Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Prendre sa retraite à 40 ans: mission possible?

Par Rémi Leroux

Ils sont dans la trentaine, épargnent 60 % de leur revenu net, placent leur argent en Bourse et prévoient prendre leur retraite à 40 ans. Comment y arrivent-ils ?

Connaissez-vous Peter Adeney, alias Mr. Money Mustache ? Pour de nombreux milléniaux, ce blogueur américain né au Canada est une idole. L’ingénieur a arrêté de travailler à 30 ans grâce à un mode de vie frugal et une stratégie financière axée sur l’épargne extrême. Son site est une référence pour les membres de la communauté du early retirement (retrait
Accédez à cet article gratuitement. Il suffit de vous inscrire à nos infolettres.
N'ayez plus aucune limite

Pour lire cet article et obtenir un accès illimité à tout le site ...

à partir de 3,75 $*
Bénéficiez de lecture supplémentaire

Il vous suffit de vous inscrire à nos infolettres.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Mireille Dion
    06 Février 2017

    Bonjour,

    Étant moi-même une 'Mustachian' comme dit le sage MrMoneyMustache, j'ai exceptionnellement acheté la version magazine de ce mois-ci pour pouvoir lire cet article. Ayant vu quelques articles bref apparaître sur le sujet l'an dernier dans d'autres publications, je m'attendais vraiment à ce que PV traite le sujet en profondeur avec un dossier qui vendrait enfin cette philosophie de pensée à son auditoire plus averti que le simple lecteur de La Presse. Je pensais que des trucs concrets seraient énumérés en plus des cinq concepts de base de cette philosophie financière... mais hélas. L'article va peut-être chatouiller la curiosité de ceux à la recherche d'un changement ou d'un nouveau projet, comme je l'ai été par MMM au moment de ma découverte de son blog, mais pour ce qui est d'influencer une génération qui a encore le temps d'atteindre son indépendance financière avant 50 et même 40 ans, je trouve que le traitement offert sur le sujet a été frileux d'entousiasme et d'encouragement, les commentaires des conseillers financiers formant un obstacle qui n'était pas nécessaire à ajouter au réalisme et à la sagesse des témoignages que vous avez recueillis. Au final, j'ai plus l'impression que les habitudes hors de l'ordinaire des exemples choisis sont mis en doute, ou du moins au banc des excentricités, que portés à la connaissance publique afin d'influencer pour le jieux les mauvaises habitudes de consommation de vos lecteurs, et donc de la société de consommation dans laquelle nous vivons.
    En espérant que d'autres articles dans le futur soient plus téméraires et concrets.

    A Mustachian

     5
    journalist
    Par Rémi Leroux de Protégez-Vous
    17 Février 2017

    Bonjour Mme Dion, merci beaucoup pour votre commentaire. Les stratégies financières des "moustachians", comme vous dites, ne sont pas connues du grand public et sont encore peu répandues au Québec. Dans ces conditions, nous avions avant tout la volonté d'informer nos lecteurs sur cette tendance émergente en expliquant le b.a.-ba de cette stratégie. Mais nous allons bien entendu suivre l'évolution de ce mouvement à l'avenir!
    Encore merci,
    Rémi Leroux

     1