Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Le cercle vicieux de la climatisation

Par Rémi Leroux

Îlots de chaleur, demande énergétique exponentielle, impacts des gaz frigorigènes sur les émissions de gaz à effet de serre... La climatisation a des impacts importants sur l'environnement et contribue au réchauffement climatique.

 

Un climatiseur n’émet pas en tant que tel de gaz à effet de serre (GES) lorsqu’il fonctionne.

Mais, pour fonctionner, l’appareil a besoin d’une source d’énergie qui, si elle est produite à partir de ressources fossiles, contribue aux émissions de GES. Par ailleurs, un climatiseur contient des gaz frigorigènes qui, en cas de fuite par exemple, ont un potentiel d’effet de serre extrêmement puissant.

Plus d’1,6 milliard de climatiseurs fonctionnent dans le monde et quelque 135 millions nouveaux appareils sont vendus chaque année.

L’utilisation massive d’appareils de climatisation contribue donc à l’augmentation des émissions de GES dans l’atmosphère. Les GES sont la cause principale du réchauffement climatique. Or, que fait-on pour, au quotidien, contrer le réchauffement climatique ? On climatise toujours plus !

Un cercle vicieux… qui donne froid dans le dos

Les îlots de chaleur

En milieu urbain, les grands immeubles, les aménagements sans végétation et les surfaces asphaltées sont fortement responsables de l’apparition d’îlots de chaleur. Tous ces espaces absorbent l’énergie solaire et créent des zones beaucoup plus chaudes que d’autres. 

Et les appareils de climatisation viennent quant à eux renforcer l’effet d’îlot de chaleur puisqu’ils rejettent à l’extérieur des bâtiments la chaleur accumulée à l’intérieur.

En période de forte chaleur, les climatiseurs en ville tournent à plein régime. La demande énergétique augmente donc fortement. Or, si l’énergie est produite à partir de gaz, de charbon ou de pétrole, cette forte demande en électricité provoque une fois encore une augmentation des émissions de GES.

Comment réduire les effets de la climatisation sur le climat?

• L’industrie doit réduire progressivement la production et l’utilisation des hydrofluorocarbures (HFC), les réfrigérants prédominants aujourd’hui dans les appareils de climatisation.

• Les gouvernements doivent durcir les normes en matière de consommation électrique des appareils et développer l’énergie solaire afin que son pic de production corresponde, en journée, au pic de demande de climatisation

• Les consommateurs peuvent quant à eux améliorer l’isolation énergétique de leur logement pour empêcher la chaleur d’entrer, végétaliser ou simplement obstruer les fenêtres pour empêcher le soleil de pénétrer dans la maison.

>> Voyez nos conseils pour survivre à la canicule et lisez nos guides d'achat pour ventilateurs. Si vous décidez tout de même d'acheter un climatiseur, consultez notre comparatif de climatiseurs de fenêtre et climatiseurs portatifs ainsi que notre guide d'achat pour thermopompes murales et climatiseurs muraux.

Lire l'article
Test
Teintures d’extérieur : 20 produits testés

Vous voulez protéger votre terrasse ou votre clôture en bois? Nos tests démontrent que toutes les teintures ne s’égalent pas. Voyez laquelle choisir parmi des marques telles que BEHR, Benjamin Moore, Cabot, Olympic, Denalt ou encore Sico. Nos tests ont été réalisés dans des conditions réelles, incluant notre rude hiver québécois.

À la suite d’une révision de notre protocole pour ce test, nous avons décidé de retirer le produit Denalt Teinture extérieure + scellant 2 en 1 – semi-transparente. Ce produit sera testé à nouveau au cours de la prochaine année.

Lire l'article
Quel matériau choisir pour votre terrasse?

Pour la construction de patios, vous trouverez sur le marché plusieurs types de bois et de matériaux synthétiques. Durabilité, entretien, prix, impact environnemental : voyez comment ils se comparent.

Lire l'article
Test
Barbecues (BBQ) : 47 modèles testés

Weber, Napoleon, Cuisinart, Broil King… Nous avons testé des barbecues au propane, au charbon et au bois, un barbecue électrique, ainsi que des modèles portatifs. Pour trouver le meilleur BBQ, consultez notre tableau des marques les plus fiables, notre évaluation de la réparabilité et notre liste des meilleurs barbecues.

Lire l'article
Guide d’achat : bien choisir votre chauffe-eau de piscine

Pour allonger la trop courte saison de la baignade et rentabiliser votre piscine, mieux vaut penser à chauffer cette dernière! Voici quelques conseils qui vous aideront à planifier l'achat de votre chauffe-eau.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par DOMINIC LACHAPELLE
    11 Octobre 2019

    Vous auriez dû réserver une place aux thermopompes géothermiques dans votre article. S'ils contribuent aux îlots de chaleur, l'effet est sans doute beaucoup amoindrie. La thermopompe envoie la chaleur profondément dans le sol durant l'été et la récupère durant l'hiver pour chauffer l'habitation. Bien sûr, ce n'est pas aussi facile à installer et c'est plus cher que les thermopompes air-air, mais ça demeure intéressant pour un investissement à long terme car la facture d'énergie est coupée en 4.