Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Redresseurs financiers: des services onéreux et inutiles

Par Claire Harvey, d'Option consommateurs Mise en ligne : 09 Décembre 2011  |  Magazine : 01 Janvier 2012

Des services onereux et inutiles

Surendetté? Méfiez-vous de ceux qu’on appelle «redresseurs financiers», qui affichent régulièrement leur publicité dans les journaux.

Souvent, ils appâtent leurs clients à l’aide de formules chocs, comme «Refaites votre dossier de crédit», «Repartez à neuf» et «0 % d’intérêt». Or, leurs services coûtent cher et ne donnent pas grand-chose.

Par exemple, certains proposent des prêts déjà autorisés, quelle que soit votre situation financière. Le hic? Les clients qui tombent dans le panneau voient rarement la couleur de l’argent…

D’autres agissent à titre d’intermédiaire: moyennant quelques centaines de dollars, ils dirigent leurs clients vers un syndic. Or, de nombreux syndics offrent une première consultation gratuite… Nul besoin d’intermédiaire!

D’autres encore vont jusqu’à prétendre pouvoir faire une proposition de consommateur, alors que, selon la loi, seuls les syndics y sont autorisés.

En cas d’ennuis financiers, adressez-vous à l’association de consommateurs de votre région. Ou encore, assurez-vous que la personne avec laquelle vous voulez faire affaire est accréditée auprès du Bureau du surintendant des faillites. Vous obtiendrez ainsi des conseils adaptés à votre situation.

Bureau du surintendant des faillites: bsf.ic.gc.ca

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Argent