Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Vidéo: Comment diminuer la consommation d'une auto électrique

Par Yves Racette (auteur), Charles Désy et Julien Amado (images et montage), Daniel Grosleau (narration) Mise en ligne : 28 février 2020

Plusieurs gestes simples permettent de prolonger l'autonomie d'un véhicule électrique et de diminuer sa consommation d'énergie. Si vous avez un véhicule à essence, certains conseils s’appliquent aussi à vous.

L’écoconduite, c’est une façon de conduire permettant d’utiliser moins d’énergie. En suivant ces règles, vous pourrez prolonger l’autonomie de votre véhicule électrique, tout en utilisant moins d’électricité.

Roulez en douceur, c’est-à-dire en évitant de freiner et d’accélérer brusquement. Une conduite agressive rime avec une forte consommation d’énergie.

Maintenez une vitesse stable et limitez les relances ou les arrêts, car c’est le démarrage qui demande le plus énergie. Pour maintenir une vitesse stable, tentez de prévoir les réactions des autres conducteurs. Relâchez l’accélérateur dès que vous voyez le feu rouge; vous éviterez ainsi de vous arrêter complètement avant de repartir au feu vert. Aussi, limitez les freinages inutiles et tentez de maintenir votre erre d’aller sur les routes secondaires et à l’approche des virages. Évidemment, utilisez ces techniques en tenant compte des conditions de circulation et des autres utilisateurs de la route.

En ville, placez le levier de vitesses en position «L» pour «Low» ou «B» pour «Brake». Ainsi, vous augmenterez la récupération d’énergie au freinage. En effet, lors du freinage, les roues entraînent le moteur qui agit comme une dynamo et retournent de l’énergie vers les batteries. C’est ce qu’on appelle le freinage régénératif.

Réduisez votre vitesse et respectez les limites. Pour une même distance parcourue, vous consommez plus d’énergie si vous roulez à 115 km/h que si vous roulez à 95 km/h. La règle est simple: plus on roule vite, plus on utilise d’énergie.

Les accessoires installés sur le toit comme les barres, support à vélo ou boite de transport nuisent à l’aérodynamisme. Pour réduire votre consommation d’énergie sur l’autoroute, désinstallez les accessoires que vous n’utilisez pas.

Vérifiez la pression de vos pneus une fois par mois avec un manomètre. Maintenez la pression aux valeurs recommandées pour votre véhicule. Une pression trop basse augmente la résistance au roulement et réduit votre autonomie. Attention, une pression trop haute réduit l’adhérence à la chaussée.

L’hiver, poursuivez la charge jusqu’au moment de prendre la route. Vous conserverez ainsi votre pleine autonomie au départ et cela vous permettra de préchauffer l’habitacle. Cette façon de faire coûte moins cher en énergie que de chauffer l’habitacle uniquement avec l’option «chauffage».

Pour votre sécurité en hiver, utilisez les dégivreurs avant et arrière lorsque c’est nécessaire; ils demandent très peu d’énergie et n’affecteront pas l’autonomie de la voiture. Les sièges et le volant chauffants contribuent aussi au confort du conducteur à votre sécurité sur la route, et n’entraînent pas une grande consommation d’énergie.

Pour voir d'autres vidéos, abonnez-vous à la chaîne YouTube de Protégez-Vous ou à notre page Facebook!

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Automobile

Commentaires 2 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par DAVID ÉMOND | 03 mars 2020

    Le chauffage de l'habitacle diminue énormément la consommation d'énergie. Il serait bien d'avoir les meilleurs applications à utiliser. Exemple : activation Conducteur seulement, utilisation A/C ou non, degré idéal à maintenir en hiver, circulation utilisé, etc...
    Et ce, selon les différentes saisons.

  • Par DONALD BUJOLD | 29 février 2020

    Garder le chauffage intérieur à 20 ou 21 C et utiliser les sièges chauffants consomme moins d'énergie que le chauffage à plus haute température. De plus le ventilateur consomme beaucoup, donc réduire l'intensité c'est correct aussi. Il ne faut pas oublier qu'on est habillés pour l'hiver dans l'auto. Heureux proprio de Ioniq 2019.