Vidéo: Les bons d’achat différés (comment ça, y’a plus de beurre de pin?!)

Par Protégez-Vous Mise en ligne : 19 juin 2018

Voyez le vox pop animé par l'humoriste Charles Pellerin ‏et apprenez comment garder l'argent dans vos poches.

À noter que dans l'exemple évoqué dans la vidéo, nous sous-entendons que l'épicerie respecte la loi, donc que sa publicité précise le nombre de produits en solde disponibles en magasin (pour en savoir plus à ce sujet, lisez le billet de blogue de notre journaliste Rémi Leroux).

En collaboration avec SolutionStat, Protégez-Vous a mené une grande enquête auprès de 1 036 répondants afin de dresser un portrait global de la connaissance des Québécois en matière de consommation. Pour connaître les résultats (et pour tester vos connaissances!), consultez le Bulletin des consommateurs québécois 2018.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Argent

Commentaires 4 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • journalist Par CéLINE MONTPETIT de Protégez-Vous | 21 juin 2018

    En réponse aux commentaires de Diane Loiselle, Christian Tanguay et Sébastien Tremblay:
    Merci de nous avoir écrit. Dans notre exemple, nous partons du principe que le commerçant a publié son annonce correctement, donc en y indiquant la quantité de produit disponible en magasin. Mais vous avez raison, nous aurions dû préciser à la toute fin que si la publicité n'est pas conforme, vous êtes en droit d'exiger un bon d'achat différé.

    Par Diane Loiselle | 29 juin 2018

    Personnellement, je crois que vous auriez du utiliser un autre exemple que du "beurre de peanut" dans votre vidéo: car indiquer le nombre de pots disponibles est ridicules !!!! Appareils électroniques, meubles, bijoux... etc aurait été preferable!

  • Par Diane Loiselle | 19 juin 2018

    Voici un article sur le site de l'office de la prtotection du consomateur: Il contredit la video !!!!
    Un commerçant qui annonce un article en solde doit en avoir une quantité suffisante pour répondre à la demande.
    Mention obligatoire dans une publicité
    Si les quantités sont restreintes, il doit préciser dans sa publicité la quantité exacte en stock. Dans ce cas, les mentions « quantité limitée » ou « jusqu’à épuisement des stocks » ne suffisent pas.
    En cas de rupture de stock
    Le commerçant n’a précisé aucune quantité? Et l’article annoncé est en rupture de stock lorsque vous allez au magasin pendant la période du solde? Vous pouvez exiger du commerçant qu’il vous offre un autre article de même nature et d’un prix coûtant égal ou supérieur. Certains commerçants vous remettront un coupon d’achat différé qui vous permettra d’acheter l’article plus tard au prix en solde.
    Si le commerçant refuse de vous dédommager, vous pouvez porter plainte à l’Office de la protection du consommateur. La page Nous joindre présente nos coordonnées.

  • Par christian tanguay | 20 juin 2018

    La vraiment vous dites n'importe quoi !! Le bon différé est oubligatoire ou sinon ils doivent vous donner un produit équivalent du même prix ou plus cher Source: https://m.opc.gouv.qc.ca/consommateur/sujet/publicite-illegale/rupture-stock/

  • Par Sebastien Tremblay | 19 juin 2018

    Pourquoi votre vidéo ne dis pas la même chose que le site de la loi de la protection du consommateur ? https://www.opc.gouv.qc.ca/consommateur/sujet/publicite-illegale/rupture-stock/
    C'est lorsque la quantité exact est mentionnée que le commerçant est libre de nous offrir quelque chose ou non à ce que j'en lis sur le site de l'OPC.