Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Assurance habitation : un sinistre, ça n’arrive pas qu’aux autres

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Bureau d'Assurance du Canada Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 23 avril 2014

Une enquête menée pour le compte du BAC révèle qu’un bon nombre de propriétaires québécois ne considèrent pas leur habitation à risque de subir des dommages.

Le Bureau d’assurance du Canada (BAC) a mandaté SOM en février dernier pour effectuer un sondage auprès de plus de 600 propriétaires détenteurs d’une assurance habitation au Québec afin d’évaluer leurs connaissances en assurance habitation et leur perception quant aux risques de subir des dommages.

Parce que ça n’arrive pas qu’aux autres...
Lorsqu’on demande aux assurés s’ils considèrent leur habitation à risque de subir des dommages résultant du vent, de la grêle, d’un tremblement de terre ou d’un refoulement d’égout, c’est plus de 65 % des répondants qui ne considèrent pas leur habitation à risque.

Seulement 8 % disent craindre un refoulement d’égout, un résultat étonnant compte tenu de l’augmentation de ce type de sinistre depuis 10 ans.

Non seulement plusieurs propriétaires interrogés ne se considèrent pas à risque, mais ils sont aussi nombreux à penser que leur contrat les protège contre un refoulement d’égouts (81 %), une infiltration d’eau par la toiture (73 %) ou un tremblement de terre (33%). Mentionnons que ces protections, bien que disponibles, ne sont pas incluses automatiquement dans le contrat d’assurance habitation et doivent être ajoutées par voie d’avenant.

Les résultats du sondage révèlent de plus, qu’encore aujourd’hui, un assuré sur deux croit toujours que son assurance habitation le protège contre les dommages résultant du débordement d’un cours d’eau, un risque qui n’est pas assurable.

Assurance et dégâts d’eau : bien s’informer pour bien s’assurer
Conscient du défi que peut représenter la compréhension de tous les aspects d’une assurance habitation, le BAC vient de mettre en ligne un nouveau quiz sur l’assurance et les dommages par l’eau. Cet outil a été conçu dans le but d’amener les consommateurs à mieux connaître les risques liés à l’eau qui sont devenus aujourd’hui la principale cause de réclamation en assurance habitation.

Disponible sur le site InfoAssurance.ca, ce quiz permet aux consommateurs de tester leurs connaissances de façon amusante, de mieux connaître les différents risques liés à l’eau et ainsi, de s’assurer qu’ils ont les protections qui répondent à leurs besoins.

Dommages par l’eau : on peut les prévenir par un entretien adéquat
On ne peut parler de dégâts d’eau sans aborder toute la question de l’entretien résidentiel, car un nombre important de sinistres se rapportant à l’eau peuvent être évités par un entretien adéquat.

Le récent sondage indique d’ailleurs à ce sujet qu’un propriétaire sur cinq seulement effectue annuellement l’inspection de la toiture, de la fondation, du chauffe-eau de son habitation ou encore, celle des tuyaux de la machine à laver ou du lave-vaisselle. Des mesures pourtant simples qui permettent de prévenir des dommages par l’eau et ainsi éviter des pertes et des inconvénients très désagréables pour les résidents.

Ces résultats confirment l’importance pour le BAC de rappeler aux assurés que leur contrat vise à les protéger contre des événements soudains et accidentels et ne saurait être associé à un contrat d’entretien.

Des questions?
Visitez notre site Web au InfoAssurance.ca ou contactez l’un de nos agents du Centre d’information sur les assurances au 514 288-4321 (région de Montréal) ou 1 877 288-4321.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires