Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Ne laissez pas cet automne pluvieux embuer vos fenêtres à double vitrage

Par Rémi Leroux Mise en ligne : 03 novembre 2016 Photo: courtoisie

Photo: courtoisie

De la condensation est apparue à l’intérieur du double vitrage des fenêtres de votre salon? Voici ce que vous pouvez faire pour régler le problème.

L’une des fenêtres du salon de Constance, lectrice de Protégez-Vous, présente des traces de condensation depuis quelques années et celle-ci se demande quelles solutions s’offrent à elle.

Installées en 1993, les fenêtres commencent à avoir du vécu, explique cette jeune mère de famille de Longueuil, qui reconnaît n’avoir rien fait jusqu’à présent pour régler le problème de buée. Or, avec les nombreuses journées pluvieuses de ce début d’automne, le problème s’est accentué.

 >> À lire aussi: Comparatif des différents matériaux pour fenêtres

«La présence d’humidité s’explique en général par une usure des composants isolants de la fenêtre», dit Annie Gauthier, conseillère en communication et porte-parole chez CAA-Québec.

Sous l’effet du soleil et des différences de température, les joints se dilatent et se contractent et, avec le temps, finissent par se fissurer, laissant passer de l’air entre les deux parois de la vitre thermos, précise-t-elle. L’air se condense ensuite et des gouttelettes d’eau se forment.

La vitre thermos est composée de «deux panneaux de verre maintenus espacés par un intercalaire collé et rempli d’un produit déshydratant pour absorber l’humidité de l’air intérieur lors de sa fabrication», explique le site guideperrier.com, spécialisé en rénovation.

>> À lire aussi: nos tests d'humidificateurs et de déshumidificateurs

En plus de vous gâcher la vue, un verre thermos embué perd donc ses propriétés isolantes. Dans le cas des fenêtres de Constance, l’humidité a même fini par faire rouiller l’intercalaire en aluminium qui recouvre les isolants. Pour régler le problème, deux solutions s’offrent à elle.

Solution 1: le désembuage

Le principe est simple: il s’agit d’évacuer l’air humide contenu dans le verre thermos et de le remplacer par de l’air sec. Pour y parvenir, faites appel à une entreprise spécialisée dans le désembuage. Le professionnel percera deux petits trous aux extrémités de la vitre. Une solution nettoyante à base d’alcool (qui sèche rapidement et ne laisse pas de trace) sera ensuite injectée afin d’extraire l’eau et l’humidité accumulées entre les deux vitres. Une fois l’air asséché, les orifices sont refermés à l’aide de bouchons résistants.

Le désembuage peut être une bonne solution à la condition de s’y prendre à temps. «Il faut agir entre six mois et un an maximum après l’apparition des premiers signes d’humidité, sans quoi le traitement risque de ne plus fournir sa pleine efficacité», fait remarquer Annie Gauthier.

Le coût d’un désembuage est d’environ 80 $ par fenêtre. Toutefois, l’une des compagnies sollicitées par Constance ne se déplaçait qu’à partir de trois fenêtres à traiter.

>> À lire aussi: Comment régler les problèmes d'humidité dans la maison

Solution 2: changer le thermos

Pour Écohabitation, le désembuage est une solution temporaire. L’organisme spécialisé dans l’habitation écologique suggère plutôt de remplacer la vitre thermos de votre fenêtre, ce qui permettra d’en renforcer l’efficacité énergétique. Écohabitation recommande par exemple de choisir un double vitrage recouvert d’une pellicule à faible émissivité Low-E sur la partie intérieure et rempli de gaz argon, meilleur isolant que l’air. 

Les conseils d’Écohabitation en cas de buée dans un double vitrage:

 
La technique du désembuage n’est par ailleurs pas adaptée pour le double vitrage conçu avec un gaz inerte (argon ou krypton) puisque l’air remplacerait l’argon. «La fenêtre perdrait donc ses qualités écoénergétiques», précise Annie Gauthier.

Constance n’a pas eu d’autre choix que d’opter pour un remplacement du verre thermos. «On m’a expliqué que nous avions trop tardé à intervenir et que le désembuage n’aurait de toute façon aucun effet», dit-elle. Coût de l’opération: environ 250 $ pour la fenêtre.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle