Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Comment prévenir les vols de colis

Par Marie-Eve Shaffer
colis-maison

Achats en ligne et livraisons à domicile sont en hausse, tout comme les vols de colis. Voici quelques précautions à prendre pour empêcher les voleurs de mettre la main sur vos achats.

Les malfaiteurs ont à l’œil les camions de livraison, indique le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et ils tentent de repérer la marchandise laissée sans surveillance sur le pas de la porte de résidences dont les occupants semblent absents.

Les boîtes postales ne sont pas épargnées: les voleurs les vandalisent et repartent avec leur contenu, selon la Sûreté du Québec (SQ).

Quelle est l’ampleur de cette vague de vols? Les services policiers contactés se disent incapables de préciser le nombre de larcins de ce type commis récemment. «Nos statistiques ne sont pas ventilées ainsi», explique le SPVM. La SQ mentionne pour sa part que ce ne sont pas tous les vols qui sont rapportés. Le montant de la franchise exigé par les assureurs peut, notamment, décourager des consommateurs d’aviser la police.

Conseils de prévention

Pour empêcher les voleurs de mettre la main sur votre colis, prenez connaissance des modalités de la livraison avant de confirmer votre commande en ligne. Si vous n’êtes pas certain d’être présent, demandez que le transporteur exige une signature au moment de la livraison. Sachez que des frais supplémentaires peuvent alors vous être facturés.

«Suivez la progression de la livraison de vos colis avec le système de repérage électronique [utilisé par le transporteur] afin d’être présent au moment où ils arriveront», suggère le sergent Claude Denis de la SQ.

Vous pouvez aussi demander l’aide d’un voisin qui, dès que le colis sera livré, ira le cueillir sur le pas de votre porte pour vous le remettre à votre retour. Il est également possible d’acheminer votre paquet chez une personne de votre entourage, ou même à votre lieu de travail. Enfin, l’option de ramassage à un comptoir postal, un point de dépôt ou chez le détaillant où vous avez fait votre achat peut également être envisagée.

Sinon, le SPVM vous conseille de donner des directives au livreur afin qu’il dépose le paquet dans un coffre ou un bac et qu’il le verrouille à l’aide d’un cadenas que vous aurez laissé à proximité.

Vous songez à installer une caméra de surveillance pour décourager les voleurs? Il s’agit d’une bonne initiative, mais veillez à ce qu’elle soit «visible de l’entrée de votre résidence et fonctionnelle», recommande le sergent Denis.

>> À lire aussi: Livraison de colis: vos recours en cas de retard

Colis volé: quoi faire?

Si vous constatez que votre colis a été volé, avisez les services policiers. Informez aussi le détaillant qui vous a vendu la marchandise.

«C’est au commerçant de s’assurer que le colis parvient bien au consommateur, souligne le porte-parole de l’Office de la protection du consommateur (OPC), Charles Tanguay. Si le colis est simplement laissé à sa porte et qu’il est volé, le consommateur peut considérer qu’il ne l’a pas reçu. Il dispose alors de recours.»

Vous pouvez faire valoir vos droits, prévus dans la Loi sur la protection du consommateur (LPC), même si le transporteur vous envoie une photo du colis livré. «À moins que, avant l’achat, vous ayez expressément convenu avec le commerçant qu’il pouvait laisser le colis sur le balcon, par exemple», précise l’OPC. Il n’est pas recommandé de conclure une telle entente, car vous pourrez difficilement exercer un recours en cas de vol.

Si vous n’avez pas reçu votre colis 30 jours après la date prévue de livraison ou après la date d’achat, vous pouvez annuler votre commande et réclamer un remboursement, en vertu de la LPC. Assurez-vous de conserver une preuve de vos démarches auprès du commerçant. Celui-ci dispose de 15 jours pour vous rendre votre argent.

Si le détaillant ne vous rembourse pas, vous avez 60 jours pour demander une rétrofacturation à l’émetteur de votre carte de crédit.

>> À lire aussi: Livraison rapide de Postes Canada: de l’argent jeté par les fenêtres?

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par MICHELINE PAQUIN
    23 Novembre 2020

    Je devais recevoir un colis avec signature, malheureusement un inconnu à signer. J'ai demandé aux voisins s'ils connaissaient le signataire mais personne de ma rue ne le connaissait. Heureusement compte tenu de cela le marchand m'a envoyé un nouveau colis.