Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Petit guide pour remorquer tentes-roulottes, VTT et autres

Par Alain McKenna
remorquage

Voici quelques conseils si vous comptez remorquer une tente-roulotte, un VTT ou une motomarine cet été.

La pandémie de COVID-19 a eu un effet sur nos loisirs d'été : les tentes-roulottes, les véhicules tout-terrain (VTT) comme les quads et les autoquads biplaces – communément appelés véhicules côte à côte – ainsi que les motomarines n'ont jamais été aussi populaires. Mais encore faut-il les remorquer jusqu'à destination!

De quelle capacité de remorquage avez-vous besoin?

Quand vous désirez tirer une charge, vous pouvez vous fier à la capacité de remorquage maximale recommandée dans le manuel du propriétaire. Ainsi, les petits véhicules utilitaires sport (VUS), par exemple le Honda CR-V et le Toyota RAV4, disposent d’une capacité de 680 kg (1 500 lb). Cela suffit pour accrocher une petite tente-roulotte – dont le poids est généralement d'environ 544 kg (1 200 lb) – ou une remorque de 272 à 408 kg (de 600 à 900 lb) portant la charge d’un VTT de 225 à 272 kg (de 500 à 600 lb) ou d’une motomarine, à peine plus légère.

Si vous pensez remorquer des charges plus lourdes que celles mentionnées précédemment, il vaut mieux opter pour un VUS intermédiaire ou une camionnette qui sera en mesure de tracter 1130 kg (2 500 lb) au minimum. Par exemple, le Ford Explorer de base, qui comporte un moteur 4 cylindres, peut remorquer une charge de 1360 kg (3 000 lb); avec un moteur V6, sa capacité s’élève jusqu'à 2540 kg (5 600 lb).

Notez justement que le type de moteur peut affecter la capacité de remorquage du véhicule. Sans surprise, tirer une charge sera plus difficile pour les plus petites cylindrées. Les moteurs turbo, quant à eux, améliorent le couple (la force du moteur); ils répondent donc mieux en cas d’effort. « Les moteurs turbo ont tendance à être plus doux à l’accélération », confirme Paul Laquerre, rédacteur en chef du magazine Camping Caravaning.

Le cas des véhicules électriques

Les véhicules électriques peuvent aussi remorquer des charges, mais cela affectera tout particulièrement leur autonomie. Audi a voulu démontrer ce fait l'an dernier en testant son VUS e-tron. Ses représentants ont parcouru les 800 km séparant Tulsa, en Oklahoma, et Austin, au Texas, avec une charge de 1814 kg (4 000 lb) attachée à l'arrière. Résultat : ils ont obtenu une autonomie moyenne d’environ 175 km, soit environ la moitié moins que l'autonomie de l'e-tron sans charge additionnelle, c'est-à-dire 330 km.

Bref, si vous prévoyez remorquer une tente-roulotte ou un VTT avec un véhicule électrique, repérez d’avance où se trouvent les stations de recharge sur votre trajet.

Prenez l'entretien au sérieux

L'entretien de votre véhicule est toujours important, mais il l'est d’autant plus si vous comptez tracter des charges. Les pressions exercées par ce poids supplémentaire feront travailler les composants mécaniques un peu plus que la normale.

CAA-Québec a publié sur son site un petit guide des éléments à inspecter avant de prendre la route avec votre remorque. L'organisme recommande notamment de vérifier la pression de l'air et l'état des pneus de votre véhicule comme de la remorque. De plus, il vous faut examiner et entretenir – et remplacer au besoin – le système de freinage et les feux arrière de votre véhicule et, le cas échéant, de votre remorque. En effet, si celle-ci a un poids supérieur à 454 kg (1 000 lb), elle doit être dotée de ses propres freins. Aussi, le branchement à votre véhicule doit être fonctionnel, car les freins de certaines remorques sont activés grâce à ce dernier.

Voici deux derniers conseils. D’abord, assurez-vous que la vidange d’huile du moteur de votre véhicule est effectuée au moment recommandé par le constructeur. Ensuite, comme la transmission est spécialement sollicitée quand vous tirez une charge, portez une attention particulière à son huile : elle aussi doit être changée à intervalles réguliers.

Pour remorquer en toute sécurité

Avant de vous lancer à l’aventure, assurez-vous que votre chargement est bien fixé à la remorque ou que le contenu est recouvert. Si vous ne respectez pas ces règles, vous pourriez recevoir une amende allant jusqu'à 350 $, comme l'indique la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ). Par ailleurs, votre champ de vision doit être dégagé, chose qui peut être facilitée en accrochant des rétroviseurs plus larges à votre véhicule.

Si votre véhicule le permet, Paul Laquerre conseille deux ajouts qui rendront votre conduite plus sécuritaire :

1. Un répartiteur de charge, qui aidera à distribuer le poids sur les essieux et réduira les à-coups à l’accélération ou au freinage.

2. Un correcteur de louvoiement, qui utilisera les freins de votre remorque pour éviter que celle-ci vacille sur la route à cause du vent ou des courants d’air créés lorsque vous croisez un gros véhicule.

Chacun de ces deux accessoires coûte moins de 1 000 $ (installation incluse).

Enfin, n'hésitez pas à employer vos feux de détresse pour signaler un arrêt à un endroit inhabituel, comme les belvédères parfois un peu étroits aménagés sur certaines routes scéniques. Vous serez ainsi beaucoup plus visible pour les autres automobilistes.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.