Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Bornes de recharge électrique : bientôt un passeport pour l’Amérique du Nord ?

Par Nadine Filion
borne-recharge

Un seul compte pour accéder à des milliers de bornes de recharge pour véhicules électriques : au lieu de jongler avec des dizaines d’applis et de cartes de réseaux, le passeport ChargeHub ouvrira la porte nord-américaine à une activation universelle simplifiée.

À peu près tous les électromobilistes de la Belle Province connaissent ChargeHub, une application numérique de conception québécoise qui recense près de 3 000 bornes de recharge publiques pour véhicules électriques  – et une trentaine de réseaux disséminés aux quatre coins de l’Amérique du Nord.

Bon nombre d’électromobilistes se servent d’ailleurs de la carte interactive de ChargeHub pour filtrer les bornes selon leurs niveaux, leurs connecteurs et leur tarification, puis pour vérifier si elles sont libres, occupées ou hors service. C’est aussi avec cet outil mis à jour en temps réel qu’ils consultent les commentaires, favorables ou pas, laissés précédemment par d’autres usagers.

Autre chose que les électromobilistes savent (trop) bien : chaque fois qu’ils se branchent à un nouveau réseau, il leur faut y adhérer, que ce soit grâce à une énième application mobile et/ou à une carte plastifiée d’activation. Johanne Boucher, coordonnatrice au service à la clientèle de ChargeHub, le reconnaît : «Pour l’instant, c’est un peu compliqué.»

Vers un passeport universel ?

C’est pour cette raison que l’entreprise de Pointe-Claire, dans l’ouest de Montréal, est à tester un passeport unique. Au programme de cette solution universelle en recharge publique : une seule appli mobile, qui gère un seul portefeuille pour toutes les bornes, qu’on pourra activer d’un seul processus simplifié.

Un peu comme une passe de transport collectif qui donnera accès (éventuellement) à l’ensemble des bornes publiques de recharge électrique en fonction en Amérique du Nord.

Cela dit, ce n’est probablement pas dans son propre coin de pays que le passeport universel de ChargeHub sera le meilleur prophète. C’est que les électromobilistes québécois sont parmi les plus choyés au monde, tant pour le nombre et la répartition des bornes que pour leur fiabilité. En effet, à toute heure du jour et de la nuit, moins de 1 % des bornes rapides du Circuit électrique sont temporairement indisponibles, selon Hydro-Québec, qui en assume la gestion.

Pour l’heure, seuls trois partenaires collaborent à ce projet-pilote : Sema Connect et ZEF Energy, deux réseaux américains absents du Canada, et ChargeLab, qui possèdent de nombreuses bornes au pays.

Le déploiement numérique vers d’autres infrastructures de recharge publique est prévu aussi rapidement qu’à la fin de l’année, a confié Mme Boucher à Protégez-Vous. Donc, comme l’énonce ChargeHub sur son site internet : restez à l’affût des bornes qui seront bientôt disponibles au Québec !

>> À lire aussi : Test de 8 bornes de recharge (240 V) pour véhicules électriques et Êtes-vous prêt pour l’auto électrique ?

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.