Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

(7) Articles

(141) Produits

(0) Fiches

Comment nous avons testé les écouteurs

Par Mise en ligne : 14 juin 2019

Vous vous questionnez sur la manière dont nous avons testé les écouteurs? Voici comment nous avons procédé.

En collaboration avec l’International Consumer Research and Testing (ICRT), nous avons testé 141 ensembles d’écouteurs, vendus au Québec à un coût maximum de 500 $ (prix relevés en mai 2019 et arrondis aux 10 $ près).

La qualité sonore

Avec un groupe de cinq experts, nous avons analysé la qualité du son émis par chacun des appareils. Les experts ont écouté sept extraits sonores dont de la musique classique, jazz, classique et pop ainsi que des extraits de voix parlées et du bruit rose.

L'émission extérieure et l'isolation sonore

Pour mesurer l’intensité du son émis par l’appareil et l’isolation sonore créée par ce dernier, nous avons utilisé une oreille de référence calibrée. Une série de mesures subjectives et objectives ont ensuite été réalisées pour déterminer l’intensité du son qui s’échappe de l'appareil lors de l'écoute des extraits sonores à fort volume.

Le confort

Pour identifier les écouteurs les plus confortables, nos experts ont évalué la facilité à mettre en place l’appareil et à le retirer ainsi que la possibilité de chute de celui-ci. Nous avons aussi tenu compte du fait que l'appareil puisse convenir ou non à des gauchers. Finalement, nous avons noté le bruit produit par les fils lors de mouvements.

La durabilité

Nous avons porté attention à la qualité des matériaux utilisés pour la fabrication des écouteurs et nous avons noté la possibilité de bris à divers endroits. En particulier, nous avons évalué la solidité des câbles et la résistance de leur attache à l’écouteur.

Nos meilleurs et bons choix

Meilleur choix : note supérieure à 75%.

Bon choix : note entre 60 et 75% et prix inférieur à 300$ pour les écouteurs autour des oreilles, 200$ pour les écouteurs sur l'oreille, 100$ pour les écouteurs boutons classiques et 250$ pour les écouteurs de type "Pods"

Au moment de notre étude de marché, en mai 2019, tous les produits étaient vendus dans au moins deux magasins au Québec ou trois sites web effectuant la livraison au Canada.

Protégez-Vous est un organisme sans but lucratif indépendant et autofinancé, entièrement voué à l’information et à l’éducation des consommateurs québécois.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Technologie

Commentaires 3 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par CLAUDE BEAUCHEMIN | 08 décembre 2017

    Comme preneur de son depuis plus de 40 ans, je voudrais mentionner que les écouteurs ainsi que les haut-parleurs ont les deux le choix personnel de la qualité du son de l’utilisateur et non pas des ”experts”, il faut se fier a sois-même, ses besoins. Pourquoi ne pas mentionner que tel ou tel écouteurs à les basses ”augmentées”, les aiguës plus haute, clair, etc? De plus aucune mention des écouteurs avec les réponses flattes, qui sont d'ailleurs les favoris des preneurs de son pour juger et écouter le son réel, non trafiqué!

  • Par ANN-ANDRéE DEMERS | 18 septembre 2018

    Bonjour, j'aimerais savoir si les écouteurs de sport ont été testés en situation de course (jogging). Aussi, pour les Aftershokz, comme c'est une technologie particulière (conduction osseuse) qui permettrait d'entendre à la fois s musique et son environnement, j'aimerais avoir plus détails sur votre évaluation de la qualité du son, svp.
    Merci

  • Par MATHIEU MENARD | 05 novembre 2018

    C’est appréciable d’avoir testé autant de modèles. Je note toutefois un absent de taille, le Sennheiser HD650. Une référence encore aujourd’hui. Rapport qualité prix imbattable. Également, je trouve que la partie qualité sonore de vos tests n’est pas très sérieuse. Aucune mesure de la réponse de la fréquence et du niveau de distorsion. Rien sur l’importance de la source et du Dac. Pour les intras, rien sur l’importance des embouts et du scellant. Je remarque enfin des écarts importants entre vos notes et des sites plus sérieux, audiophiles.