Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

46 mots à connaître avant d'investir

Par Protégez-Vous en partenariat avec l'Autorité des marchés financiers Mise en ligne : 01 Février 2018

Ipad_GuideCopropriete_glossaire

Capitalisation boursière, dividende, effet de levier, gain en capital, marché hors cote, prospectus, règle du 72, gain en capital, RVER... Besoin d'aide pour comprendre tout ce vocabulaire? Consultez notre glossaire sur le monde de l'investissement.

Actionnaire
Un actionnaire est une personne qui détient des actions d’une entreprise. L’actionnaire peut être lui-même une entreprise.

Bourse
La Bourse, ou marché boursier, est un marché où les investisseurs peuvent acheter et vendre des valeurs mobilières, par exemple des actions ou des options. Pour qu’une entreprise puisse s’inscrire à une Bourse, elle doit respecter certains critères et règlements, par exemple sur la façon de tenir sa comptabilité et d’informer ses actionnaires.

Capital
Le capital est une somme investie pour en tirer un profit, ou une somme prêtée sur laquelle un intérêt doit être payé.

Capitalisation boursière
La capitalisation boursière est une mesure de la valeur d’une société obtenue en multipliant le nombre d’actions ordinaires de la société par leur valeur en Bourse. Par exemple, si la société ABC a 100 000 actions en circulation et que ces actions se négocient actuellement en Bourse à 23 $ chacune, la capitalisation boursière de la société est de 2 300 000 $.

Chambre de compensation
La Chambre de compensation assure le paiement et la livraison des valeurs entre les courtiers de la Bourse.

Compte de retraite immobilisé (CRI)
Un compte de retraite immobilisé (CRI) est généralement utilisé pour placer l’argent provenant d’un régime complémentaire de retraite (RCR). Les gains faits avec les investissements à l’intérieur d’un CRI ne sont pas imposables tant qu’ils restent dans le CRI. Pour sortir les sommes d’un CRI, il faut soit les transférer dans un fonds de revenu viager (FRV), soit les utiliser pour acheter une rente viagère auprès d’une compagnie d’assurance.

Compte sur marge
Un compte sur marge est un compte ouvert auprès d’un courtier dans lequel le détenteur du compte peut faire des investissements en empruntant de l’argent à son courtier.

Cote de crédit
Résultat de l’évaluation de la solvabilité d’une entreprise ou d’un client. Pour les entreprises, cette évaluation est réalisée par une agence de notation.

Coupons
Les coupons sont les intérêts que l’émetteur d’une obligation verse à un investisseur.

Crédit d’impôt
Un crédit d’impôt est un montant qu’un contribuable peut déduire de l’impôt à payer. Il est donc différent de la déduction d’impôt, qui est une somme déduite des revenus à partir desquels l’impôt à payer sera calculé.

Dividende
Partie des profits, après impôt, qu’une entreprise distribue à ses actionnaires en proportion des actions qu’ils détiennent.

Effet de levier
L’effet de levier désigne l’amplification des gains et des pertes potentiels, par exemple grâce à l’endettement ou à l’utilisation d’instruments dérivés comme les options d’achat ou de vente.

Émetteur
L’émetteur est une entreprise qui offre des titres au public, par exemple des actions, en échange de sommes qu’elle utilisera pour améliorer sa situation financière, réaliser des projets ou conquérir de nouveaux marchés.

Fiducie
Une fiducie est un contrat en vertu duquel une personne ou une entreprise confie des biens meubles ou immeubles (p. ex. des actions, des obligations, une maison) à une autre personne (le fiduciaire), qui s’engage à détenir et à administrer ces biens au bénéfice d’une ou de plusieurs autres personnes ou entreprises.

Fonds de pension
Un fonds de pension, ou régime complémentaire de retraite (RCR), est un régime de retraite établi par un employeur pour ses employés. Le revenu de retraite obtenu doit généralement être versé sur plusieurs années.

Fonds de revenu viager (FRV)
Un fonds de revenu viager (FRV) est un régime dont le but est de fournir un revenu pour le reste de la vie. Le propriétaire de ce fonds est obligé d’en retirer un montant minimal d’argent chaque année, sans dépasser un maximum. Les sommes qui sont placées dans un FRV proviennent souvent d’un régime de retraite de l’employeur (régime complémentaire de retraite). Les revenus de placement qui restent à l’intérieur du FRV ne sont pas imposables. Les sommes retirées sont imposables.

Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR)
Un fonds enregistré de revenu de retraite est un régime qui permet à son titulaire de reporter l’impôt sur les revenus de placements. Les sommes qui sont placées dans un FERR proviennent habituellement d’un REER. Contrairement au titulaire d’un REER, le titulaire d’un FERR est obligé d’en retirer une somme minimale chaque année (comme pour le CRI). Comme pour un REER, les sommes retirées sont imposables.

Gain en capital
Un gain en capital est la différence entre le prix de vente et le prix d’achat d’un placement, lorsque cette différence est positive. Par exemple, si vous vendez 20 $ une action que vous aviez payée 12 $, vous faites un gain en capital de 8 $. C’est donc l’opposé d’une perte en capital.

