Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Avion: du poids en trop peut vous coûter cher

Par Hélène Roulot-Ganzmann
Du poids en trop peut vous couter cher

Quantité, poids, taille, cabine, soute, suppléments… Chaque compagnie aérienne impose ses règles en matière de bagages. Bouclez vos valises avec diligence!

En quête d’économies, de plus en plus de voyageurs magasinent leur billet d’avion sur Internet au moyen de moteurs de recherche qui permettent de comparer facilement les prix. Or, ils oublient souvent de prendre en compte la limite de bagages autorisée par les transporteurs, qui, au final, peut faire exploser le coût de leur voyage.

«Les franchises de bagages doivent être vérifiées avant l’achat du billet d’avion», conseille Réal Coallier, directeur régional du bureau de Montréal à l’Office de la protection du consommateur (OPC).

En plus de varier d’un transporteur à l’autre, les limites de bagages changent presque aussi souvent que le prix de l’essence qui, lui, est de plus en plus cher. C’est d’ailleurs pour réduire leurs dépenses en carburant que les compagnies tendent à limiter le poids à bord.

«Le risque, c’est de vous rendre compte la veille du départ que votre billet moins cher vous donne droit à peu de bagages, poursuit Réal Coallier. Un bon agent de voyage peut vous conseiller au moment de l’achat, mais, sur Internet, c’est à vous de comparer. Surtout si vous avez des équipements de sport ou si vous voyagez avec de jeunes enfants.»

>> À lire aussi: Palmarès des 5 meilleures compagnies aériennes

Quelques règles de base

En règle générale, les voyageurs en classe économique peuvent enregistrer entre 20 et 23 kg en soute, et transporter un bagage de cabine de 10 kg. Les passagers en classe affaire ou en première classe peuvent transporter jusqu’à 30 kg et plus en soute, et une quinzaine de kilos à bord.

De plus en plus de compagnies appliquent le principe du bagage unique, du moins sur leurs longs vols transatlantiques dispendieux en carburant. Le voyageur n’a alors droit qu’à un seul bagage en soute.

Quoi qu’il en soit, aucune valise ne peut dépasser la limite de 32 kg, une norme appliquée dans tous les aéroports du monde afin de ménager les muscles des manutentionnaires.

Du côté des dimensions, la norme communément appliquée par les compagnies aériennes est qu’un bagage enregistré ne doit jamais mesurer plus de 158 cm, en additionnant sa hauteur, sa longueur et sa largeur. Il n’existe pas de norme de dimensions standards en ce qui a trait aux valises de cabine. Selon les modèles, elles peuvent varier de quelques centimètres. Portez donc attention aux dimensions acceptées par chaque transporteur et rappelez-vous que celles-ci incluent aussi les roues, les poches et les poignées!

Notez aussi qu’en plus de votre bagage de cabine, les sacs à main, les sacs pour ordinateurs portables, les appareils photo et les sacs de couches pour bébé sont habituellement acceptés sans supplément.

>> À lire aussi: Avant de partir pour l’aéroport, assurez-vous d’avoir le bon passeport!

Une omission qui peut faire du chemin

«Les transporteurs aériens sont de plus en plus sévères en ce qui concerne le dépassement du poids des bagages, prévient Réal Coallier. À l’OPC, nous souhaitons que les frais qui peuvent être chargés en cas d’excédent soient clairement indiqués sur le billet d’avion, au moment de l’achat.»

Mais, pour l’instant, aucune loi n’oblige les transporteurs à les y inscrire. Toutefois, puisque cette donnée peut avoir un impact sur le prix final du voyage, cette lacune peut être considérée comme une «omission d’un fait important» et faire l’objet d’une plainte auprès de la compagnie, voire aller jusqu’au tribunal des petites créances, explique Réal Coallier. «Rien n’indique que le passager aura gain de cause, mais plus il y aura de plaintes, plus la pression sera forte, et plus on a de chance d’en venir à une réglementation en la matière.»

À défaut d’être inscrites sur le billet, les franchises de bagages peuvent être connues en consultant la section «bagages» des sites Internet des transporteurs, où sont généralement détaillées les limites applicables pour les différents types de vols (nationaux, internationaux, etc.). Certains moteurs de recherche de billets d’avion mettent aussi un hyperlien vers les explications du transporteur qui vous intéresse, ce qui facilite leur consultation avant l’achat du billet.

>> À lire aussi: 30 applications pour mieux voyager

Voici les règles en vigueur en mai 2013 en classe économique dans quelques compagnies aériennes populaires.

