Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Faut-il un passeport pour voyager avec un enfant aux États-Unis ?

Par Laura Landry
Lester Balajadia/Shutterstock.com

Vous avez envie d’une petite visite chez nos voisins du Sud, mais vos enfants n’ont pas encore de passeport? Si vous ne partez pas en avion, c’est possible.

Si vous transitez par un aéroport pour voyager avec vos enfants aux États-Unis, vous n’y coupez pas : le passeport est obligatoire.

Mais, si vous arrivez par la route, par train ou par bateau avec un enfant citoyen canadien âgé de 15 ans ou moins, ce document n’est pas absolument indispensable.

Les documents suivants peuvent être présentés, en lieu et place du passeport :

  • l’original ou une copie de l’acte de naissance ;
  • l’original de la carte de citoyenneté canadienne ;
  • un rapport consulaire de naissance à l’étranger (CRBA) ;
  • un certificat de naturalisation ;
  • un acte de naissance délivré par l’hôpital (pour les nouveau-nés seulement) ;
  • la carte NEXUS.

Ces documents sont aussi valides pour le retour au Canada par voie terrestre et maritime ainsi que pour les vols intérieurs aux États-Unis.

Il est donc possible de traverser les frontières par la route pour ensuite parvenir à destination en prenant un vol intérieur, sans avoir besoin de passeport pour un enfant.

Le programme NEXUS

Ce programme provient d’une entente entre les États-Unis et le Canada pour faciliter le passage des voyageurs à faible risque et préapprouvés. L’adhésion est gratuite pour les enfants de moins de 18 ans et ceux-ci peuvent l’obtenir même si les parents ne l’ont pas.

À lire aussi : Voyager aux États-Unis par voie terrestre : les aliments autorisés

Voyager avec un seul parent : des documents essentiels

Que ce soit pour une virée de vélo en duo avec votre enfant ou une escapade en voiture avec la famille recomposée, sachez qu’une lettre de consentement de l’autre parent pourrait être exigée par les autorités d’immigration, si un enfant se présente à la frontière américaine sans ses deux parents.

Une lettre de consentement doit, en fait, être utilisée pour tous les voyages transfrontaliers lorsqu’un enfant voyage :

  • seul ;
  • avec seulement un parent ou tuteur ;
  • avec des amis ou de la parenté ;
  • avec un groupe (sportif, scolaire, musical ou religieux…).

Éducaloi recommande d’apporter la lettre de consentement originale signée, pour éviter que les agents frontaliers remettent en question l’authenticité du document. Certains parents vont même jusqu’à faire certifier conforme le document pour leur tranquillité d’esprit.

La lettre de consentement doit habituellement contenir les renseignements suivants :

  • le nom de l’enfant ;
  • le nom et les coordonnées des parents ou des tuteurs ;
  • le nom de la personne qui accompagne l’enfant et sa relation avec l’enfant ;
  • des renseignements sur l’endroit où l’enfant voyage et la durée du voyage.

Cette lettre peut aussi être exigée si l’enfant se retrouve avec un seul de ses parents pendant une partie du voyage, que les parents soient séparés ou non.

Un enfant orphelin d’un parent

Si vous voyagez seul avec votre enfant, car l’autre parent est décédé, vous devriez apporter une copie du certificat de décès du parent en plus du certificat de naissance de l’enfant.

Si vous avez toujours été le seul tuteur ou parent, la copie du certificat de naissance avec votre seul nom suffira comme preuve.

À lire aussi : 8 activités pas chères à faire en famille cet été

 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.