Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Randonnée en nature: les dangers qui guettent Pitou

Par Carole Côté
randonnee-chien-2 Soloviova Liudmyla/Shutterstock.com/Shutterstock.com

Les parcs-nature et les sites de randonnée sont de plus en plus nombreux à accueillir les chiens. Mais attention! La nature n’est pas sans danger pour votre animal de compagnie. Des précautions s’imposent.

Si, en ville, le sel de déglaçage, les morceaux de verre cassé et autres détritus constituent des risques pour les pattes de votre chien, dans la nature, les possibilités de blessures proviennent principalement des insectes et parasites, des végétaux qui peuvent entraîner des intoxications et des excréments des animaux de la forêt qui peuvent causer des troubles digestifs.

Perdre sa route

Un risque souvent négligé est celui de perdre son animal, attiré par les odeurs et les petites bêtes qui circulent dans la forêt. Il est donc important que votre chien vous obéisse quand vous lui dites «Au pied» quand il tente de s’éloigner, ou «Non» lorsqu’il renifle de trop près des matières toxiques pour lui.

Si votre chien n’est pas docile et obéissant, il serait plus prudent de le garder en laisse jusqu’à ce qu’il vous obéisse davantage ou qu’il s’habitue aux grands espaces. Un conseil: ajoutez une clochette à son collier afin de le localiser aisément.

L’eau toxique

Les algues bleues présentes dans plusieurs lacs québécois sont aussi dangereuses pour les animaux que pour les humains, selon Alexandra Bouchard, conseillère en communication de Bassin versant du Saguenay, une organisation qui s’intéresse à la qualité des cours d’eau de la province.

Votre chien peut absorber des toxines en buvant de l’eau contaminée, en ingérant des algues ou en jouant avec des cailloux recouverts d’algues bleues. Les symptômes de l’intoxication se manifestent très rapidement. Il peut se mettre à baver, à vomir ou faire des convulsions. Dans les cas les plus graves, il peut en mourir.

Si votre chien a nagé dans une eau infectée d’algues bleu-vert, rincez-le à l’eau courante propre et surveillez son état dans les heures qui suivent sa baignade. «Voyez un vétérinaire s’il ne va pas bien», indique le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques dans un courriel. Surveillez sa peau en écartant son pelage, car celle-ci pourrait être rouge à la suite de sa baignade. S’il a ingéré de l’eau, il pourrait avoir la gueule irritée.

Les tiques et moustiques

Le risque de se faire piquer par des tiques est bien réel. Tenez votre animal loin des plantes basses ou des hautes herbes où elles logent, prêtes à bondir sur le premier animal (ou randonneur) qui passe. Plus facile à dire qu’à faire, mais ce n’est pas une raison pour ne pas essayer. Appelez votre chien pour diriger son attention ailleurs s’il s’approche trop des petits bosquets.

«L’espèce de tiques la plus préoccupante est l’ixodes scapulaire qui peut transmettre la maladie de Lyme (Borrelia burgdorferi), une maladie de plus en plus fréquente chez les chiens au Québec», explique Mondou, le détaillant de produits pour les animaux domestiques, sur son site.

On conseille aussi de mettre au cou de votre meilleur ami un collier anti-tiques ou de lui faire prendre des médicaments de manière préventive. Il existe également des produits en gouttes à appliquer sur le pelage du chien, lesquels tueront l’indésirable au contact. Au retour d’une randonnée, n’oubliez pas de regarder attentivement entre les poils de votre animal pour vous assurer qu’il n’a pas de tique accrochée à la peau. Munissez-vous d’une pince à tique et d’un sac de plastique: on ne sait jamais.

Les chenilles processionnaires

De plus en plus présentes au Québec, les chenilles processionnaires posent aussi des risques pour Pitou et Minou, particulièrement au printemps. Soyez vigilant en ce qui concerne ce nouvel ennemi qui, grâce à ses poils microscopiques urticants et allergisants, provoque des brûlures et de l’inflammation, tant chez les humains que chez les animaux. Le chien infecté va se gratter et se lécher sans relâche. Il faut consulter un vétérinaire dans tous les cas, car les désagréments sont importants et les risques d’infection sont grands.

Les intoxications

Un autre risque est celui de l’intoxication, par exemple si votre animal de compagnie ingère des substances toxiques, comme des champignons, des plantes ou des excréments. S’ensuivent des troubles digestifs qui peuvent s’aggraver s’ils ne sont pas soignés rapidement. La prévention est la meilleure des solutions. Surveiller ce que mange votre animal vous évitera bien des désagréments et des inquiétudes.

Les animaux sauvages ou les pièges

Rencontrer un animal sauvage ou se prendre la patte dans un piège constituent aussi des menaces sérieuses pour votre meilleur ami. C’est pourquoi il faut garder une trousse de premiers soins pour chien dans votre sac à dos.

Faites particulièrement attention aux épines des porcs-épics. Elles peuvent être dangereuses pour votre animal, surtout si elles sont situées près des yeux, en plus d’être douloureuses. Amenez l’animal chez le vétérinaire pour qu’il les retire dès qu’il y en a plus que quelques-unes.

Le b.a.-ba d’une promenade réussie

1. Tenez votre animal en laisse et changez-lui les idées dès qu’il tente de mordre ou de manger quelque chose d’interdit.

2. Apprenez-lui des techniques pour qu’il vous écoute rapidement.

3. Vaporisez des produits répulsifs sur les objets qui lui plaisent ou l’attirent.

4. Associez des bruits désagréables dès qu’il s’approche ou qu’il mord quelque chose de dangereux.

Que faut-il apporter pour une balade sécuritaire?

  • Lampe (de poche ou frontale)
  • Briquet
  • Couteau
  • Bottes pour chien
  • Répulsif à ours
  • Clochette chasse-ours pour votre chien
  • Lance fusée et/ou cartouches anti-ours (Bear Bangers)
  • Sifflet
  • Tire-tique
  • Pince pour épines de porc-épic
  • Collier électrostatique

Source: On va se promener?

>> À lire aussi: notre test de nourriture pour chien et Guide pratique pour partir en randonnée en toute quiétude

 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.