Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Plastique, inox ou aluminium: quelle bouteille est la plus écolo?

Par Bruno Geoffroy
bouteilles-eau Shutterstock.com

De nombreux consommateurs bannissent les bouteilles à remplissage unique et investissent dans un modèle réutilisable. Entre le plastique, l’inox et l’aluminium, que choisir?

Selon une étude australienne, la bouteille réutilisable en plastique, le plus souvent en polypropylène, remporterait la palme en matière de respect de l’environnement.

Menées par le Centre de Design de l’Université de l’Institut royal de technologie de Melbourne, les recherches visaient à analyser le cycle de vie complet de la bouteille réutilisable, des matériaux utilisés jusqu’à la fabrication du contenant.

Les résultats sont sans appel: la production d’aluminium est la plus énergivore et consomme le plus d’eau, tandis que la fabrication d’acier inoxydable génère le plus de déchets solides. Ces deux métaux sortent ex aequo en ce qui concerne les impacts sur le réchauffement climatique. Même si l’aluminium et l’inox sont de nos jours recyclés, cela ne suffit pas à diminuer suffisamment leurs coûts environnementaux pour égaler les bons résultats obtenus par le plastique.

D’après l’analyse australienne, les bouteilles réutilisables en plastique auraient 80 % moins d’impacts sur l’environnement si l’on considère la consommation d’eau, le réchauffement climatique et la production de déchets. Et ce, en dépit de leur fabrication à partir de produits non renouvelables issus de la pétrochimie.

Une question d’habitude

«Le Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) a mené une étude similaire au Canada en comparant les impacts environnementaux de l‘utilisation de bouteilles à usage unique en PET et de bouteilles réutilisables composées des trois matériaux [comparés dans l’étude australienne]. Dans tous les cas, les bouteilles réutilisables sortaient gagnantes. Par contre, le rapport ne notait pas de réelle différence entre les trois matières», dit Xavier Bengoa, analyste et directeur des opérations chez Quantis Canada, une entreprise dérivée du CIRAIG.

Il faut rester prudent avec ce genre d’études, dont l’interprétation dépend beaucoup des habitudes de consommation locales. Ainsi, même si les impacts de la production  sont identiques d’un pays à l’autre pour l’inox, l’aluminium et le polypropylène, on peut noter de grandes variations dans les résultats d’analyse de cycle de vie. Des différences liées entre autres à l’utilisation des contenants ou à l’efficacité du recyclage.

«Dans une étude réalisée pour Nestlé Waters, Quantis U.S. a démontré que la bouteille réutilisable avait un bilan environnemental global plus avantageux qu’une bouteille à usage unique si elle est utilisée au moins de 10 à 20 fois. Autrement, sa production est plus néfaste compte tenu des épaisseurs de plastique utilisées pour la rendre durable», précise M. Bengoa.

Finalement, qu’elle soit faite d’aluminium, d’inox ou de plastique, la bouteille réutilisable ne sera verte que si son propriétaire s’en sert à bon escient.

>> À voir aussi: nos vidéos 4 solutions pour manger moins de plastique et Poussette, chaise haute et siège d'auto: pensez «usagé»! Et pour ne rien manquer, abonnez-vous aussi à la chaîne YouTube de Protégez-Vous.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par MARC DESJARDINS
    05 Janvier 2012

    pour être plus écolo, on devrais avoir des gourde en peaux d'animaux, comme dans le far-west, et pour ceux qui aime bien les animaux, il y a une alternative, une gourde en papier ciré, comme les pintes de lait, c'est plus écologique que le plastique....

     5
  • Par MARC DESJARLAIS
    05 Janvier 2012

    Et l'aspect santé ! L'eau contenue dans du plastique ne subit-elle pas un transfert de composantes de ce dernier qui sont potentiellement cancérogènes ou toxiques ? Plusieurs recherches démontrent entre autre la présence de substances agissant sur les cellules cancéreuses hormonaux-dépendantes.
    Les polluants du plastique se retrouves dans notre corps et dans l'environnement. En considérant cela, est-ce encore le choix le plus écologique ?

     3
    Par Delphine Descamps
    05 Janvier 2012

    Le polypropylène est un plastique alimentaire non toxique

  • Par PIERRE BOURNOT
    05 Janvier 2012

    Il est surprenant que les chaines hôtelières qui offrent des forfaits "tout inclus" n'obligent pas les grossistes de voyage à fournir à leur clients un contenant ré-utilisable lors de leur séjour. Dans les caraibes cela serait un alternative aux verres de plastique qui traînent sur la plage. J'utilise les mêmes contenants en aluminium depuis 6 ans lors de mes voyages dans le sud.

  • Par Jean Claude Viens
    05 Janvier 2012

    ingestion de bisphénol, et de different métaux( alu .. et autres ) que choisir?
    et pourquoi pas utiliser une bouteille en verre ? et dire que nous avoins dans ma jeunesse (jen ai encore) des bouteilles et des cruches en verre presque éternelles ! mais le verre est maintenant tres dangereux, il est meme interdit dans certaine écoles primaire, pas de jus dans des bouteilles de verre ! lol quelle évolution nous avons fait !