Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Appareils de chauffage et de climatisation : mises en garde

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Office de la protection du consommateur Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 21 Juin 2010 iStockphoto

iStockphoto

Au cours la dernière année, l’Office de la protection du consommateur a reçu plus de 3 000 demandes d’information et de plaintes relatives au domaine des appareils de chauffage et de climatisation.

Le porte-à-porte demeure l’un des moyens privilégiés par les commerçants pour vendre ce type d’appareil et les services d’entretien qui s’y rattachent.

Malheureusement, l’aplomb et l’habileté de certains vendeurs servent parfois à berner d’honnêtes gens.

Attention aux vendeurs itinérants

Tous les commerçants qui sollicitent les consommateurs au moyen du porte-à-porte doivent être titulaires d’un permis de l’Office et verser un cautionnement pour l’obtenir.

Au cours des dernières années et encore récemment, plusieurs individus ont vendu des systèmes de chauffage et de climatisation sans être titulaires de ce permis obligatoire. 

C’est regrettable puisque le cautionnement pourrait servir à dédommager le consommateur si, par exemple, le commerçant fermait ses portes ou, encore, à la suite d’un jugement de la cour contre ce commerçant.

L’achat et l’entretien d’un système de chauffage ou de climatisation représentent souvent une dépense de plusieurs milliers de dollars. Ne prenez pas de risque.

Pour vérifier si le vendeur est titulaire d’un permis et si des plaintes ont déjà été formulées à son endroit, il suffit de visiter le site Internet de l’Office à la section « Se renseignez sur un commerçant ».