Horizon d’investissement
L’horizon d’investissement est la période après laquelle un investisseur commencera à retirer de l’argent de ses investissements. Par exemple, une personne qui met des sommes de côté pour s’acheter une maison dans cinq ans a un horizon d’investissement de cinq ans.

Indice boursier
Un indice boursier est une statistique qui mesure l’évolution du marché boursier. Les indices boursiers sont fréquemment utilisés comme indicateurs de l’état de l’économie.

Inflation
L’inflation est une hausse généralisée du prix des biens et services à la consommation. C’est l’inverse de la déflation. Pour mesurer de façon approximative l’impact de l’inflation sur le rendement d’un investissement, il suffit de soustraire le taux d’inflation annuel du taux de rendement annuel. Par exemple, si vous avez un certificat de placement garanti (CPG) qui rapporte 1,5 % alors que l’inflation est de 2 %, votre taux de rendement réel (après inflation) est d’environ –0,5 %. En d’autres termes, dans cet exemple, si vous tenez compte de l’inflation, vous perdez de l’argent.

Intérêt
L’intérêt est un pourcentage d’une somme versé à une fréquence donnée (par exemple, 2 % par année). Il est payé par l’emprunteur à l’investisseur pour compenser le fait que ce dernier lui a prêté de l’argent. Lorsqu’un investisseur dépose de l’argent dans son propre compte en banque, la banque l’utilise à d’autres fins. L’investisseur prête donc son argent à la banque, qui compense en lui versant un intérêt.

Liquidité
La liquidité c’est la possibilité d’acheter ou de vendre un placement sans délais ni frais importants et sans effet majeur sur le prix. Par exemple, une action négociée à la Bourse aura une bonne liquidité s’il y a constamment des investisseurs qui font une offre pour l’acheter. La personne qui possède une telle action pourra rapidement la vendre. Les liquidités d’une personne ou d’une entreprise sont formées de son argent et de ses placements pouvant être rapidement convertis en argent sans frais importants.

Mainteneurs de marchés
Ce sont des acheteurs et vendeurs de dernier ressort, c’est-à-dire que lorsqu’aucun vendeur ou acheteur ne se présente, ils doivent fournir un cours en conséquence.

Marché hors cote
Un marché hors cote est un marché où se négocient des titres (par exemple, des obligations, des titres du marché monétaire, des actions) qui ne sont pas inscrits à la Bourse. C’est un marché entre courtiers.

Marché monétaire
Le marché monétaire est le marché où les investisseurs achètent et vendent des bons du Trésor, des obligations à court terme (moins d’un an), des certificats de placement garanti et d’autres titres à court terme (actifs courants).

Marché primaire et marché secondaire
Un marché primaire est un marché où les titres (par exemple, des actions ou des obligations) sont émis pour la première fois ; par exemple, lorsqu’une entreprise émet de nouvelles actions. Si les titres sont déjà émis et se négocient d’un investisseur à l’autre, on parlera plutôt d’un marché secondaire.

Notice annuelle
La notice annuelle est un document d’information qui décrit la société, ses activités à un moment donné, ses perspectives d’avenir, les risques auxquels elle s’expose et d’autres facteurs ayant une incidence particulière sur elle.

Perte en capital
Une perte en capital est la différence entre le prix de vente et le prix d’achat d’un placement, lorsque cette différence est négative. Par exemple, si vous vendez 40 $ une action que vous aviez payée 48 $, vous subissez une perte en capital de 8 $. C’est donc l’opposé d’un gain en capital.

Placement à revenu fixe
Un placement à revenu fixe est un investissement qui procure des revenus fixes jusqu’à l’échéance. C’est le cas par exemple d’un certificat de placement garanti (CPG) d’une durée de cinq ans qui procure 3 % de rendement chaque année.

Portefeuille
Un portefeuille est le regroupement de divers investissements faits par une personne ou une entreprise. Par exemple, le portefeuille d’un investisseur pourra comprendre des actions, des obligations, des fonds communs, des options et d’autres instruments financiers.

Prospectus
Le prospectus est un document d’information détaillé qu’une entreprise doit produire pour pouvoir émettre des titres (par exemple, des actions) au grand public. Le prospectus doit présenter tous les faits importants susceptibles d’affecter la valeur ou le cours du titre faisant l’objet du placement, et ce, de façon complète, véridique et claire.

Rapport de gestion
Un rapport de gestion est un document qui explique le point de vue de la direction sur les états financiers de l’entreprise, sa situation financière et ses perspectives d’avenir. Il complète les états financiers sans en faire partie.

Régime enregistré d’épargne-études (REEE)
Un REEE, ou régime enregistré d’épargne-études, est un compte enregistré qui permet de réaliser des investissements dont les bénéfices ne sont pas imposables tant que l’argent reste à l’intérieur du REEE. Un REEE sert à financer en tout ou en partie les études postsecondaires du bénéficiaire. L’investisseur qui ajoute de l’argent à un REEE ne peut pas déduire un montant équivalent de son revenu imposable. Cependant, si certaines conditions sont respectées, un REEE donne droit à diverses subventions du gouvernement.

