Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Voitures électriques et hybrides: freinez fort!

Par Julien Amado Mise en ligne : 01 Septembre 2016 Shutterstock

Shutterstock

Les conducteurs de véhicules électriques et hybrides se servent si peu du système de freinage traditionnel que celui-ci peut se détériorer… par manque d’utilisation!

Contrairement à un véhicule à essence, les voitures électriques et hybrides utilisent très peu leur système de freinage traditionnel. En effet, ces autos ont un système de freinage différent qui produit de l’électricité lorsqu’on relâche l’accélérateur et/ou qu’on appuie légèrement sur la pédale de frein.

Ce système offre deux avantages au conducteur: l’autonomie de l’auto est augmentée grâce à ce surplus d’énergie accumulé et le système de freinage traditionnel est très peu utilisé. En théorie, cela fait en sorte que les plaquettes et les disques de frein doivent être remplacés moins souvent que sur une voiture à essence traditionnelle. Sauf qu’en pratique, l’hiver québécois peut annuler cet avantage.

Climat québécois: bonjour les dégâts!

En effet, le sel répandu sur nos routes pendant l’hiver peut accélérer la corrosion du système de freinage et donc nuire à son bon fonctionnement. Avec le temps, la rouille peut attaquer les disques, les étriers et les plaquettes de frein. Les plaquettes pourraient alors se retrouver bloquées, ce qui va soit diminuer la capacité de freinage, soit appuyer sur les disques de frein en permanence lorsqu’on roule. Autrement dit, vous pourriez avoir à remplacer le système de freinage parce qu’il n’a pas été suffisamment utilisé!

Selon George Iny, président de l’Association pour la protection des automobilistes (APA), «le climat québécois entraîne des problèmes sur les freins de certaines voitures à essence, surtout à l’arrière. Mais ce problème peut être encore plus important sur un véhicule électrique ou hybride».

Pour y remédier, le président de l’APA conseille aux propriétaires de ces véhicules de freiner plus fort que d’habitude de temps à autre, ce qui permettra d’éliminer la corrosion de surface des disques de frein.

«Il est aussi recommandé de faire lubrifier et dégripper les étriers de frein au moins une fois par année, ajoute-t-il. C’est une dépense d’entretien supplémentaire, mais faible si on la compare au coût d’une réparation qui peut facilement atteindre 800 ou 1 000 $.»

Pour l’instant, l’APA n’a pas reçu de plaintes de consommateurs liées à des problèmes de freins sur des véhicules électriques et hybrides, sauf pour la Toyota Prius, qui est vendue depuis plus longtemps que ses concurrentes.

>> À lire aussi: Test de 8 bornes de recharge, Test d'autos 100% électriques et hybrides, Comparatif des réseaux de bornes de recharge publiques et Voiture électrique: avantages, incitatifs et polémique

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Nouvelle