Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Achat d’un véhicule neuf: le prix est-il garanti?

Par Vincent Aubé
automobile-prix-garanti Shutterstock.com

Vous voulez acheter un nouveau véhicule, mais votre vendeur vous annonce que vous devez vous inscrire sur une liste d’attente et laisser un dépôt. Mais qu’en est-il du prix du véhicule qui sera livré dans six mois, un an, deux ans? Est-il garanti? On fait le point sur la question.

La fermeture d’usines au cours des deux dernières années et la pénurie de semi-conducteurs – également liée à la fermeture d’usines de production – causent de gros maux de tête aux constructeurs, mais également aux concessions automobiles qui se retrouvent avec des cours presque vides, faute de véhicules neufs à vendre.

Ces concessions automobiles ont dû s’adapter à cette nouvelle réalité en proposant au consommateur de laisser un dépôt en échange d’une place sur une liste d’attente. Lorsque le véhicule atteint la chaîne de montage, le concessionnaire peut enfin rediscuter avec le client pour vérifier s’il veut toujours acquérir ledit véhicule ou s’il renonce à ce dernier pour repartir avec son dépôt.

Une popularité inégale

Avant d’acheter un nouveau véhicule, sachez que vous devrez patienter. L’engouement est particulièrement fort pour les véhicules électrifiés, notamment les modèles dernier cri entièrement électriques.

La nouvelle Hyundai IONIQ 5, par exemple, une voiture qui prend la forme d’un multisegment compact aux allures rétro, vient de remporter trois titres au récent Salon de l’auto de New York: voiture électrique mondiale de l’année, design mondial de l’année et voiture mondiale de l’année. Cette reconnaissance de la part de la presse automobile risque d’allonger un peu plus la liste d’attente qui était de deux ans au moment d’écrire ces lignes.

En revanche, les véhicules qui carburent à l’essence sont moins populaires depuis quelques mois, à cause de l’urgence de la crise climatique, mais aussi du prix du carburant, qui est à un niveau historique depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine. Les consommateurs doivent tout de même prévoir des délais de quelques mois pour obtenir leur nouveau véhicule.

Le formulaire de réservation

Pour faciliter l’accès aux nouveaux véhicules pour les consommateurs, les concessionnaires proposent d’inscrire le nom du client sur une liste d’attente. «On va fournir un formulaire de réservation qui n’est pas un contrat incluant le montant d’achat, parce qu’il nous est inconnu […]. Ce ne sont pas les concessionnaires qui mettent le prix; il vient du constructeur», indique Robert Poëti, président-directeur général de la Corporation des concessionnaires d’automobiles du Québec (CCAQ).

«Il n’y a plus de contrats signés, ce sont des formulaires de réservation, à moins que le constructeur ne garantisse le prix», ajoute-t-il en parlant du constructeur Chrysler qui annonce, au printemps 2022, un gel des prix pendant 150 jours.

M. Poëti précise que la CCAQ travaille à finaliser l’envoi de ce fameux formulaire de réservation à ses quelque 890 concessionnaires membres, ajoutant que les concessionnaires utilisent pour le moment des listes d’attente.

Selon lui, il n’existe donc pas de contrats non respectés avec ce modèle de liste d’attente ou de formulaire de réservation.

Et s’il y a un montant indiqué?

Votre concessionnaire vous a fait signer un formulaire avec un prix de vente? Hubert Lamontagne, avocat pour l’Association pour la protection des automobilistes (APA), est clair. «Si c’est vraiment une commande et qu’on vous demande 500 $ (de dépôt), on vous met sur une liste. On ne sait pas ce qu’on va vous livrer, on ne peut donc pas mettre un modèle 2022 avec un prix attaché à ce véhicule.» Si c’est le cas – que ce soit par écrit ou verbalement (surtout s’il y a un témoin) –, «c’est qu’il s’agit bel et bien d’un contrat qui doit être respecté», ajoute-t-il.

«Dans quelle industrie une personne se réserve-t-elle le droit de changer le contrat à la livraison? Le prix surtout? Ça ne se fait pas, poursuit-il. Pour justifier de tels changements, on ajoute une clause au contrat, mais cette clause est inopposable au consommateur.» Autrement dit, elle est nulle. La Loi sur la protection du consommateur est claire là-dessus: aucune clause ne peut être ajoutée pour permettre au commerçant de modifier le prix de vente, peu importe la raison, si ce dernier a été négocié par les deux parties.

>> À lire aussi: Un concessionnaire condamné pour avoir trahi la parole donnée

Vers un nouveau modèle d’affaires?

Il est clair que le modèle d’affaires de l’industrie automobile est en train de changer. Les habitués de la marque Tesla ont pu le constater en commandant leur véhicule directement sur un site web et en traitant directement avec le constructeur, sans passer par une tierce partie comme une concession automobile. Vous pouvez aussi penser à la stratégie de la marque luxueuse Genesis qui gèle les prix des différentes variantes de ses modèles ou fait des campagnes de précommande où les constructeurs invitent les consommateurs à réserver un modèle quelques années à l’avance.

«L’industrie a à réfléchir à mon avis, à refaire une stratégie, parce que ces conditions vont rester pour quelques années encore. C’est à eux d’apporter des solutions», a indiqué Me Lamontagne.

M. Poëti est du même avis. Il ne serait pas surpris de voir plus de modèles dont le prix est fixé à l’avance, sans aucune possibilité de négociations pour le consommateur ni de hausse injustifiée de la part du constructeur ou de la concession. En revanche, le PDG de la CCAQ ne croit pas que les concessionnaires sont appelés à disparaître, ne serait-ce que pour assurer un entretien rigoureux de toute la technologie embarquée à bord des véhicules récents ou d’avenir.

>> À lire aussi: Prix de l’essence: 13 trucs pour économiser à la pompe

 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.