Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Asphaltage et entretien de terrain: à savoir avant d’engager un entrepreneur

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Office de la protection du consommateur Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 17 mars 2014

Photo: Office de la protection du consommateur – iStock

De nombreuses entreprises d’asphaltage ou d’entretien de terrain ont déjà commencé à faire la promotion de leurs services. Vous songez à confier vos travaux à un entrepreneur? L’Office de la protection du consommateur vous donne de l’information pour vous guider dans vos choix.

Comment choisir un entrepreneur
Pour choisir un entrepreneur de confiance, l’Office vous conseille de:

  • demander à vos voisins ou à vos proches de vous donner le nom d’entreprises dont ils ont été satisfaits;
  • communiquer avec quelques entreprises pour vous familiariser avec la façon de faire dans votre région;
  • poser des questions au représentant de l’entreprise. S’il connaît bien le service qu’il offre, il vous donnera des renseignements clairs. Une entreprise sérieuse a pignon sur rue, possède une solide expérience et peut vous fournir des recommandations;
  • ne pas faire confiance au premier venu, surtout s’il ne vous donne qu’un numéro de téléphone comme coordonnées. En cas de problème, vous pourriez avoir de la difficulté à retrouver cette personne.

Pour des travaux importants, comme de l’asphaltage, il est conseillé de retenir le nom de 3 entrepreneurs, puis de leur demander une évaluation.

Vérifiez aussi si l’entrepreneur a une assurance responsabilité civile. Vous serez mieux protégé en cas de dommages causés à votre propriété, à celle d’un voisin, ou encore à une personne victime d’un accident.

Le contrat écrit: une trace de votre entente
L’Office vous conseille de demander un contrat écrit à l’entrepreneur que vous engagez. Plus votre contrat comportera de détails, plus vous saurez à quoi vous attendre. Il sera aussi plus facile de faire valoir vos droits si les travaux sont mal faits ou incomplets.

Dans certains cas, la loi oblige l’entrepreneur à vous fournir un contrat écrit, par exemple si l’entente est conclue par téléphone ou s’il s’agit de commerce itinérant.

Pour plus d’information sur le sujet, consultez les pages de notre site Web portant sur:

Règles concernant le porte-à-porte
De façon générale, qu’il s’agisse d’entretien de terrain ou d’asphaltage, une personne qui cogne à votre porte pour vous vendre ses services fait du commerce itinérant. Elle est alors tenue d’avoir un permis de l’Office de la protection du consommateur et de vous remettre un contrat écrit en règle.

Vous avez la possibilité d’annuler ce contrat, sans frais ni motif, dans les 10 jours suivant celui où vous en obtenez un exemplaire signé. Vous pouvez le faire même si les travaux sont déjà commencés.

Pour en savoir plus, consultez la section Vente itinérante de notre site Web.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires