Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Évaluez vos options de financement

Par Rémi Maillard
Truc-21-2

Si vous décidez d’acheter votre voiture à crédit, vous avez le choix entre différentes solutions.

Financement chez le concessionnaire

Vous prévoyez bénéficier d’un financement offert par une compagnie de crédit avec laquelle fait affaire votre concessionnaire? C’est ce qu’on appelle une vente à tempérament, c’est-à-dire que vous paierez votre auto en effectuant une série de versements étalés sur une période plus ou moins longue (de 72, 84 voire 96 mois). Dans ce cas, le véhicule demeure la propriété du commerçant jusqu’à ce que vous l’ayez entièrement payé. À noter que le concessionnaire (ou la compagnie de crédit avec qui il fait affaire) devra au préalable évaluer votre capacité à rembourser votre crédit.

Vous avez dit 0 % d’intérêt?

Le commerçant vous propose un « financement à 0 % d’intérêt »? Demandez-lui si ce taux d’intérêt est identique au taux de crédit qui figurera dans votre contrat afin d’éviter de mauvaises surprises. Exigera-t-on d’autres frais de crédit que les intérêts? N’oubliez pas que les frais de crédit correspondent au véritable coût de votre emprunt : ils comprennent les intérêts, mais aussi, entre autres, les frais d’administration. Résultat, le taux d’intérêt qui vous est proposé sera peut-être de 0 %, mais le taux de crédit, en revanche, pourrait être plus élevé.

Certains établissements financiers liés aux constructeurs proposent un taux de financement nul ou peu élevé, mais qui peut ne pas tenir compte du rabais accordé au consommateur qui paie comptant. Or, cette pratique est interdite, car elle masque le taux de financement réel. Par exemple, si votre concessionnaire finance à 0 % un véhicule de 20 000 $ mais qu’il consent à vous le vendre 17 000 $ si vous le payez comptant, le véritable taux de financement ne sera pas de 0 % puisque les 3 000 $ de rabais sont des frais de crédit. Moralité : avant de signer votre contrat, assurez-vous qu’il s’agit bien d’un crédit au taux qu’on vous a annoncé et que le prix de votre auto ne changera pas.

Crédit obtenu d’une institution financière

Vous pensez payer votre voiture en empruntant d’une institution financière? Cette stratégie peut s’avérer intéressante, par exemple si elle vous permet de profiter de la réduction offerte aux clients qui paient comptant. Vous aurez alors le choix entre trois solutions : souscrire un prêt-auto, souscrire un prêt personnel ou utiliser une marge de crédit hypothécaire. Sur le plan juridique, le prêt-auto consiste généralement en une vente à tempérament, et non en un véritable prêt. Autrement dit, l’institution financière continue d’être propriétaire du véhicule jusqu’à ce que vous l’ayez entièrement payé. Le prêt personnel et la marge hypothécaire sont plus souples, car ils vous permettent de revendre votre voiture en tout temps, sans avoir besoin de demander la permission du créancier.

Pour calculer votre emprunt

Vous pouvez utiliser une calculette pour déterminer, par exemple, quel sera le montant des paiements mensuels ou le taux de crédit de votre prêt.

Ce truc est extrait du guide 100 TRUCS Consommateurs, vos droits au quotidien, réalisé en partenariat avec l'Office de la protection du consommateur. À l'occasion de ses 50 ans, l'Office offre ce guide gratuitement à tous les consommateurs.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.