Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

COVID-19: Quoi avoir sous la main si vous êtes en quarantaine

Par Protégez-Vous
trousse-urgence

Si vous avez été exposé au COVID-19 et que vous devez rester à la maison pendant 14 jours, assurez-vous d'avoir ces fournitures essentielles sous la main.

Provisions à faire si vous êtes en quarantaine

Aliments

• Légumes et fruits surgelés et en conserve.

• Légumes frais ayant une longue durée de conservation, par exemple: carottes, pommes de terre, oignons, betteraves, ignames, choux, courges, maïs, rutabaga, panais, navets, ail.

• Fruits frais avec une longue durée de conservation, par exemple: pommes, oranges, pamplemousses, citrons, limes, cantaloups, kiwis. (À lire: Conseils pour bien conserver les aliments)

• Fruits secs, compote de fruits, sauce tomate, jus de légumes, jus de fruits purs à 100 %.

• Céréales, par exemple: riz, couscous, quinoa, pâtes alimentaires, pain (idéalement avec une longue durée de conservation), tortillas, céréales en boîte, céréales chaudes (gruau), craquelins.

• Viande et poisson surgelés et en conserve.

• Yogourt, œufs, fromage à pâte dure, lait, boissons végétales non réfrigérées, lait en poudre, lait évaporé.

• Légumineuses en sac en en conserve, par exemple: haricots, pois chiches, lentilles.

• Noix, graines, beurres de noix.

• Farine, huile, beurre ou margarine, café, thé, confiture, miel, sucre, barres granola, biscuits, cubes de bouillon, épices, condiments.

• Préparation pour nourrissons si vous avez un bébé.

• Substituts de repas, au besoin.

• Nourriture pour animaux.

Médicaments et fournitures sanitaires

• Médicaments en vente libre (surtout contre la douleur et la fièvre, comme l'ibuprofène et l'acétaminophène) et médicaments sous prescription. En ce qui concerne le traitement de symptômes liés à la COVID-19, l'utilisation de l'ibuprofène fait actuellement débat. Il est tout de même bon d’en avoir à la maison pour soulager d'autres symptômes, comme les douleurs menstruelles. 

• Savon pour les mains, désinfectant pour les mains à base d’alcool, lingettes désinfectantes, eau de javel, produits nettoyants pour la maison.

• Papier de toilette, mouchoirs, produits d’hygiène féminine, lingettes, couches, dentifrice.

• Détergent à lessive, savon à vaisselle, sacs à poubelles, gants en nitrate/latex.

• Masques chirurgicaux pour ceux qui sont infectés ou qui prennent soin des malades.

Source: Santé Publique Ottawa

Quoi mettre dans une trousse d’urgence

Coronavirus ou pas, il est toujours bien d'avoir des articles essentiels en cas de sinistre majeur, notamment si vous devez vous débrouiller sans eau courante ni source d'énergie.

Pour connaître les précautions à prendre en cas de catastrophe (pénurie d'eau potable, panne de courant majeure, tremblement de terre, vents violents, accident nucléaire, cyberattaque, etc.), rendez-vous sur le site de Sécurité publique Québec ou d'Urgence Québec. Lisez aussi notre article Votre famille est-elle en sécurité?

En cas de sinistre majeur, la liste ci-dessous vous permettra d'être autosuffisant pendant au moins trois jours.

• Eau (deux litres d'eau par personne par jour) et comprimés pour purification de l'eau.

• Aliments non périssables comme de la nourriture en conserve, des barres énergétiques et des aliments déshydratés.

• Ouvre-boîte manuel.

• Lampe de poche à manivelle ou à piles ainsi que des piles de rechange.

• Radio à manivelle ou à piles ainsi que des piles de rechange.

• Trousse de premiers soins et médicaments (À lire: Tout ce qu'il faut avoir dans sa pharmacie).

• Bougies et allumettes ou briquet (placez les bougies dans des contenants robustes).

• Vêtements, chaussures, sacs de couchage, couvertures pour toute la famille.

• Savon pour les mains, désinfectant pour les mains à base d’alcool, lingettes désinfectantes, eau de javel, papier hygiénique et sacs à ordures.

• Carte téléphonique prépayée, chargeur pour téléphone mobile.

• Préparation pour nourrissons et produits pour bébé.

• Jeux pour divertir les enfants.

• Ustensiles, assiettes et tasses.

• Outils de base (marteau, pinces, clé, tournevis, gants de travail, couteau de poche).

• Petit réchaud à combustible ainsi que des bouteilles de combustible.

• Sifflet (pour attirer l'attention).

• Ruban adhésif électrique.

• Nourriture pour animaux.

• Plan familial d'urgence. (À lire: Comment se préparer à une situation d'urgence)

• Clés supplémentaires pour la voiture et la maison.

• Argent comptant, monnaie, chèques de voyage.

• Documents importants ou photocopies de ceux-ci (pièces d'identité, coordonnées importantes, documents d'assurance, passeport, etc.).

Source: Gouvernement du Canada

Lire l'article
Retours, échanges et remboursements : renseignez-vous avant d’acheter en ligne

Forcés de fermer, de vendre leurs produits uniquement en ligne ou de fonctionner à effectifs réduits, les commerçants québécois ont dû revoir leurs politiques sur les échanges, les retours et les remboursements de marchandises. Assurez-vous de les consulter avant d’acheter un produit susceptible de ne pas faire l’affaire!

Lire l'article
Une action collective de 100 millions autorisée contre Québecor

La Cour supérieure du Québec a autorisé le recours contre Québecor pour avoir coupé le signal des trois chaînes de TVA Sports aux abonnés de Bell, lors des séries éliminatoires de hockey de 2019.

Lire l'article
Les «savoirs essentiels» à privilégier au primaire et au secondaire

Fermetures d’école, isolement de classe, retrait préventif, enseignement à distance… Les élèves québécois ont perdu de nombreuses heures de cours depuis la rentrée, ce qui pourrait nuire à leur réussite scolaire et à leur apprentissage. Le ministère de l’Éducation élaguera donc les programmes et déterminera les «savoirs essentiels incontournables» à acquérir d’ici juin.

Lire l'article
Hausse fulgurante des prescriptions d’antidépresseurs en 2020

La prescription d’antidépresseurs a augmenté de 7 % en 2020, soit deux fois plus vite que pendant les 15 dernières années, selon les données fournies par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ).

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.