Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Les services d’entretien de pelouse : quelques mises en garde

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Office de la protection du consommateur Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 25 Mai 2010

Chaque printemps, les commerces d’entretien de pelouse abondent.

Publicité dans les journaux locaux et par l’intermédiaire d’Internet, offre de service par téléphone ou au moyen du porte-à-porte, les entreprises mettent tout en œuvre pour vous solliciter. Vous souhaitez éviter les déboires que certains consommateurs ont connus dans le passé? Voici quelques conseils.

Conseils pour soumissionner en ligne

Assis devant votre ordinateur, vous faites le tour des entreprises qui offrent des services d’entretien de pelouse. Contrôle des mauvaises herbes, fertilisation, élimination des vers blancs, les services offerts sont variés et, comme le répète souvent la publicité, « conçus pour répondre à vos besoins ».

Le nombre et le but des visites d’entretien sont au choix du client; il suffit d’y mettre le prix. Réduction de prix sur le premier traitement, produit gratuit, les commerçants ne lésinent pas sur les moyens pour vous attirer.

Vous avez finalement demandé, en ligne, une estimation des frais et vous envisagez de conclure le contrat de la même façon. Savez-vous que des dispositions particulières de la Loi sur la protection du consommateur s’appliquent lorsque vous concluez un contrat à distance?

 

  • Que ce soit par Internet ou par téléphone, assurez-vous d’obtenir tous les renseignements dont vous avez besoin pour faire un choix éclairé.
  • Avant de vous engager, vérifiez si, entre autres choses, vous avez les coordonnées complètes du commerçant, une description détaillée des services offerts, leur fréquence, les produits utilisés et la somme totale à payer.
  • Vérifiez aussi quelles sont les politiques de l’entreprise en matière de remboursement. Si vous n’obtenez pas satisfaction à propos du travail effectué, cela pourra vous être utile.

 

Le commerçant dispose de quinze jours pour vous transmettre une copie du contrat. De cette façon, vous pourrez vérifier si le contenu de celui-ci correspond à l’offre faite lors des discussions.

Lorsque le contrat est conclu à distance et que le commerçant ne respecte pas ses obligations, vous pouvez annuler le contrat dans des délais qui varient en fonction des situations vécues.

Pour connaître toutes les dispositions de la Loi sur la protection du consommateur en ce qui concerne les achats à distance et les conditions pour annuler ce type de contrat, visitez le site Internet de l’Office de la protection du consommateur.