Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Vols de voitures : mieux vous prémunir

Par Carole Côté
barre-volant-vol-voiture Felipe Sanchez/Shutterstock.com

La techno embarquée dans nos voitures est utile, mais elle les rend aussi plus vulnérables au vol. Quelques trucs, dont la barre antivol, peuvent contribuer à mieux protéger la vôtre.

Quel est l’un des meilleurs moyens d’empêcher le vol de sa voiture ? À l’ère de la techno, c’est le bon vieux « bloqueur » de volant ! La barre antivol manque peut-être d’élégance, mais, avec le concours d’autres moyens détaillés ci-dessous, elle décourage la plupart du temps les voleurs de s’attaquer à votre véhicule.

Quelques données

À la grandeur du Canada, selon les données du Bureau d’assurance du Canada (BAC) concernant les réclamations faites auprès des assureurs, il se vole environ 22 véhicules par jour – voitures, camionnettes et VUS confondus.

Entre 2011 et 2020, le BAC a constaté une baisse progressive du nombre de vols : 8 192 réclamations en 2011 contre 5 430 en 2020. Mais, depuis, c’est le rebond : 8 138 réclamations pour 2021 sur un parc automobile d’un peu moins de cinq millions de véhicules, et « les données laissent croire qu’il y aura eu plus de vols encore en 2022 », révèle Anne Morin, responsable des communications au BAC.

Ce qui frappe, c’est la croissance des montants remboursés par réclamation : le coût moyen des sinistres pour vol était de 13 600 $ en 2011, contre 29 644 $ en 2021, soit plus du double ! Les voleurs savent ce qu’ils choisissent, selon le constat de Jesse Caron, expert en automobile au CAA-Québec. Ils jettent leur dévolu sur d’excellents véhicules qui ont prouvé leur fiabilité et figurent parmi les meilleures ventes chez les concessionnaires, année après année.

Équité Association, qui a publié le Palmarès des 10 véhicules les plus prisés des voleurs au Québec en 2021, abonde dans le même sens.

Les véhicules les plus volés au Québec en 2021

Source : Équité Association, novembre 2022

  • Honda CR-V (modèles des années 2016-2021)
  • Ford Série F (2015-2020)
  • Honda Civic (2016-2021)
  • Jeep Grand Cherokee (2011-2020)
  • Honda Pilot (2016-2021)
  • Toyota Highlander (2013-2019)
  • Honda Accord (2018-2021)
  • Toyota Tacoma (2016-2021)
  • Toyota RAV4 (2013-2018)
  • Acura RDX (2019-2021)

Le talon d’Achille : la clé intelligente ?

La techno rend nos véhicules agréables à conduire. Mais elle sert aussi de cheval de Troie aux voleurs. « Ils n’ont plus besoin de boîte à outils, explique Jesse Caron. Les nouveaux processus qu’ils utilisent ne laissent pas de traces ! »

Il donne l’exemple de la clé intelligente qu’il n’est plus nécessaire d’insérer dans le démarreur pour mettre le moteur en marche. Pour commettre leur méfait, les voleurs n’ont qu’à disposer d’un amplificateur de fréquences et de clés vierges pour en reconfigurer une nouvelle avec le numéro de série du véhicule. Le premier complice va se poster près du véhicule avec l’amplificateur de fréquences. Le deuxième s’approche de la maison où il y a de grandes chances que les clés traînent sur la table, près de l’entrée. L’objectif est de « lier » le véhicule avec sa clé afin de faire démarrer le moteur et de s’enfuir subito presto. Merci, bonsoir, il est parti !

L’installation d’un système de type antidémarreur, obligatoire depuis 2007, n’a que peu freiné l’ardeur des voleurs, d’après Jesse Caron. Leur vitesse d’exécution réduit l’efficacité du burinage des composants du véhicule ou de la géolocalisation lorsque le véhicule est caché dans un conteneur sitôt volé (coupant ainsi les ondes) pour être expédié à l’extérieur du pays.

Des conseils pour se protéger

Alors, que faire ? Vous n’êtes heureusement pas sans ressources. La première : la barre antivol, qui a fait ses preuves ! Il y a de fortes chances que le voleur passera à la voiture suivante plutôt que de s’attaquer à une épaisse barre de métal…

Voici d’autres processus qui ont démontré leur efficacité.

  • « Bloquez l’accès à l’ordinateur de bord du véhicule en verrouillant le port de données », conseille Tony Anscombe, expert de la sécurité chez ESET Canada, une société spécialisée dans la sécurité et les technologies. Les ports de données OBD et OBD2 de la voiture sont les endroits où les voleurs peuvent se brancher pour accéder à l’ordinateur de votre voiture et y connecter une fausse clé intelligente achetée sur Internet pour une centaine de dollars. « À partir de ce port et d’un logiciel ou d’une application sur un cellulaire, il est possible de recréer la présence d’une clé qui serait manquante », confirme Jesse Caron. On peut se procurer un verrou qui en interdira l’accès : informez-vous auprès de votre concessionnaire. On peut aussi en trouver sur Internet.
  • Équipez votre véhicule d’un système de repérage de type Boomerang ou de puces Tag Tracking.
  • À la maison, rangez votre clé intelligente dans une boîte métallique ou déposez-la dans une pièce éloignée de la rue, donc plus loin du véhicule.
  • Stationnez votre auto dans le garage si vous en avez un.
  • Si vous possédez deux véhicules, utilisez la voiture plus ancienne pour empêcher le passage de l’autre.
  • Dotez votre environnement de systèmes de caméras ou de détecteurs de mouvements.

>> À lire aussi : Hausse des vols de voitures : quand la technologie aide les voleurs, Dispositifs de localisation : essai des AirTag et de ses concurrents et Assurance auto : prenez le temps de magasiner

 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.