Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Câblage défectueux des RAV4 Hybride et Prime: une demande d’action collective est déposée

Par George Iny de l’Association pour la protection des automobilistes
toyota-rav4-cable-rappel

Une demande d’autoriser une action collective pour obliger Toyota à prolonger la garantie sur le câble qui alimente le moteur électrique arrière des VUS Toyota RAV4 Hybride et RAV4 Prime des années modèles 2019 à 2022 (la version hybride branchable) a été déposée à la Cour supérieure.

Le cabinet Adams Avocat, qui pilote le dossier, reproche à Toyota Canada de limiter la garantie de ce câble à 3 ans/60 000 km, alors que la garantie sur la majorité des composants du système hybride sur ces véhicules est de 8 ans/160 000 km.

Le remplacement du câble coûte au-delà de 6 000 $, pièce et main-d’œuvre. Toyota assume une partie de la dépense pour certains consommateurs, mais la décision de le faire «est aléatoire et le client est à la merci du constructeur», peut-on lire dans la demande d’autorisation.

Les avocats derrière la demande réclament qu’une voiture de remplacement soit fournie aux propriétaires pendant qu’ils attendent le câble de rechange amélioré pour faire réparer leur véhicule. Toyota éprouve des difficultés d’approvisionnement des pièces de rechange depuis bien avant la pandémie, et des délais de plusieurs semaines pour obtenir la pièce ont été rapportés. Les avocats exigent également 300 $ par réparation à titre de dommages punitifs.

La demande allègue que Toyota sait très bien que le câble d’origine est défectueux. En mars 2022, le constructeur a informé ses concessionnaires de ne pas prolonger la garantie lorsqu’un client se présentait pour faire remplacer l’ancien câble. Il aurait aussi fait signer des ententes de confidentialité aux clients qui auraient reçu une contribution partielle de Toyota Canada. Selon la demande d’autorisation, le consommateur ne peut pas renoncer à un droit que la Loi sur la protection du consommateur lui confère.

Les propriétaires qui veulent suivre l’évolution de la demande d’action collective peuvent s’inscrire sur le site de Adams Avocat.

Le nouveau câble pourrait ne pas s’avérer la panacée

L’Association pour la protection des automobilistes (APA) a récemment pu inspecter un RAV4 Hybride 2021 doté du nouveau faisceau de câbles amélioré. Celui-ci est toujours placé en dessous du moteur arrière, vulnérable à l’accumulation d’humidité et de sel. Le nouveau connecteur semble mieux favoriser l’évacuation de l’humidité, mais les autres changements, s’il y en a, ne sont pas visibles à l’œil nu; il y avait déjà un petit commencement de corrosion sur la connexion…

Avant 2019, la connexion était placée au-dessus du moteur et mieux protégée. Le temps nous dira si ce changement présenté en cours de route pour le modèle 2021 sera suffisant pour que le câble ait une résistance à vie, comme il le devrait.

Toyota devrait prolonger sa garantie pour l’année modèle actuelle et les suivantes, pour démontrer à ses clients qu’elle a confiance en sa modification.

toyota-rav4-cable-corrode - Câble corrodé.
toyota-rav4-cable - Image: Toyota

Un groupe Facebook pour s’informer

Le groupe Facebook privé Vers un rappel RAV4 Hybride/Prime a fait un important travail pour rassembler les cas vécus par des propriétaires ainsi que les informations techniques sur le défaut du faisceau de câbles qui alimentent le moteur arrière des RAV4 Hybride et Prime. Selon Jean-Thomas Landry, un de ses porte-paroles, les câbles sur la majorité des modèles 2019-début 2021 seront à remplacer à moyen ou à long terme.

De défaut de qualité à défaut de sécurité

Selon Transports Canada, la défaillance du câble ne serait pas un défaut de sécurité. Le circuit semble bien protégé et il n’y a pas eu de cas de surchauffe ou d’incendie rapporté. Et avant que le véhicule ne tombe en panne, des messages d’avertissement et des témoins lumineux signalent qu’il est temps de se rendre chez le concessionnaire.