Régime enregistré d’épargne-retraite (REER)
Un REER, ou régime enregistré d’épargne-retraite, est un compte enregistré (qui peut par exemple être un compte à la banque ou chez un courtier en ligne) qui permet de réaliser des investissements dont les bénéfices ne sont pas imposables tant que l’argent reste à l’intérieur du REER. L’investisseur qui ajoute de l’argent à son REER peut déduire un montant équivalent de son revenu imposable (selon certaines conditions), et, en règle générale, économiser de l’impôt. Cependant, lorsqu’il retire des sommes de son REER, il doit les ajouter à son revenu imposable. Le REER sert principalement à accumuler de l’épargne en vue de la retraite.

Régime volontaire d’épargne-retraite (RVER)
Un régime volontaire d’épargne-retraite, ou RVER, est un régime offert par les entreprises à leurs employés. La participation à un RVER est volontaire. Elle permet de cotiser par déduction automatique sur la paie. Comme pour un REER, les cotisations de l’employé sont déduites du revenu imposable, et aucun impôt ne doit être payé sur les bénéfices tant que l’argent reste dans le RVER.

Règle du 72
Méthode qui permet d’estimer le nombre d’années nécessaires à un placement pour doubler si l’on connaît le rendement qu’il réalisera. Pour ce faire, il suffit de diviser 72 par le taux de rendement prévu. Par exemple, avec 6 % de rendement annuel, il faut compter 12 ans pour que la valeur du placement double.

Rendement espéré
Un rendement espéré est le gain que vous prévoyez retirer de votre placement, par exemple sous forme de revenus d’intérêts, de dividendes ou de gain en capital. Le rendement obtenu peut différer considérablement du rendement espéré. En règle générale, plus le taux de rendement espéré de l’investissement est élevé, plus le risque est élevé.

Rente certaine
Une rente certaine est une rente dont les versements sont offerts pour une période déterminée.

Rente garantie
Une rente garantie est une rente viagère dont les versements périodiques sont offerts tant que le rentier est en vie, mais avec une garantie de versement pour un certain nombre d’années. Par exemple, une rente garantie cinq ans versera au rentier une rente pendant au moins cinq ans, et ce, même s’il décède (le montant est alors versé selon les termes du contrat, par exemple à ses héritiers).

Rente viagère
Une rente viagère est une rente dont les versements périodiques sont versés jusqu’au décès du rentier.

Risque
Dans le domaine de l’investissement, le risque est la possibilité d’obtenir un rendement inférieur à celui anticipé ou encore de perdre une partie, ou la totalité, des sommes investies. Plusieurs types de risques peuvent affecter la valeur d’un placement : le risque de crédit, le risque de contrepartie, le risque de devises, le risque politique, etc. Dans le domaine de l’assurance, le risque est la probabilité qu’un événement se réalise, causant un dommage. Pour qu’un risque soit assurable, il doit être incertain. De plus, il ne peut dépendre uniquement de la volonté de l’assuré.

Swap
Un swap est un contrat financier par lequel deux entreprises (mais parfois deux personnes) échangent un revenu, une dépense, des devises ou d’autres éléments financiers. Par exemple, un investisseur pourra échanger le taux d’intérêt flottant d’un titre contre le taux d’intérêt fixe d’un autre instrument financier.

Taux d’intérêt (taux d’intérêt nominal)
Le taux d’intérêt est le pourcentage appliqué à une somme investie ou empruntée, qui permet de calculer les intérêts que rapporte ou coûte cette somme pour une période donnée. Par exemple, un investissement de 1 000 $ portant intérêt à 2 % par année rapportera 20 $ d’intérêts par année.

Taux d’intérêt réel
Le taux d’intérêt réel est le taux d’intérêt net d’inflation. Par exemple, si vous avez un placement qui rapporte 3 % d’intérêts annuels et qu’il y a 2 % d’inflation, votre taux d’intérêt réel sera d’environ 1 % (3 % – 2 %). Il s’agit cependant d’une approximation. Dans cet exemple, un calcul plus complexe indique que le taux d’intérêt réel sera précisément de 0,98 %. Pour la majorité des investisseurs, la différence n’est pas importante.

Valeurs mobilières
Une valeur mobilière, ou titre, est un document légal qui donne droit à certains privilèges, et qui en règle générale peut être vendu ou acheté. Voici quelques exemples de valeurs mobilières : un bon du Trésor, un certificat de placement garanti (CPG), une obligation d’épargne, une action.

Cet article est extrait de notre guide pratique Investir réalisé en partenariat avec l’Autorité des marchés financiers et disponible en kiosque et sur notre nouvelle application. Téléchargez l'appli dans l’App Store (iPhone et iPad) et dans Google Play Store (Android).

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Argent

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.