Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

7 conseils pour choisir une bonne place en avion

Par Corinne Fréchette-Lessard Mise en ligne : 16 Mars 2012

Le confort est rarement au rendez-vous à bord des avions. Mais en ciblant bien vos besoins, il est possible de dénicher une bonne place de vol.

1. Si vous cherchez le calme et tranquillité

Si vous souhaitez dormir pendant le vol, privilégiez un siège côté hublot, suggère Mario Dubé, grand voyageur qui tient un blogue sur ses périples. Vous pourrez ainsi appuyer la tête contre la paroi de l’appareil et ne serez pas dérangé par vos voisins. Une place entre la cabine de pilotage et les ailes est aussi un gage de tranquillité. «Les vibrations et le bruit des moteurs sont davantage ressentis au niveau des ailes et vers l’arrière», note Nathalie Gilbert, professeure en gestion du tourisme à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec. Un atout pour ceux qui ont le mal de l’air.

>> À lire aussi: notre carte qui recense les agences de voyages qui possèdent un permis

2. Si vous voulez plus d’espace

Pour gagner de l’espace pour vos jambes, choisissez un siège qui fait face à une cloison, comme celles qui séparent les différentes sections de l’avion (classe économique, affaires ou 1re classe). Les sièges qui donnent sur les sorties d’urgence donnent eux aussi un peu plus d'espace. Mais pour des raisons de sécurité, ils ne sont pas accessibles aux enfants, aux personnes à mobilité réduite et aux femmes enceintes. Certaines compagnies aériennes exigent des frais supplémentaires pour réserver ces sièges.

3. Si vous voyagez en famille

Les sièges qui font face à une cloison permettent l’installation d’un petit lit ou d’un hamac pour les bébés. Ceux près de l’allée facilitent l’accès aux toilettes pour les changements de couches. Une place proche des postes de service permettra aussi d’avoir facilement l’attention du personnel en cas de besoin.

4. Si vous êtes anxieux

Les sièges près de l’allée sont tout indiqués pour les claustrophobes. À moins que regarder dehors ne calme vos nerfs. Dans ce cas, privilégiez le hublot.

5. Si vous avez besoin d’intimité

«À bord des gros porteurs, il y a souvent trois sièges entre l’allée et le hublot. Mais il y a toujours quelques rangées à l’arrière avec deux sièges. Un bon choix pour un couple», croit Mario Dubé.

>> À lire aussi: Palmarès des 5 meilleures compagnies aériennes

6. Si vous voulez choisir le siège en fonction de l'avion

Le plan de la cabine d’un avion est accessible sur le site Web de la compagnie aérienne ou par l’entremise d’un agent de voyages. Des sites spécialisés comme SeatGuru (en anglais seulement) proposent les plans de plus de 700 appareils, avec des commentaires de voyageurs. Vous y apprendrez, par exemple, qu’à bord du vol X avec la compagnie Y, tel siège ne s’incline pas totalement ou qu’une boîte d’équipement limite l’espace de rangement. Pratique!

7. Si vous voulez réserver votre place

Chaque compagnie aérienne a sa politique de réservation et sa grille de tarifs! Pour obtenir le siège de vos rêves, renseignez-vous avant d’acheter. Vous êtes un fan du hublot ou avez besoin d’espace pour vos jambes? Les frais de réservation d’une place en conséquence varient énormément. «Il n’y a pas de politique uniforme. Chaque compagnie a son propre système», observe Cédric Essiminy, porte-parole de CAA-Québec.

Dans certains cas, réserver un siège «ordinaire» est gratuit, tandis qu’en sélectionner un «meilleur» entraîne des coûts. Les frais peuvent varier selon les options de tarif, la destination, la distance à parcourir, etc.
Pour un vol Montréal-Orlando, Air Canada offre trois options de tarifs dans la classe économique: Tango, Tango Plus et Latitude. Sélectionner un siège avant l’enregistrement coûtera 18 $ aux voyageurs avec le tarif Tango, mais sera gratuit pour les détenteurs de billets Tango Plus et Latitude.

Par contre, la compagnie désigne les sièges qui offrent plus d’espace pour les jambes comme des places Préférence. Le coût pour ces sièges varie selon la destination et la distance à franchir. Pour le vol vers Orlando, le détenteur d’un billet Tango devra débourser 40 $ pour une place Préférence, 30 $ avec un billet Tango Plus ou Latitude.

Pour un vol d’Air Transat Montréal-Orlando en classe économique, la réservation des sièges coûte de 15 à 45 $, selon la qualité de la place. Dans ce cas, réserver des sièges pour deux personnes pour un aller-retour peut coûter jusqu’à 180 $. «Il faut se demander si on est réellement prêt à payer ces frais», estime Cédric Essiminy. Ça vaut sans doute moins la peine pour les vols courts.

Dans tous les cas, si vous voulez choisir votre place, mieux vaut le faire dès l’achat du billet. «Si vous attendez à l’enregistrement à l’aéroport, ou même quelques heures avant sur Internet, vous devrez vous contenter de ce qui reste», avance Nathalie Gilbert, professeure en gestion du tourisme à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec. Les frais sont les mêmes, que la sélection de siège se fasse en ligne ou par l’entremise d’un agent de voyages.

>> À lire aussi: Avant de partir pour l’aéroport, assurez-vous d’avoir le bon passeport!

Photo: Shutterstock