En temps normal, il incombe au conducteur de signaler l’avertissement à un réparateur pour corriger le problème avant que son véhicule ne tombe en panne. Mais, dans le cas des RAV4, le prix faramineux de la réparation ainsi que les techniques employées par Toyota pour limiter les réclamations font en sorte que la majorité des consommateurs continuent à rouler avec leurs véhicules en attendant une décision sur leur réclamation.

L’analyse des plaintes reçues par le groupe Facebook indique que jusqu’à 30 % des véhicules équipés d’un câble défectueux risquent de tomber en panne en attendant une offre de leur concessionnaire ou de Toyota Canada, selon Jean-Thomas Landry.

Le groupe Facebook et l’APA sont présentement à la recherche d’informations sur la résistance du câble au moteur arrière d’autres modèles qui pourraient partager la conception du RAV4. Parmi ceux-ci figurent les modèles suivants:

  • Toyota Prius à traction intégrale 2019-2021
  • Toyota Highlander 2020-2021
  • Lexus 450h 2020-2021
  • Subaru Crosstrek PHEV (cette version du Crosstrek emprunte la technologie Toyota)
  • Toyota Venza et Sienna 2021

Les Venza et Sienna 2021 avec la traction intégrale sont censés avoir été assemblés avec le câble amélioré, mais ils pourraient partager la même installation vulnérable.

L’APA n’a reçu aucune plainte sur les modèles précités; il se pourrait qu’une conception plus réussie du connecteur sur ces modèles ou un emplacement mieux protégé nous oriente vers une solution pour les RAV4 Hybride et Prime affectés.

Prudence si vous recevez une offre partielle

En attendant un éventuel programme de dédommagement, l’APA conseille aux propriétaires de ces véhicules de modifier et de ne pas signer L’entente de règlement et décharge exigée par Toyota lorsqu’elle participe au coût de remplacement d’un câble.

À la clause 2 de l’entente, Toyota Canada impose au consommateur «de retirer complètement sa réclamation à l’encontre de Toyota et de ne pas présenter de futures réclamations ou plaintes, de nature juridique ou autre, à l’encontre de Toyota, en relation avec, ou découlant, de quelque façon que ce soit, de la réclamation et des réparations du véhicule, ou s’y rapportant…»

Ainsi, advenant une offre plus avantageuse faite à l’ensemble des propriétaires et des locataires pour le remplacement du câble, Toyota semble fermer la porte aux signataires qui n’auraient obtenu qu’un dédommagement partiel.

L’entente contient aussi une clause de confidentialité qui restreindra un consommateur qui voudrait par exemple partager son expérience avec d’autres propriétaires de RAV4, ou même avec l’avocat ayant déposé la demande d’autorisation.

Peut-on recommander les RAV4 Hybride et Prime?

L’équipe de l’émission RPM, qui a fait une analyse étoffée de la problématique, a décidé de «lever sa recommandation d’achat sur les Toyota RAV4 Hybride et RAV4 Prime pour une durée indéterminée».

L’APA maintient pour sa part sa recommandation des modèles livrés avec le câble amélioré. La recommandation des modèles 2019-début 2021 dans le guide des autos d’occasion portera dorénavant une mise en garde de faire inspecter le câble ou d’obtenir une garantie du concessionnaire ou marchand spécifique pour le câble sur le contrat de vente.

Idéalement, Toyota prolongera la garantie des modèles affectés ainsi que celle des modèles neufs actuels pour regagner la confiance des consommateurs. Le câble qui relie les batteries au moteur électrique est censé durer la vie du véhicule et devrait partager la garantie des autres composants du système hybride, soit 8 ans/160 000 km. Pour l’instant, grâce à la pénurie, les erreurs faites par les constructeurs n’ont pas de conséquences sur la vente de leurs véhicules – Toyota peut vendre tout ce qu’elle est en mesure de construire…

>> À lire aussi: Les actions collectives, comment ça fonctionne?

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.