Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Les centres commerciaux veulent retrouver leurs clients

Par Marie-Eve Shaffer
centre-commercial

Durement éprouvés par la pandémie de COVID-19, les propriétaires de centres commerciaux investissent les réseaux sociaux et font campagne pour ramener les consommateurs entre leurs murs, à quelques semaines du Vendredi fou et du début des emplettes des Fêtes.

Au mois de juin 2021, 65 % des consommateurs magasinaient dans les centres commerciaux à la même fréquence qu’avant la crise sanitaire, révèle le Baromètre de la consommation du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD). Deux mois plus tard, en août, ils n’étaient que 48 % à avoir conservé cette habitude.

Il en a été de même dans les autres lieux commerciaux. Près de 71 % des répondants au Baromètre du CQCD visitaient régulièrement les grandes surfaces en juin, mais, au mois d’août, 58 % seulement maintenaient cette routine. Pendant la même période, la proportion de clients qui fréquentaient les rues commerciales aussi souvent qu’avant la pandémie est passée de 66 à 51 %.

Les réseaux sociaux

Pour renverser la tendance, Cadillac Fairview, qui possède les Promenades Saint-Bruno, le Carrefour Laval et Fairview Point-Claire, a lancé au début du mois de septembre une campagne Tik Tok pour inciter ses clients à «redécouvrir» ses établissements.

«Les Canadiens ont soif d’un sentiment d’esprit communautaire ; cette campagne porte justement sur le bien-être que procure le fait de retrouver les gens que nous aimons dans les endroits et les communautés que nous aimons», explique dans un courriel Sal Iacono, vice-président directeur à l’exploitation de Cadillac Fairview.

Les réseaux sociaux font aussi partie de la campagne promotionnelle de Cominar en vue de la période faste de magasinage d’automne. Le gestionnaire de 19 centres commerciaux au Québec, dont Alexis Nihon, le Carrefour Charlesbourg et les Galeries de Hull, organisera des concours Facebook et créera des occasions pour échanger avec les consommateurs dans le but de mettre ses commerçants en valeur.

«Les activités qu’on va faire pour Halloween et le Vendredi fou visent vraiment à donner de la visibilité à nos détaillants et à promouvoir leur offre», souligne la conseillère principale aux communications de Cominar, Julie Lajoye.

Plusieurs activités

Du côté d’Ivanhoé Cambridge, qui possède le Centre Eaton, les Galeries d’Anjou, la Place Montréal Trust et Place Sainte-Foy, l’objectif sera de «maximiser la visite» des consommateurs en leur proposant de magasiner dans plusieurs commerces, mais aussi de manger au restaurant et de se divertir dans ses centres.

Cet été, le bras immobilier de la Caisse de dépôt et placement du Québec a organisé l’événement Aux Alentours, au cours duquel il a été possible d’assister à des prestations musicales et de faire du yoga ou du cardiovélo dans ses centres commerciaux. Cet automne et pendant l’hiver, d’autres activités seront offertes.

«Lorsque [les consommateurs] font le choix de se déplacer, c’est parce qu’il y a une valeur ajoutée : trouver un produit, s’inspirer ou se divertir, seul, en famille ou avec des collègues», note Ivanhoé Cambridge dans un échange de courriels.

Sentiment de sécurité ?

Au-delà des campagnes de promotion que les propriétaires de centres commerciaux lanceront, les consommateurs seront-ils à l’aise de fréquenter ces établissements en période de fort achalandage ?

Pas moins de 72 % des répondants au sondage du Baromètre de la consommation du CQCD indiquaient au mois d’août, au moment du magasinage de la rentrée, être peu ou pas du tout inquiets pour leur santé lors de leur passage dans un commerce.

Julie Lajoye assure que les échos de la clientèle témoignent de sa tranquillité d’esprit. «Dès le début de la pandémie, on a installé une signalétique très claire à l’entrée des centres commerciaux et on a facilité la mise en place de consignes sanitaires», insiste-t-elle.

Même son de cloche du côté de Cadillac Fairview, qui affirme «accorder une attention particulière» à toutes les règles de la santé publique.

Ivanhoé Cambridge fait de même. En vue d’un plus grand achalandage cet automne, ses établissements offriront des services de cueillette à l’auto ou dans les locaux des commerçants, en plus de proposer des promotions en ligne et en magasin. Il est également possible de faire la file virtuellement pour certains détaillants.

>> À lire aussi : Tout ce qu’il faut savoir sur les garanties et Comment choisir des électroménagers écoénergétiques

Lire l'article
Quoi faire des vêtements qu'on ne porte plus ?

Le changement de saison est propice aux changements de style. C’est l’occasion de libérer votre penderie de ce que vous ne porterez plus. Mais pas n’importe comment. Voici nos conseils pour donner, revendre, échanger ou revaloriser vos vêtements.

Lire l'article
L’assurance-emploi change ses règles

Depuis le 26 septembre, le gouvernement fédéral a changé les règles du programme d’assurance-emploi. Si certains critères demeurent souples pour aider les travailleurs qui galèrent toujours pendant la pandémie de COVID-19, d’autres ont été durcis. Voici ce que vous devez savoir.

Lire l'article
Partis fédéraux : achetez maintenant… payez plus tard ?

La campagne électorale fédérale a donné lieu jusqu’ici à des débats musclés et à quelques controverses, parfois au détriment de bonnes idées susceptibles d’affecter directement votre pouvoir d’achat et vos choix de consommation. Voyons quelques-unes de ces promesses vaguement évoquées ou sagement assoupies dans les programmes politiques.

Lire l'article
Catastrophe à l’étranger : comment pouvez-vous aider ?

Un ouragan frappe Haïti, la famine sévit en Éthiopie et une sécheresse s’abat sur le Brésil. Et c’est sans compter la COVID-19 qui fait des ravages dans les pays où la vaccination progresse à pas de tortue. À des milliers de kilomètres de là, vous voulez donner un coup de main à ces communautés dans le besoin. Voici la marche à suivre.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.