Air Canada
Un seul bagage de 23 kg est autorisé en soute, 10 kg en cabine et 10 kg pour les autres articles personnels emportés à bord (ordinateur, sac à main, appareil photo, etc.). Des frais de 100 $ s’appliquent pour un bagage de poids excédentaire ou hors format. Un second bagage enregistré est facturé 100 $ (aller simple) pour les vols transatlantiques et 20 $ pour les destinations soleil. Tout bagage supplémentaire coûte ensuite 225 $, quelle que soit la destination.

Air Transat
Ce transporteur a des règles spécifiques qui diffèrent selon les destinations. Limite du nombre de bagages en soute, poids, frais pour excédent de poids ou valises supplémentaires… tout varie selon que vous vous rendez en Europe ou dans le Sud. Consultez leur site Internet. Le bagage de cabine, pour sa part, ne doit jamais dépasser 10 kg.

Sunwing
Deux bagages sont acceptés en soute, mais le poids total ne doit pas dépasser 20 kg. Un bagage de cabine de 5 kg est admis. Des frais de 10 $ par kilo supplémentaire s’appliquent sur les vols domestiques et transfrontaliers; ils grimpent à 20 $ par kilo pour les vols internationaux.

Air France – KLM
En soute, un seul bagage de 23 kg ou moins est admis. À bord, une valise de cabine et un seul accessoire (sac à main, ordinateur, appareil photo), le tout ne dépassant pas 12 kg, sont acceptés. Un excédent de poids est facturé 75 $, idem pour un premier bagage supplémentaire et 200 $ pour chacun des suivants.

Corsair
Un seul bagage de 23 kg est permis en soute et une valise de cabine de 10 kg pour l’ensemble des destinations. Tout kilo supplémentaire coûte environ 13 $; c’est 100 $ pour un bagage supplémentaire et 250 $ pour chacun des suivants.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Jean-Pierre Cote
    24 Août 2013

    D'accord avec vous et très discriminatoire envers les gens au poids "normal", et ce, en plus de vous faire passer un voyage extrêmement désagréable quand assis à côté de quelqu'un qui est si gros que vous ne pouvez pas baisser l'appuie-bras en plus de perdre la moitié de votre siège!

     1
  • Par MARIE LAURIER
    06 Avril 2014

    Et quand est-il des muscles des personnes âgées, qui ont à soulever des valises de 23 kg ? de leur dos et genoux ? Mon conjoint et moi avions toujours voyagé en emportant chacun deux petites valises d'environ 10 kg chacune. Depuis l'entrée en vigueur de ces nouvelles règles, nous sommes contraints d'utiliser une seule valise de 23 kg chacun. En quoi une valise de 23 kg est-elle moins lourde que deux valises de 10 à 11 kg chacune ? De plus, il était beaucoup plus facile de ranger quatre petites valises dans les voitures compactes européennes. Depuis les nouvelles règles, nous faisons beaucoup moins d'achats en voyage et ce sont les économies locales qui en souffrent. Commentaires faits par deux jeunesses de 66 et 67 ans.

     1
  • Par Rivest Maxime
    10 Mai 2013

    J'ai hâte au jour ou le poids des bagages acceptés inclura le poids du passager... un peut discriminatoire mais très efficace et logique surtout si on veut transférer le coût du carburant vers les passagers

  • Par Jean-Pierre Cote
    10 Mai 2013

    Ce que je trouve incompréhensible de la part des compagnies aériennes qui sont aussi des voyagistes, comme Transat, SunWing, WestJet etc... c'est que la limite de poids est la même que vous alliez de Montreal à Toronto pour 1 journée ou si vous allez à Rome pour 3 semaines. Même limite. En plus de faire beaucoup plus d'argent sur le voyage, ils en font encore plus sur les pseudo-excédents de bagage. Sachez que 20KG de bagage, c'est en réalité entre 12 et 15 Kg de bagage, vu le poids de la valise elle-même. Personnellement j'éliminerais le bagage de cabine autre qu'un seul item pour tous et toutes: "sacoche" ou ordi mais pas les deux et permettre 30Kg en soute

  • Par ANDRÉ R LAPORTE
    10 Mai 2013

    Il ne semble pas y avoir de difficultés pour un client à connaître les limites et tarifs de chaque compagnie en ce qui a trait au poids des bagages. Pourquoi alors n'en est-il pas de même quant à l'espace disponible pour chaque siège? Il est aberrant que l'espace réservé à chaque passager soit plus grand pour un vol domestique que pour un vol outre-mer. Pourtant, ce n'est qu'une fois à bord de l'avion qu'on peut savoir combien de sièges ont été installés dans le type d'appareil utilisé.