Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Pour en finir avec les appels indésirables

Par Maxime Johnson Mise en ligne : 07 janvier 2020  |  Magazine : février 2020 Shutterstock.com

appels-robot Shutterstock.com

Nous vous présentons quelques solutions pour intercepter les appels automatisés indésirables, notamment la liste nationale des numéros exclus, les services de blocage payants et les réglages de votre téléphone.

Les appels automatisés, ou robocalls en anglais, font partie du quotidien de bien des gens. Pour certains, le téléphone sonne presque tous les jours pour les convaincre qu’ils ont gagné une croisière dans le Sud, qu’ils devraient souscrire une nouvelle assurance ou qu’ils seraient mieux avec un autre service télé. Mais des arnaqueurs utilisent aussi ce moyen pour tenter de vous soutirer argent ou informations personnelles.

Le télémarketing et la fraude téléphonique ne datent pas d’hier, mais l’automatisation et la téléphonie par Internet leur ont permis d’atteindre de nouveaux sommets. Aux États-Unis, près de 48 milliards d’appels du genre auraient été effectués en 2018 seulement, selon la société de protection contre les appels robotisés YouMail

Des outils pour éviter les appels automatisés

Il existe des moyens pour limiter les appels automatisés, mais ils sont loin d’être parfaits.

• Vous exclure de la liste : Vous pouvez, par exemple, vous inscrire à la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus du Canada pour freiner les ardeurs des télévendeurs. Le service est gratuit, mais son efficacité est limitée, car les fraudeurs ne consultent évidemment pas ce registre avant de tendre leurs pièges. 

• Acheter la paix : Des services payants – environ 40 $ par année – existent aussi pour bloquer automatiquement les appels automatisés, comme RoboKiller et YouMail. Sur le plan de l’efficacité, toutefois, il y a place à amélioration, puisqu’ils en loupent beaucoup. 

• Bloquer les appels : Une autre option consiste à bloquer chacun des appelants indésirables. Si vous avez un téléphone Android, appuyez longuement sur le numéro que vous jugez dérangeant dans vos appels récents (accessibles dans l’application de l'appareil) et identifiez-le comme importun. Si vous avez un téléphone iOS, touchez le « i » à la droite d’un numéro et sélectionnez « Bloquer ce correspondant ». 

Les solutions d’avenir

Le problème pourrait bientôt être réglé, en partie du moins, grâce au déploiement de solutions automatisées par les opérateurs de téléphonie. 

Depuis décembre dernier, et à la suite d’une demande du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), les appels provenant de numéros non conventionnels sont généralement bloqués à la source – par exemple ceux qui commencent par une lettre, comme V61411..., ou dont le code régional est inhabituel, comme 1 002... ou 5 142...

Ce n’est là qu’une première étape dans la lutte aux appels automatisés. « Il n’y a pas de solution unique pour guérir tous les maux », rappelle Alain Garneau, directeur de la mise en application, télécommunications, au CRTC. Au cours des mois et des années à venir, l’industrie devrait implanter d’autres moyens, notamment des systèmes de filtration installés à la source chez l’opérateur pour répondre automatiquement aux numéros qui n’ont pas été préapprouvés par l’utilisateur. Autre avenue : un protocole qui affichera sur votre téléphone si le numéro de l’appelant a été trafiqué.

Ces mesures ne mettront pas fin entièrement au problème, mais elles devraient tout de même réduire la fréquence des sollicitations indésirables.

>> À lire aussi: Comment activer l’authentification à deux facteurs dans vos comptes en ligne

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Technologie

Commentaires 5 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par CHANTAL MARCIL | 12 janvier 2020

    Chez nous, nous ne répondons tout simplement jamais aux appels dont nous ne connaissons pas la provenance, et notre message dit ceci : "À la résidence de la famille XX, nous ne répondons jamais directement aux appels téléphoniques, afin d'éviter toute forme de sollicitation, et les appels non identifiables. Mais laissez-nous un message après le timbre sonore, et il nous fera plaisir de vous rappeler." S'il s'avère que l'appel est vraiment pertinent, nous prenons l'appel ou nous rappelons sur-le-champ. Aucun appel indésirable ne se rend jusqu'à nous.

  • Par LOUISE DAVIS | 10 janvier 2020

    J'ai une liste de numéros bloqués sur mon compte Vidéotron et j'ai la sainte paix depuis.

  • Par FRANCIS PROVENCHER-LEDUC | 10 janvier 2020

    Je suis incrit depuis 2008 sur, la liste nationale de numéros de télécommunication exclus du Canada, et je recois au moins 1 appel de langue étrangère au 3 jours. :(

  • Par GABRIEL LAMBERT | 10 janvier 2020

    Tres bonne idée. Il faut réglez le problème a la source !

  • Par BRUNO GUILLEMETTE | 04 février 2020

    La plus récente version d'iOS offre l'option d'envoyer directement à la boite vocale tout appel dont le numéro ne fait pas partie de la liste des contacts. En attendant de mettre à jour mon téléphone, c'est ce que je fais manuellement quand le numéro sur l'afficheur m'est inconnu. Si c'est important, l'appelant va laisser un message!