Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Vraiment dangereux, le four à micro-ondes?

Par Mathilde Roy Mise en ligne : 06 Février 2020 Shutterstock.com

four-micro-ondes Shutterstock.com

Non, vos aliments ne deviennent pas radioactifs lorsqu’ils sont chauffés au four à micro-ondes.

  Les consommateurs sont nombreux à s’inquiéter au sujet des ondes électromagnétiques qui pénètrent la nourriture pendant la cuisson au four à micro-ondes. Pour vous rassurer, voici comment fonctionne cet appareil, qui est apparu dans les foyers en 1967.  

Comment ça marche?

Le four à micro-ondes utilise l’énergie des ondes électromagnétiques de la famille des radiofréquences (les fameuses «micro-ondes») pour réchauffer les aliments. 

Ces ondes ne doivent pas être confondues avec les rayons X ou les rayons gamma, qui sont beaucoup plus puissants et peuvent causer des maladies, dont des cancers.

Les micro-ondes sont générées par un dispositif dans le four à micro-ondes (le magnétron) et passent ensuite par un guide d’ondes jusqu’à un agitateur, qui les propage dans le four, comme nous l’expliquons dans notre test de 16 fours à micro-ondes.

Les ondes pénètrent dans les aliments, soit directement ou après avoir rebondi sur les parois de l’appareil. L’énergie absorbée par la nourriture agite les molécules d’eau dans les aliments, ce qui les réchauffe.

Ces ondes restent-elles dans les aliments?

«Les micro-ondes produites par un four à micro-ondes ne rendent pas les aliments ni le four en soi radioactifs. Lorsque l'on arrête le four, les micro-ondes disparaissent. Elles ne demeurent pas dans les aliments ni dans le four», explique Santé Canada sur son site

En effet, renchérit Mathieu Gauthier, conseiller scientifique à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), les ondes électromagnétiques voyagent à la vitesse de la lumière. «Une fois qu'on ouvre la porte du four à micro-ondes, il n'y a plus rien. On se retrouve juste avec de la nourriture chaude.»

L’expert explique que la transformation d'un aliment cuit au micro-ondes n'est en fait pas différente d'un aliment cuit au four. Dans les deux cas, les molécules s’agitent et se réchauffent. «Au four, l'air et le rayonnement infrarouge font augmenter la température. Le plat est long à chauffer parce que le rayonnement est absorbé par la surface des aliments. La cuisson est plus rapide au micro-ondes parce que les ondes entrent à l’intérieur des aliments.»

Y a-t-il des fuites?

De petites quantités de micro-ondes peuvent s’échapper de l’appareil, mais il n’y a pas de raison de s’alarmer ou de se tenir très loin. «Le four à micro-ondes, en théorie, est isolé pour éviter les fuites. Cela dit, il peut y en avoir, mais, en général, elles sont très proches de la porte et ne se propageront pas loin», note Mathieu Gauthier. 

Santé Canada ne voit pas de dangers pour les humains si l’appareil est bien entretenu : «Si la porte, les charnières, les loquets ou l'écran présentent des signes d'endommagement, il est possible que les fuites de radiations électromagnétiques soient trop élevées.» 

Pour être bien certain de ne courir aucun risque, suivez ces conseils de Santé Canada :

• respectez les directives du fabricant en ce qui concerne l'utilisation et les mesures de sécurité;

• n’utilisez pas votre four si la porte ne ferme pas ou si elle est endommagée; 

• gardez la porte et les joints d’étanchéité propres sans utiliser de nettoyants abrasifs; 

• ne désactivez pas le verrouillage de sécurité du four. 

>> À lire aussi: Faut-il avoir peur de la 5G? et Enquête sur les ondes électromagnétiques et Quoi préparer au four à micro-ondes et quoi éviter?

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle