Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

(4) Articles

(180) Produits

(0) Fiches

Comment nous avons testé la nourriture pour chats

Par Mathilde Roy (journaliste) et Capucine Cloutier (chargée de projet) Mise en ligne : 14 Juillet 2020

Vous vous questionnez sur la manière dont nous avons testé la nourriture pour chats? Voici comment nous avons procédé.

En décembre 2019 et janvier 2020, Protégez-Vous a visité 6 cliniques vétérinaires, 6 chaînes de magasins spécialisés dans les produits pour animaux et 8 épiceries et magasins à grande surface pour se procurer des croquettes pour chats adultes. En tout, nous avons évalué 180 sacs de nourriture pour chats, vendus au prix maximal de 1,48 $ la portion (prix relevés en mars 2020 et arrondis au cent [¢] près).

Les produits qui ciblent des âges (chatons, chats âgés, etc.) ou des races spécifiques (le chat bengal, par exemple), ou encore certains aspects ou problèmes relatifs à la santé (soins dentaires, digestion sensible, boules de poils, gestion du poids, etc.) n’ont pas été retenus pour notre analyse.

Nous avons évalué la qualité des ingrédients, l’analyse garantie ainsi que la transparence des informations figurant sur le sac. Nous avons aussi porté attention aux différentes allégations affichées sur les emballages des produits pour identifier celles qui sont pertinentes et celles pouvant induire le consommateur en erreur. Les allégations n’ont cependant pas affecté la note globale des produits.

Le prix

Nous indiquons le prix par portion journalière recommandée par le fabricant sur le sac pour un chat adulte de 4 kg (8,8 lb). Dans le cas de portions indiquées en tasses plutôt qu’en grammes ou en kilogrammes, le poids d’une portion a été calculé selon le contenu calorique du sac. Parce que la portion recommandée par le fabricant de deux produits était jugée trop petite par nos experts, nous avons alors calculé une portion crédible en nous basant sur une formule théorique proposée par ces derniers.

La qualité des ingrédients

La qualité des ingrédients repose sur une analyse qualitative des gras et des protéines réalisée par cinq experts en nutrition pour chats : Sophie Lavallée, Normand Viau et Serge Boutet, agronomes experts en nutrition animale ; Anna-Kate Shoveller, professeure associée au Département de biosciences animales de l’Université de Guelph ; et le Dr Younès Chorfi, professeur titulaire à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal. Cette analyse est basée sur la source, la diversité et l’ordre de priorité des ingrédients dans la liste les présentant.

Qualité des protéines 

Comme le chat est carnivore, les protéines animales sont à privilégier. Les produits qui contiennent des viandes ou des poissons frais, des œufs et/ou de la viande déshydratée et qui ne mentionnent aucune protéine végétale ou céréale parmi leurs premiers ingrédients ont reçu de bonnes notes.

Qualité des gras

Les gras sont l’une des sources principales d'énergie pour le chat. Celui-ci a besoin de bonnes sources d'acides gras oméga-3 et oméga-6 pour assurer un bon fonctionnement de son corps. Le gras animal (mis à part le gras de bœuf) est aussi à privilégier, comparativement au gras végétal.

L’analyse garantie

Toutes les croquettes respectent les normes de l’Association of American Feed Control Officials (AAFCO), et leur emballage affiche la déclaration en question. Seul un produit ne possède pas cette mention de respect des standards de l’AAFCO, mais il respecte tout de même les normes de l’organisme. Les experts ont établi des valeurs optimales pour le taux de protéines, de gras, de fibres et d’humidité – des chiffres qui sont plus sévères que ceux de l’AAFCO – selon les besoins d’un chat d’extérieur et d’intérieur. Ces quatre éléments (protéines, gras, fibres et humidité) sont obligatoires selon les standards de l’AAFCO et doivent figurer sur tous les emballages de nourriture pour chats. Les experts ont aussi jugé que la taurine et le magnésium sont deux éléments importants pouvant affecter grandement la santé du chat ; par conséquent, ils sont nécessaires à la comparaison de produits entre eux, bien que leurs taux respectifs ne doivent pas obligatoirement figurer sur les emballages. Nous avons donc inclus l’analyse de ces composés dans notre évaluation. Les sacs sur lesquels cette information n’apparaît pas ont été pénalisés.

Protéines :

Les experts ont établi qu’un taux optimal minimal de 28 % de protéines brutes est requis pour la nourriture pour chats d’intérieur, tandis qu’un minimum de 30 % est nécessaire pour celle destinée aux chats d’extérieur. Cette différence s’explique par le fait qu’un chat d’extérieur est plus actif et a donc besoin d’un peu plus de protéines. À cet égard, aucun seuil maximal n’a été fixé, car selon les experts, manger trop de protéines ne représente pas un danger réel pour votre chat, tant qu’il est actif.

Gras :

Pour ce qui est de la nourriture pour chats d'intérieur, un taux optimal de matières grasses brutes se trouve entre 12 et 15 %, et entre 15 et 20 % pour la nourriture destinée aux chats d’extérieur. Les gras sont l’une des sources principales d’énergie pour le chat, mais prudence : trop de gras peut entraîner un surpoids chez lui. À l’inverse, une carence en gras signifie que le félin risque de ne pas trouver son compte en acides gras essentiels (oméga-6 et oméga-3). Ces composés sont importants pour la santé de la peau et du pelage du chat, sa vision, son système immunitaire et le développement de son cerveau.

Fibres :

À cet égard, un taux optimal entre 3 et 6 % a été fixé par nos experts du côté de la nourriture pour chats d’intérieur, et entre 3 et 4 % du côté de celle pour chats d’extérieur. Les fibres aident au transit intestinal. Un taux de fibres assez bas peut entraîner des problèmes de constipation chez le félin, tandis qu'un taux de fibres plutôt élevé (par exemple 10 % pour un chat d’extérieur) entraînerait une diminution de l'absorption des nutriments chez l’animal et, par conséquent, une perte de poids chez lui.

Humidité :

Les experts ont fixé un taux optimal d’humidité entre 8 et 10 %. Trop d'humidité pourrait entraîner une formation de moisissures. De plus, selon nos experts, le chat préfère au goût une nourriture plus sèche.

Taurine :

La nourriture pour chats d'intérieur et d'extérieur doit respecter un taux optimal de 0,1 % au minimum en ce qui a trait à la taurine. Le chat ne synthétise pas assez de cet acide aminé essentiel par lui-même ; il est donc très important qu'il puisse en trouver suffisamment dans sa nourriture. Des carences en taurine pourraient causer chez cet animal des problèmes sur le plan cardiaque, visuel ou reproductif, entre autres. Toutefois, trop de taurine ne semble pas causer de problèmes sérieux de santé au chat, selon nos experts. 

Magnésium :

La nourriture pour chats d'intérieur et d'extérieur devrait avoir un taux de magnésium de 0,1 % (chiffre optimal établi par nos experts). Trop de magnésium, associé à un pH urinaire peu acide, peut entraîner des problèmes urinaires.

La transparence des informations

Cet élément prend en compte la présence ou non de 13 éléments nutritifs importants dans l'analyse garantie; d’une garantie de satisfaction (faute de quoi l’argent serait alors remis au consommateur); et des coordonnées pour contacter le fabricant. Les 13 éléments nutritifs en question sont les suivants : le calcium, le phosphore, le magnésium, le potassium, la vitamine A, la vitamine D3, la vitamine E, la taurine, les cendres, le sodium, les acides gras oméga-3, les acides gras oméga-6 et la L-carnitine.

Déclaration AAFCO

Les sacs de croquettes qui présentent la déclaration AAFCO « Essais/tests sur les animaux selon les normes de l'AAFCO pour satisfaire au profil nutritionnel de la nourriture pour chat pour le maintien » ont vu leur note globale bonifiée. Pour le consommateur, elle a plus de valeur que la mention « Formulé pour satisfaire au profil nutritionnel de la nourriture pour chat pour le maintien », car pour avoir le droit de l’apposer sur l’emballage, le fabricant doit effectuer des essais cliniques qui respectent le protocole de l’AAFCO en utilisant la nourriture testée comme seule source de nutrition. Les essais d’alimentation constituent la meilleure façon de documenter les effets d’une nourriture sur le chat. Les produits offerts en version « formulée » plutôt que « testée » ne requièrent pas de passer par des tests chez les animaux.

Pour se classer dans les « meilleurs choix », les croquettes pour chats devaient obtenir une note globale de 85 % ou plus. Les « bons choix », pour leur part, devaient récolter entre 80 et 84 % pour ce qui est de la note globale et coûter 0,55 $ la portion ou moins.

En mars 2020, toutes les croquettes pour chats évaluées étaient vendues dans au moins une chaîne de magasins ou une clinique vétérinaire au Québec, ou alors dans un site web effectuant la livraison au Canada. Les chaînes de magasins visitées comptent plusieurs succursales au Québec.

Protégez-Vous est un organisme sans but lucratif indépendant et autofinancé, entièrement voué à l’information et à l’éducation des consommateurs québécois.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Loisirs et famille

Commentaires 1 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par NICOLAS HARVEY | 16 Juillet 2020

    Vous n'avez pas testé Science diet?