Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

10 questions sur les CELI et les REER

Par Mise en ligne : 13 février 2019

Shutterstock

Shutterstock

Comment le REER est-il imposé? Quelle est l’incidence fiscale si on retire un CELI? Si on ne cotise pas au maximum, que se passe-t-il? Réponses dans notre article!

Vous avez jusqu’au vendredi 1er mars 2019 pour cotiser à un Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) déductible de vos revenus pour l’année d’imposition 2018. Toutefois, dans certaines situations, il peut être préférable de mettre de l’argent dans un Compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Le CELI convient mieux aux épargnes pour des projets à court et à moyen terme. Il est également utile aux travailleurs qui gagnent moins de 30 000 $ par année, aux retraités et aux gens qui utilisent la totalité de leur droit de cotisation à leur REER.

>> À lire aussi: Notre évaluation de logiciels d'impôts

À compter de quand peut-on cotiser au régime?

CELI: Vous devez avoir 18 ans ou plus.

REER: À n’importe quel âge. Dès que vous déclarez des revenus, vous obtenez des droits de cotisation.

Combien peut-on cotiser?

CELI: la cotisation maximale annuelle varie selon les années. Elle était de 5 500 $ en 2018 et elle passe à 6 000 $ en 2019. Si vous ne cotisez pas le maximum permis, vous pouvez reporter ces cotisations pour une autre année. Par exemple, si vous aviez 18 ans en 2009 et n’avez jamais cotisé au CELI, vous pourriez y cotiser 63 500 $ en 2019. 

REER: 18 % du revenu annuel gagné (jusqu’à un montant maximal de 26 230 $ pour 2018 et de 26 500 $ pour 2019), moins le facteur d’équivalence indiqué sur votre feuillet T4 de l’Agence du revenu du Canada. Les cotisations que vous n’utilisez pas une certaine année peuvent être reportées aux années suivantes.

Qu’arrive-t-il si vous dépassez involontairement le montant de cotisation maximal?

CELI et REER: Vous devrez payer une pénalité de 1 % du montant en trop pour chaque mois au cours duquel il est excédentaire.

Quels sont les placements admissibles?

CELI et REER: En général, vous pouvez déposer dans votre CELI des placements semblables à ceux permis pour le REER, soit des certificats de placement garanti (CPG), des actions, des obligations, des fonds communs de placement, etc.

Peut-on cotiser au régime de son conjoint?

CELI: Non, mais vous pouvez donner un montant à votre conjoint pour qu’il contribue à son CELI.

REER: Oui. Toutefois, c’est vous, et non votre conjoint, qui profiterez de la déduction du revenu imposable.

Comment les cotisations sont-elles imposées?

CELI: Les sommes déposées croissent à l’abri de l’impôt. Vous n’obtenez pas de déduction d’impôt au moment de cotiser, mais les sommes que vous retirez de ce compte ne sont pas imposables.

REER: Les sommes déposées s’accumulent à l’abri de l’impôt. Vos cotisations réduisent votre revenu imposable, mais s’ajoutent à votre revenu lorsque vous les retirez.

Quelle est l’incidence fiscale d’un retrait?

CELI: Vous pouvez retirer de l’argent de votre CELI quand vous le désirez. Il n’y a aucune incidence fiscale, car vous n’avez aucun impôt à payer sur les sommes accumulées.

REER: Vous pouvez retirer de l’argent quand vous le désirez. Toutefois, ces retraits seront imposés.

Si l’on retire des sommes du régime, est-il possible de les remettre plus tard?

CELI: Vous pouvez remplacer les sommes que vous avez retirées de votre CELI si vous le désirez, mais seulement à compter de l’année suivante.

REER: Vous ne pourrez pas remettre dans votre REER les sommes retirées, sauf si vous l’avez fait dans le cadre par exemple du Régime d’accession à la propriété (RAP) ou du Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP).

Si on ne cotise pas le maximum permis, que se passe-t-il?

CELI: Vos droits de cotisation sont reportés. Vous pourrez donc verser ces montants plus tard.

REER: Depuis 1991, les droits de cotisation inutilisés s’accumulent. Vous pourrez donc verser ces montants plus tard.

Peut-on ouvrir plus d’un CELI ou plus d’un REER?

CELI et REER: Oui. Les montants maximums que vous pouvez cotiser s’appliquent alors au total des sommes versées dans les diverses institutions. 

>> Voyez notre vidéo: Quelle est la différence entre REER et CELI?

L'information de cet article est inspirée d'un extrait de notre guide pratique Investir réalisé en partenariat avec l’Autorité des marchés financiers et disponible dans notre boutique.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle