Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Plus de 400 plaintes contre Nissan et ses transmissions déficientes

Par l’Association pour la protection des automobilistes
nissan

L’ Association pour la protection des automobilistes (APA) étend sa demande d’action collective contre Nissan Canada et ses transmissions CVT aux véhicules de l’année 2017. À ce jour, plus de 400 automobilistes ont signalé leurs ennuis à l’APA.

Le 23 juin 2020, l’APA présentait une requête amendée à sa demande d’autorisation d’intenter une action collective contre Nissan Canada pour les bris des transmissions automatiques des véhicules du constructeur. Dans cette requête, l’APA et la requérante Lillian Rocha demandent d’ajouter les véhicules de l’année modèle 2017 aux années 2010-2016, déjà prévues dans la demande. Cet ajout a été effectué puisque le constructeur japonais a lui-même récemment inclus les modèles 2017 dans un règlement américain.

L’APA, qui a maintenant reçu plus de 400 plaintes de propriétaires et locataires de véhicules Nissan, en a confié l’analyse à Alain Groulx, spécialiste en transmission. Voici ce qu’il en dit.

• Le prix moyen pour faire remplacer une transmission CVT Nissan brisée est de 3 700 $. Les ateliers indépendants facturent en général de 350 à 500 $ de moins que les concessionnaires pour effectuer la réparation.

• À ce jour, les dépenses engagées par l’ensemble des consommateurs ayant enregistré une plainte à l’APA totalisent environ 1,5 million de dollars. Concernant les voitures dont la garantie de base de 5 ans ou 100 000 km était échue, Nissan n’a contribué au coût de la réparation que dans seulement 5 % des cas, et sa participation a été faible, soit de l’ordre de 1 000 $.

• Environ le tiers des plaintes concernent la Sentra, suivie par la Versa. Les Rogue et Altima se classent troisième et quatrième. La transmission des véhicules Nissan de plus grande taille, comme les Rogue et Altima, semble un peu plus durable, car presque la moitié des bris les concernant rapportés à ce jour ont eu lieu après 135 000 km. Pour les petites Nissan, 80 % des premiers bris rapportés ont eu lieu avant 135 000 km. Souvent, leurs propriétaires doivent faire financer la réparation. Certains, ne pouvant faire face à la dépense, sont même contraints d’abandonner leur véhicule.

• Peu d’ateliers sont en mesure d’obtenir les pièces et de réparer de manière durable les transmissions CVT Nissan. Pour cette raison, la presque totalité des réparations ont été faites soit avec une transmission neuve soit avec une transmission d’occasion ou encore, plus récemment, avec une transmission reconstruite proposée par un fournisseur indépendant. Alain Groulx déconseille les transmissions d’occasion, dont la durabilité est incertaine et le prix élevé en raison de la forte demande.

Quoi faire si vous êtes concerné

Pour en apprendre davantage sur les défauts techniques de la transmission CVT Nissan et inscrire votre plainte, rendez-vous sur le site de l’APA.

Si vous avez accepté une valeur réduite lors de la revente de votre automobile Nissan à cause d’un bris de transmission non réparé, l’APA vous invite également à remplir le formulaire de plainte.

Si Nissan a payé en partie ou en totalité le remplacement de la transmission de votre auto après l’expiration de votre garantie de 5 ans ou 100 000 km, il est très important de le signaler à l’APA, qui a toujours espoir que le constructeur effectue un virage, même non officiel, et commence à prendre soin de ses clients.

Comme dans ce type d’action les procédures peuvent prendre plusieurs années, il est important de conserver toutes les preuves des dépenses encourues pour la réparation de votre auto ainsi que les preuves d’entretien. Si vous n’êtes plus propriétaire du véhicule, mais que vous avez dû faire remplacer ou réparer la transmission à un moment quelconque, vous pouvez aussi remplir le formulaire de plainte.

>> À lire aussi : Bris de transmission chez Nissan: ça continue !

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.