Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Accidents automobiles: la revanche des jeunes hommes

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Groupement des assureurs automobiles Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 08 octobre 2015

image

Photo: iStock

La conduite des jeunes hommes en nette amélioration depuis dix ans.

Bien qu’ils figurent toujours parmi les conducteurs les plus susceptibles d’avoir un accident de la route, les jeunes hommes de 16 à 24 ans sont aussi ceux dont l’expérience de sinistres s’est le plus améliorée au cours des dix dernières années.

Selon les dernières statistiques du Groupement des assureurs automobiles (GAA), le constat est très clair : la fréquence des accidents est à la baisse chez nos jeunes conducteurs!

En effet, entre 2004 et 2014, le nombre de collisions responsables a diminué de 26,5 % chez les 16-20 ans et de 16,2 % chez les 21-24 ans. Chez les hommes, pour tous les groupes d’âges confondus, il est question d’une réduction des collisions de 4,9 %.

De leur côté, les jeunes femmes ont également amélioré leur conduite sur les routes du Québec. Cela dit, l’amélioration tant dans la catégorie des 16-20 ans que dans la catégorie des 21-24 ans est loin de ce que l’on observe chez les hommes de la même tranche d’âge.

Pour les femmes, on parle plutôt d’une diminution des collisions de 9,6 % chez les 16-20 ans et d’une légère augmentation de 0,7 % chez les 21-24 ans. Plus surprenant, lorsque l’on regarde l’évolution de la fréquence des sinistres de l’ensemble des femmes pendant cette même période, tous âges confondus, on constate que celle-ci a crû de 2,9 %.

Des primes à la baisse

Bien qu’ils continuent de payer une prime moyenne plus élevée pour leur assurance collision, les jeunes hommes ont néanmoins bénéficié d’une baisse de prime en dix ans, de l’ordre de 32,8 % pour les 16-20 ans et de 20,2 % pour les 21-24 ans. La prime moyenne respective de chacun de ces groupes s’élevait à 739 $ et 514 $ en 2014. En comparaison, la prime moyenne des jeunes filles dans les mêmes tranches d’âge s’établissait en 2014 à 524 $ pour les 16-20 ans et 370 $ pour les 21-24 ans, une baisse respective de 5,6 % de 6,8 % au cours de la même période.

Globalement, on constate que l’écart s’amenuise entre les jeunes automobilistes des deux sexes relativement à la fréquence de collisions responsables. Conséquemment, l’écart des primes payées entre les jeunes hommes et les jeunes femmes diminue à son tour depuis dix ans.

Les personnes plus âgées se font distancer

Alors que la majorité des automobilistes voient leur fréquence de collisions diminuer pendant la période de 2004 à 2014, deux groupes sortent du lot : le groupe des 65 à 74 ans et celui de 75 ans et plus, autant chez les hommes que les femmes.

En effet, dans le groupe des 75 ans et plus, la fréquence de collisions a augmenté de 16,5% chez les femmes et de 10,5 % chez les hommes. Dans le groupe de 65-74 ans, ces augmentations s’établissent à 10,5 % chez les femmes et 4,3% chez les hommes.

Bien qu’il y ait une tendance à la hausse chez ces automobilistes pendant la période analysée, il faut toutefois souligner que leur fréquence d’accidents est nettement moins élevée que celle des moins de 24 ans.

Visitez le site web du GAA pour d’autres statistiques sur l’assurance auto.

Note : les données contenues dans ce communiqué se rapportent à la garantie collision ou versement.

Des questions sur l’assurance auto?

Visitez les sites Web InfoAssurance.ca et le www.gaa.qc.ca. Vous pouvez également contacter le Centre d’information sur les assurances sur les assurances au 514 288-4321 (région de Montréal) ou au 1 877 288-4321.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires