Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Voyages annulés : les clients de Transat ont aussi droit à un remboursement

Par Marie-Eve Shaffer
air-transat

Après Air Canada, voilà que c’est au tour de Transat de conclure une entente avec Ottawa afin d’offrir des remboursements à ses clients qui n’ont pas pu voyager comme prévu depuis le début de la pandémie de COVID-19. Le transporteur aérien disposera d’un prêt de 310 millions de dollars pour remplir son engagement.

Si vous aviez planifié vous envoler dans l’un des appareils de Transat à partir du 1er février 2020, vous pouvez échanger le crédit voyage que vous avez reçu contre un remboursement. Vous devez avoir effectué votre réservation avant le 29 avril 2021.

Transat pose trois autres conditions pour être admissible au remboursement :

  • Ne pas avoir transféré votre crédit voyage à une autre personne ;
  • Ne pas avoir soumis une demande d’indemnisation à votre compagnie d’assurance ;
  • Ne pas avoir récupéré votre argent grâce au processus de rétrofacturation proposé par l’émetteur de votre carte de crédit.

Si vous avez utilisé en partie le crédit voyage, vous pourrez recevoir un remboursement pour la valeur résiduelle.

Si vous aviez acheté un billet d’avion qui ne vous donnait pas droit à un crédit voyage ou à un remboursement et que vous avez annulé votre réservation, la situation est nébuleuse. Transat ne précise pas sur son site internet s’il vous sera possible de récupérer votre argent. Le transporteur aérien vous conseille malgré tout de présenter une demande.

Enfin, sachez que si vous aviez versé un dépôt et que vous avez annulé votre billet d’avion, ce dépôt n’est pas remboursable. Il en est de même pour les pénalités payées après avoir décidé de ne pas voyager par mesure de précaution.

Recommencer à zéro

Même si vous aviez déjà réclamé votre dû, vous devez reprendre les démarches du début.

« Le processus et les critères d’admissibilité ont été mis en place dans le cadre de l’accord de financement conclu entre Transat et le gouvernement du Canada, indique le transporteur aérien sur son site internet. Ainsi, parmi les paramètres édictés par les autorités gouvernementales, les détenteurs de crédits voyages doivent obligatoirement présenter une demande de remboursement à Transat d’ici le 26 août 2021. »

Après cette date, votre crédit voyage ne sera plus échangeable. Vous pourrez toutefois l’utiliser pour voyager.

Un formulaire en ligne

Comme Air Canada, Transat propose de remplir un court formulaire en ligne pour récupérer votre dû. Si vous préférez parler à un préposé ou si vous éprouvez des difficultés, vous pouvez aussi contacter le service à la clientèle.

Notez que si vous aviez acheté votre billet d’avion ou votre forfait voyage par l’entremise d’une agence de voyages, vous devez communiquer avec celle-ci pour présenter votre demande de remboursement.

Vous retrouverez votre argent de la même façon que vous aviez payé votre périple, et ce, dans un délai de trois mois tout au plus, assure Transat. Si vous aviez utilisé une carte de crédit qui est aujourd’hui expirée, le transporteur aérien vous contactera.

Transat estime que plus de 550 000 consommateurs sont admissibles à un remboursement.

Air Canada a annoncé il y a deux semaines que ses clients qui n’avaient pas pu voyager comme ils le souhaitaient depuis le début de la pandémie de COVID-19 seront remboursés. Il reste à voir si les autres grands transporteurs aériens, comme Sunwing et WestJet, obtiendront aussi le soutien du gouvernement fédéral et s’ils assoupliront leurs critères de remboursement.

Lire l'article
Cas vécu : une voiture « démonstrateur » est-elle neuve ?

Un couple a poursuivi avec succès son concessionnaire après avoir découvert que la voiture neuve qu’il venait d’acheter avait été utilisée à des fins de démonstration.

Lire l'article
Contrer le vol de vélos

Tout cycliste connaît les risques de se faire voler sa monture. Ce n’est pas une légende urbaine. À Montréal seulement, plusieurs milliers de vélos disparaissent chaque année. La plateforme Garage 529 permettra-t-elle de ralentir le fléau ? Portrait de la situation et astuces de prévention.

Lire l'article
Maisons neuves : des entrepreneurs haussent indument les prix

À quelques semaines, voire à quelques jours d’emménager dans leur propriété toute neuve, des consommateurs reçoivent un avis de l’entrepreneur leur demandant une somme d’argent supplémentaire pour couvrir la hausse des coûts de construction, sans que le contrat n’autorise une telle augmentation. Est-ce légal? Ont-ils des recours?

Lire l'article
Bris des transmissions automatiques Nissan : l’action collective de l’APA est autorisée

La Cour supérieure vient d’autoriser une importante action collective contre Nissan Canada qui vise la majorité des véhicules 2010-2019 livrés avec une transmission automatique à variation continue. La liste des modèles s’avère la plus complète parmi les nombreuses actions collectives canadiennes et américaines intentées contre Nissan pour ses transmissions problématiques.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.