Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Six incontournables d’un étrange Salon de l’auto 2023

Par Alain McKenna
Ferrari-288 Photos: Alain McKenna

Le Salon de l’auto de Montréal revient en version réduite. Ça ne l’empêche pas de présenter quelques véhicules qui font rêver…

Il y a des Ferrari à faire tourner la tête, mais aussi plein de modèles électriques et les premières voitures du Vietnam qui seront sur nos routes dès avril prochain. À découvrir au Salon de l’auto du 20 au 29 janvier, au Palais des Congrès de Montréal.

Buick Wildcat

Buick-Wildcat-EV

La gamme Buick comptera un premier véhicule électrique parmi ses modèles dès 2024. Toute la gamme sera électrifiée au plus tard en 2030, promettent ses dirigeants, et chacun de ces nouveaux modèles portera le nom Electra, un peu comme chaque nouveau véhicule électrique chez Hyundai hérite du terme Ioniq dans son appellation.

Reprenant le nom et certains traits extérieurs d’une Buick datant des années 1960, le concept Wildcat EV présent au Salon de l’auto de Montréal préfigure les futures voitures électriques de Buick. Il s’agit d’un long coupé aux formes très fluides qui est animé par un moteur électrique, bien sûr, et qui hérite de deux ou trois autres technologies qu’on risque de voir de façon plus généralisée dans les véhicules neufs au cours des prochains mois.

Buick intègre notamment la commande vocale Alexa d’Amazon pour contrôler certains éléments de la voiture, comme son système multimédia, et pour l’inclure dans l’environnement de maison connecté des acheteurs. Un affichage tête haute de prochaine génération est aussi au programme, tout comme une aide au stationnement entièrement automatisée.

Ferrari 288

L’homme d’affaires québécois Luc Poirier a bien voulu exposer au Salon de l’auto de Montréal une partie de son imposante collection de voitures anciennes, exotiques ou tout simplement très séduisantes. Il y en a pour tous les goûts et de toutes les époques, mais le clou du kiosque prend la forme d’une lignée de modèles Ferrari rouges tous plus iconiques les uns que les autres. Ça commence avec une F8 2022 dernier cri et ça se prolonge jusqu’au fond de la salle où l’on retrouve une 288 GTO pas piquée des vers, elle non plus.

Hyundai concept Seven

Ce prototype donne un avant-goût de ce qui deviendra assurément le Ioniq 7. Ce VUS électrique sera pas mal plus gros que le Ioniq 5 actuellement en vente : le concept fait une trentaine de centimètres de plus en longueur que le Palisade, le plus gros VUS de la gamme Hyundai.

Le concept Seven a droit à des portières à ouverture opposée sans pilier central, une touche stylistique qu’on ne verra certainement pas dans un véhicule produit en série. On doute aussi que les éléments de l’habitacle, comme le levier de transmission rétractable et les sièges entièrement rabattables, garderont eux aussi leur état conceptuel ; ils seront sans doute remplacés par des composants plus classiques. En revanche, l’écran OLED panoramique et la ventilation séparée pour chacun des occupants, on les verrait bien sur le marché…

Toyota Prius Prime

La prochaine génération de la Prius n’a pas grand-chose en commun avec ses prédécesseures. On peut en dire autant de sa version branchable, la Prius Prime, qui est présentée à Montréal en primeur canadienne. Ce modèle est à la fois plus élégant et peut-être plus luxueux, en apparence du moins, et sa mécanique n’a clairement plus les mêmes objectifs qu’avant : ses 220 chevaux doublent presque la puissance du modèle précédent !

Heureusement, diront les puristes de la motorisation hybride, ce gain en muscle se fait sans réellement affecter la consommation moyenne de la berline, qui demeure essentiellement inchangée. Toyota promet dans la foulée une augmentation de 50 % de l’autonomie tout électrique après une pleine recharge. Côté prix, il faudra s’attendre à payer plus cher pour ce modèle : le prix n’a pas été annoncé officiellement, mais si on se fie à celui de la Prius de base, qui grimpe à 36 490 $, on imagine que la Prius Prime coûtera elle aussi un peu plus cher, avec ou sans l’aide du gouvernement.

VinFast VF7

VinFast-VF7

La marque vietnamienne VinFast mettra ses premiers exemplaires de véhicules électriques sur les routes du Québec à partir du mois d’avril prochain. Ça débute avec les VF8 et VF9, deux VUS grand format. Les VF6 et VF7, de taille un peu plus modeste, seront commercialisés en 2024. Les quatre véhicules sont exposés au Salon de l’auto de Montréal.

Du lot, et de l’aveu même des représentants de VinFast, c’est le VF7 qui fait davantage tourner les têtes. C’est sans conteste le modèle le mieux adapté aux tendances du marché automobile québécois : ce VUS de format compact est bon pour 450 kilomètres d’autonomie par charge (selon les normes européennes) et devrait être vendu autour de 40 000 $, un prix qui avoisine le prix moyen payé pour une voiture neuve au pays en 2022.

Bonus : Chevrolet Equinox EV

Le Salon de l’auto de Montréal reprend sa bonne habitude d’offrir des essais sur route de certains véhicules électriques. C’est l’occasion pour ceux qui magasinent un véhicule neuf ces jours-ci de comparer des modèles électriques non seulement dernier cri, mais aussi très attendus. C’est le cas du tout nouveau petit VUS électrique de Chevrolet, l’Equinox, qui a tous les atouts pour devenir le véhicule le plus populaire au pays au fil des prochains mois.

Ceux qui depuis au moins quatre ans maintenant ont hâte de voir en personne le VUS tout électrique de Nissan, l’Aryia, seront aussi choyés : il fait partie des véhicules que les visiteurs au Salon de l’auto cette année peuvent essayer.

À lire aussi : Les autos électriques enfin moins chères, sauf que…

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Pierre Auger
    20 Janvier 2023

    Le titre fait référence à l'étrangeté du salon, mais l'article ne spécifie pas ce qu'il y a d'étrange.
    QU'en est-il exactement?

     1
  • Par Denis Chabot
    24 Janvier 2023

    Quelles mauvaises photos distortionnées au super-grand angle!
    Comme des photos d'autos usagées de garages de crédit de dernière chance.
    Difficile d'apprécier les autos!

     1