Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Le mensonge derrière le wasabi

Par Mise en ligne : 24 juillet 2019

Shutterstock.com

wasabi Shutterstock.com

La majeure partie du temps, le condiment japonais qu’on vous présente comme du wasabi est, en réalité, un mélange de raifort (une racine comestible au goût poivré), de moutarde forte et de colorant alimentaire.

Le vrai wasabi, lui, provient de la tige de la plante de wasabi, qui ne pousse que dans certaines îles du Japon. L’entreprise canadienne Pacific Coast Wasabi en fait aussi pousser dans ses serres, en Colombie-Britannique.

Alors que le wasabi est surtout servi fraîchement râpé, celui que vous trouvez sur le marché est vendu en tube ou sous forme de poudre à mélanger avec de l’eau. 

Pourquoi utiliser un tel subterfuge? Parce que le vrai wasabi est une denrée rare, et ce, même au Japon. Les semences sont rarissimes et la plante, très difficile à cultiver. L’or vert se vend 250 $ le kilo sur le site de Pacific Coast Wasabi, tandis que la pâte de wasabi de marque T&T, vendue au Provigo, se détaille 37 $ le kilo.

>> À lire aussi: Est-ce vraiment moins cher de magasiner au Costco?

Environ 10 % des aliments seraient touchés par la fraude alimentaire dans le monde. Cette industrie se chiffre à 49 milliards de dollars américains par année. En ce qui a trait au wasabi, une action collective a été intentée aux États-Unis, en février 2019, contre l’entreprise Blue Diamond. L’action en question stipule que les amandes au « wasabi » du fabricant contiennent plutôt du raifort. 

Comme consommateur, vous pouvez déposer une plainte auprès de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) si vous jugez que l’étiquette d’un produit apparaît comme trompeuse.

L’ACIA ne commente pas la conformité de produits spécifiques, mais elle indique qu’«il est considéré comme faux ou trompeur de donner l’impression qu’un ingrédient est présent dans un aliment alors qu’il ne l’est pas».

Sources : Grocery Manufacturers Association (2018) ; Top Class Actions (2019).

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle