèles les plus simples et jusqu’à 45 minutes pour les plus compliqués. Vous hésitez à installer un siège pour enfant sur votre vélo de peur d’égratigner sa peinture? La majorité des fabricants fournissent une pièce de caoutchouc que vous pouvez enrouler autour de la potence, du tube horizontal ou du hauban avant de fixer le siège. Si cette pièce n’est pas incluse dans la boîte, utilisez du ruban isolant pour protéger votre monture. Si vous êtes plus ou moins habile de vos mains, sachez que la plupart des boutiques qui se spécialisent dans la vente d’accessoires de vélo peuvent installer le siège pour vous. Le coût du service varie entre 10 et 100 $, selon la complexité du travail et selon que vous vous êtes procuré ou non le siège ailleurs, dans un magasin à grande surface, par exemple.

Photo ci-dessus: il existe deux types d’adaptateurs pour installer les sièges de vélo sur le support arrière. Celui de droite se fixe au-dessus du collet de selle; ce type de pièce brise souvent selon nos experts. L’adaptateur de gauche, beaucoup plus solide, est fait d’une pièce moulée et remplace le collet de selle. Si le siège que vous achetez vient avec un adaptateur comme celui de droite, n’hésitez pas à vous en procurer un meilleur, que vous trouverez dans la plupart des boutiques de vélo pour environ 15 $.

La facilité d’utilisation du siège

• L’installation et le retrait quotidiens: vous souhaitez conduire Junior tous les jours à la garderie et y laisser le siège de vélo avant de poursuivre votre route? Il vous faut un siège qui s’installe et s’enlève rapidement. Le meilleur modèle de siège avant que nous avons testé est le plus simple , car il suffit de presser une petite manette sous le siège pour le retirer.

• Le système de sécurité: parmi les modèles testés, deux de nos meilleurs choix possèdent un système de sécurité. Si vous avez mal fixé le siège, et qu’il se détache accidentellement en cours de route, le dispositif de sécurité le retiendra. Cette particularité a beaucoup plu à nos experts.

• La protection latérale: en cas d’accident, vous souhaitez certainement que votre enfant soit bien protégé. La plupart des sièges arrière que nous avons mis à l’essai offrent une certaine protection latérale. La majorité des sièges avant, quant à eux, n’ont pas cette protection latérale. Vos bras compenseront toutefois en partie cette lacune lorsque vous tiendrez le guidon.

• Le dispositif «antivol»: Vous verrouillez votre vélo dans des endroits publics, la plupart du temps? Si vous craignez de vous faire voler le siège, sachez que certains modèles possèdent un dispositif «antivol» (photo ci-dessous).

Le confort du siège

Pour pouvoir faire de longues balades à vélo, votre enfant doit être confortable. Pour cela, choisissez un siège muni d’un dossier inclinable, de repose-pieds réglables et d’une barre d’appui pour les mains, qui permet à votre enfant de se tenir et qui limite les mouvements de ses petits mains baladeuses! Tous nos meilleurs choix possèdent une barre d’appui, mais parmi eux, un seul possède un dossier inclinable, idéal pour les grandes promenades. En magasin, vérifiez bien la largeur du siège. Si celui-ci est étroit et que le dossier est très droit, votre rejeton – qui porte un casque – devra pencher la tête vers l’avant, ce qui pourrait rendre la balade peu agréable pour lui. Portez aussi une attention particulière aux courroies du harnais. Celles de certains produits sont très courtes. Y attacher un enfant est donc difficile, particulièrement s’il porte un manteau. Par ailleurs, la plupart des sièges avant vous limiteront, au moins un peu, dans vos mouvements, et ce sera pire si vous êtes de petite taille (et si votre vélo l’est aussi). Assurez-vous d’acheter un modèle que vous pourrez retourner au magasin s’il ne convient pas.

Avant d’acheter, vérifiez si votre monture est compatible avec le siège qui vous intéresse.
 
• Vélo de petite taille. Les pièces trop courtes – en particulier les tubes de selle et de direction – des petites bicyclettes peuvent empêcher l’installation des sièges. Si vous avez un tel vélo et que vous souhaitez installer un siège arrière, le technicien d’une boutique spécialisée pourra probablement utiliser un adaptateur pour le fixer. En revanche, si vous voulez installer un siège avant, cela pourrait s’avérer problématique.
 
• Vélo « de fille ». Dans le cas des bicyclettes dotées d’un tube horizontal très incliné, la longueur du tube de selle et l’inclinaison du tube horizontal pourraient être insuffisantes pour permettre l’installation d’un siège. Dans ce cas, il n’y a pas vraiment de solution : soit vous changez de siège pour enfant, soit vous changez de vélo!
 
• Avec freins à disque. Le support des sièges arrière est parfois trop étroit pour convenir à un vélo muni de freins à disque. Certains fabricants proposent une version de leur produit spécialement conçue pour les bicyclettes avec freins à disque. Sinon, vous pouvez acheter un support à part qui s’adaptera à votre vélo.
 
• En fibre de carbone. Les vélos en fibre de carbone sont légers, mais fragiles. La plupart des manuels d’utilisation mentionnent d’ailleurs que vous ne pouvez pas y installer de siège pour enfant. Selon nos experts, quelques modèles arrière pourraient convenir à certains de ces vélos. Mais avant de risquer de briser votre monture, consultez un professionnel.

Deux conseils pré-balade
 
• Avant de partir pour votre première randonnée, faites un test : placez dans le siège de vélo un poids similaire à celui de votre enfant (par exemple, un sac de patate). Vous verrez ainsi comment un tel chargement modifie votre conduite (centre de gravité, virages et distance de freinage). Dans le cas des demi-vélos, vous devrez vous habituer à la longueur additionnelle de votre monture.
 
• Commencez par de courts trajets dans des lieux peu achalandés avant de vous lancer dans l’heure de pointe du matin ou dans une longue balade en terrain inconnu.

Pour connaître la liste des sièges de vélo et des demi-vélos recommandés par Protégez-Vous, consultez cette section de notre dossier.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.