Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

COVID-19: les reports de paiements n’affecteraient pas le crédit

Par Andrea Lubeck
carte-credit

Bonne nouvelle: le report de paiements d’un prêt hypothécaire, d’une carte de crédit ou de tout autre produit de crédit, ne devrait pas entacher votre dossier.

Dans la foulée des pertes de revenus causées par la pandémie de COVID-19, les grandes banques canadiennes ont permis de reporter les paiements de certains produits de crédit, notamment ceux des prêts hypothécaires et des cartes de crédit.

Les conséquences de ces reports étaient peu claires lorsque les mesures ont été annoncées, mais les agences de crédit Equifax et TransUnion ont maintenant confirmé qu’ils n’entacheraient pas votre cote de crédit si le report a bien été indiqué au dossier par votre institution financière.

Vous devez toutefois vous être préalablement entendu avec la banque ou la coopérative avec laquelle vous faites affaire sur le report de paiement. En théorie, votre institution financière a, ensuite, communiqué l’information à l’une des agences de crédit.

L’entente est-elle bien enregistrée?

Pour vérifier que l’entente a bien été transmise, consultez votre dossier de consommateur, accessible gratuitement pour Equifax et TransUnion, un mois après avoir fait votre demande. Chez la première, vous devriez lire une mention indiquant «Plan de versement différé» et/ou «Touché par une catastrophe naturelle ou déclarée». Le statut du paiement devrait être «Payé comme convenu et à jour» et vous devriez voir le montant de 0 $ ou la mention «n.d.» dans le champ «Montant du paiement et Retard».

Chez la seconde, vous verrez la lettre «D» dans le champ «Terms» lié au paiement en question.

>> À lire aussi: Vérifiez les conditions pour les reports de paiements d’auto

Des centaines de milliers de demandes approuvées

L’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC), un organisme gouvernemental qui veille à ce que les institutions financières sous réglementation fédérale respectent les mesures de protection des consommateurs, a comptabilisé le nombre de demandes reçues, approuvées et refusées en date du 10 juillet.

Pour les paiements hypothécaires, le nombre de reports approuvés s’élève à 747 327, tandis que 2 571 ont été refusés. Pour les cartes de crédit, il s’agit respectivement de 575 070 et de 13 839.

Si vous éprouvez toujours des difficultés financières, contactez votre institution financière pour connaître les mesures d’assouplissement qu’elle propose, plutôt que de sauter un versement, ce qui pourrait affecter votre dossier de crédit et votre capacité d’emprunt.

N’oubliez pas que les reports de paiements ne signifient pas que votre dette est effacée. Par ailleurs, les intérêts continuent tout de même de s’accumuler lors de la période de report.

>> À lire aussi : tous nos articles sur la pandémie de COVID-19

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par SYLVAIN LARIVIERE
    15 Septembre 2020

    Durant la pandémie, on nous encourageait à utiliser davantage une carte de crédit ou de débit. Je paies toujours mon compte de carte de crédit et voici que l'augmentation d'utilisation de ma carte de crédit durant cette pandémie a fait baisser ma cote de crédit. Assez étonnant! Le saviez-vous? Allez voir...