Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Réduire vos protections pour une prime moins chère : pensez-y bien!

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Groupement des assureurs automobiles Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 14 mars 2019 iStock

iStock

Après plusieurs années consécutives de baisse, la prime moyenne pour l’assurance auto a commencé à augmenter. Plusieurs automobilistes constatent cette augmentation au moment de leur renouvellement d’assurance, même s’ils n’ont fait aucune réclamation à leur assureur.

Ainsi, il peut être tentant de réduire ses protections d’assurance pour économiser, sachant  qu’il est seulement obligatoire de s’assurer pour la responsabilité civile. Mais si vous ne souscrivez pas de garantie pour couvrir les dommages à votre véhicule, vous prenez certains risques :

En voici quelques-uns :

Vous avez un accident dont vous êtes responsable? Vous ne pourrez rien réclamer à votre assureur. Sachez toutefois qu’à l’inverse, vous serez couvert si l’autre conducteur est responsable.

Une branche d’arbre tombe sur votre auto? Les dommages ne seront pas couverts.

Vous foncez dans la clôture de votre voisin et endommagez votre auto? Les dommages de votre voisin seront couverts par votre assurance en responsabilité civile, mais pas les dommages à votre auto.

À vous d’évaluer votre tolérance au risque!

Avez-vous les moyens de payer les réparations à votre auto? En 2017, le coût d’une réparation automobile à la suite d’une collision était de 4 400 $ en moyenne.

Avez-vous les moyens d’acheter une nouvelle voiture si votre auto est une perte totale après une collision ou si elle est volée? Les conséquences peuvent être fâcheuses, surtout si votre auto vous sert au quotidien.

Auto louée = protection complète

Si vous financez ou louez à long terme votre auto, votre concessionnaire ou votre créancier exigera sans doute que vous ayez une couverture d’assurance complète. Il exigera aussi possiblement que vous ayez une protection « valeur à neuf » qui fera en sorte que votre auto sera réparée selon sa valeur à neuf (et non sa valeur dépréciée, soit celle au jour du sinistre).

Vérifiez ce qui est indiqué dans votre contrat de location ou de prêt.

5 trucs pour payer moins cher 

1. Magasinez et demandez des évaluations auprès d'au moins trois assureurs

La prime d'une assurance automobile peut varier significativement d'une compagnie à une autre.

2. Souscrivez votre assurance automobile et habitation auprès du même assureur

La plupart des assureurs vous offrent un rabais lorsque vous regroupez chez eux toutes vos assurances.

3. Demandez une franchise plus élevée

Évaluez bien l'économie réalisée versus votre capacité financière de payer cette franchise advenant un sinistre.

4. Informez-vous pour bien choisir votre véhicule

Le modèle de votre véhicule et ses caractéristiques influencent le coût de votre assurance.

5. Conduisez prudemment et respectez le Code de la sécurité routière

Si vous avez accumulé des points d’inaptitude, vous risquez de payer plus cher votre assurance auto!

Des questions sur l’assurance auto?

Visitez le site web du Groupement des assureurs automobiles, ainsi que le site InfoAssurance.ca. Vous pouvez également contacter le Centre d’information sur les assurances au 514 288-4321 (région de Montréal) ou au 1 877 288-4321.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires