Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Par Capucine Cloutier et Maxime Bilodeau
comment-choisir-glacieres-2 Shutterstock.com

Entre la capacité en litres idéale à choisir, la conservation de la glace, les critères à prioriser du côté du transport ou de l’utilisation et le juste prix à débourser, notre guide d’achat vous permettra de trouver la glacière dont vous avez besoin.

Quelle capacité en litres choisir?
Conservation de la glace
Des atouts importants à considérer
La facilité d’utilisation de la glacière
La qualité de construction et des matériaux
Les accessoires
5 conseils pour entretenir votre glacière
Glacière électrique : est-elle utile en camping?

Au cours des dernières années, l’engouement pour les activités de plein air telles que le camping, la chasse et la pêche a augmenté. Lorsqu’il fait chaud, conserver sa nourriture au frais devient primordial. Selon l'endroit où vous allez et la durée de votre séjour, et selon votre fréquence d’utilisation, vos besoins en matière de glacière pourraient varier.

Quelle capacité en litres choisir?

La capacité des glacières s’exprime généralement en litres et en quarts, des unités de mesure quasi équivalentes (1 quart = 0,95 litre).

Certains fabricants l’expriment aussi en cannettes. Cette donnée aide le consommateur à visualiser le volume, mais s’avère peu utile pour comparer les produits entre eux. Deux produits pourraient avoir la même capacité en litres, mais ne pas contenir le même nombre de canettes à cause de leur configuration intérieure. À quelques exceptions près, la capacité que les fabricants indiquent sur leurs produits est fidèle à la réalité.

Prévoyez de 10 à 15 L par membre de la famille pour un séjour de quelques jours à une semaine, voire davantage pour les gros appétits. N’oubliez pas qu’une grosse glacière sera très lourde une fois remplie et pourrait s'avérer difficile à transporter. Faites attention à la profondeur de la glacière, surtout si vous prévoyez y mettre de grandes bouteilles.

Conservation de la glace

Il existe des glacières adaptées à tous les besoins. De manière générale, les modèles plus légers et moins chers comme les Coleman offrent une moins bonne isolation que ceux beaucoup plus lourds et coûteux tels que les Yeti ou Pelican. Si vous campez dans un lieu reculé où vous n’avez pas accès à de la glace, investissez dans une glacière qui conserve très bien le froid. Si vous ne campez que quelques fins de semaine par-ci par-là, vous pouvez opter pour une glacière d’une centaine de dollars et simplement racheter un sac de glace si vous jugez que le contenu de votre glacière perd de sa fraîcheur.

Certaines marques offrent de l’information sur l’épaisseur et la composition de leurs parois. Des parois épaisses et isolées avec de la mousse (polystyrène, polyuréthane, etc.) garderont mieux la fraîcheur que des parois minces, voire souples, dénuées d’isolant. Un couvercle doté d'une épaisse paroi isolante et complété par un scellant, lequel rend la glacière hermétique, est aussi à rechercher. Malheureusement, ces caractéristiques sont souvent l’apanage des produits les plus chers. De plus, très peu de fabricants spécifient de telles informations.

Portez aussi attention à l’étanchéité du couvercle. Certaines glacières possèdent un joint d’étanchéité qui les rend très hermétiques. Ce n’est pas parce que le couvercle a des loquets que votre glacière sera étanche.

Finalement, gardez en tête que l’utilisation que vous ferez de votre glacière, peu importe sa qualité, affectera ses performances. L'ouvrir et la fermer à répétition par exemple brisera la chaîne du froid, surtout par temps très chaud.

Voici quelques conseils afin d’obtenir la meilleure rétention de froid possible.

1. « De l’espace vide dans votre glacière nuira à la préservation des aliments. C’est pourquoi il vaut mieux toujours remplir votre glacière au maximum de sa capacité, quitte à compléter avec de la glace ou des blocs réfrigérants [ice packs] », conseille Marc Gely, assistant-acheteur spécialisé en plein air pour Sail.

2. Il est préférable de congeler les aliments (lorsque c'est possible) et les bouteilles d’eau que vous mettrez dans la glacière. Cela aidera à garder un environnement froid, en plus de la glace que vous ajouterez.

3. Le froid descend. Essayez le plus possible de mettre la glace sur le dessus de vos aliments, sans toutefois les écraser.

4. Bien que les glaçons soient pratiques car ils englobent vos aliments de froid, ces derniers fondent beaucoup plus rapidement qu’un gros bloc de glace.

Des atouts importants à considérer

La plupart des glacières de notre test offrent des caractéristiques qui vous simplifieront la vie.

Le bouchon de vidange (ou drain) – présent sur tous les produits de notre sélection – est utile pour évacuer l’eau qui reste lorsque la glace a fondu, sans avoir à vider la glacière de son contenu.

Certains produits possèdent même un bouchon d’évent. Une fois ouvert, ce dernier provoque un changement de pression qui permet de vider la glacière plus rapidement tout en gardant le couvercle fermé.

Ces éléments seront bien sûr inutiles si vous prévoyez utiliser des blocs réfrigérants. Rappelez-vous toutefois que ceux-ci finissent par dégeler, ce qui n’en fait pas le meilleur choix si vous partez quelques jours. Pour remplacer ces blocs réfrigérants, vous pouvez d’ailleurs remplir un contenant d’eau et le congeler à la maison à l’avance. Cela vous fera un bloc de glace très efficace et sans dégât.

Le couvercle à loquets n’est pas présent sur beaucoup de glacières. Un tel couvercle s’avère cependant très utile en camping, car il empêche les animaux d’accéder à votre nourriture. « Un raton laveur est assez habile pour ouvrir une glacière exempte de loquets », met en garde Marc Gely, qui conseille de rechercher cette caractéristique. Il propose même de privilégier une glacière certifiée résistante aux ours si vous partez en camping sauvage dans une zone à risque. Par exemple, plusieurs modèles de marques Yeti et Pelican sont réputés pour être résistants aux ours, comme en atteste leur sceau de l’Interagency Grizzly Bear Committee, un comité indépendant d’évaluation. En camping plus traditionnel, rangez toujours votre glacière dans la voiture pendant la nuit, par mesure de sécurité. Certains modèles offrent aussi la possibilité d’installer un cadenas pour verrouiller le couvercle.

La facilité d’utilisation de la glacière

Vérifiez que les manipulations les plus courantes sont faciles à réaliser : ouvrir et fermer le couvercle, barrer et défaire les loquets s’il y en a, ouvrir et fermer les valves.

Si la glacière possède un bouchon de vidange, assurez-vous que l’eau puisse se vider complètement quand vous penchez légèrement la glacière. Si le bouchon se situe trop haut sur la paroi, il est très probable que trop d’eau reste dans le fond de votre glacière.

Certaines glacières possèdent un couvercle poreux. Celui-ci pourrait être difficile à nettoyer en profondeur. Regardez aussi à l’intérieur de la glacière si tous les recoins sont facilement accessibles pour être lavés.

Les glacières qui conservent très bien la glace possèdent souvent des parois très épaisses et sont assez lourdes. Les modèles que nous avons testés ont un poids qui varie entre 4,4 et 14,4 kg. N’oubliez pas que si votre glacière ne possède pas de roues, vous devrez la porter. Il est donc important d’essayer de la porter en magasin afin de vous assurer que celle-ci ne sera pas trop encombrante.

Si la glacière possède des roues et des poignées, le transport pourra effectivement être plus simple (selon le type de terrain), peu importe le poids de la glacière. Cependant, vérifiez que les poignées télescopiques sont assez longues pour vous permettre de tirer la glacière derrière vous sans problème.

La qualité de construction et des matériaux

Sans surprise, les glacières les plus chères sont très robustes et construites pour durer. Les modèles à plus petit prix ont des parois moins épaisses. Lorsque vous magasinez, regardez la solidité des poignées, des roues et des loquets s’il y en a.

Les accessoires

Certains produits sont équipés d’accessoires, parfois assez pratiques : planche à découper, panier, porte-gobelet, ouvre-bouteille, boussole, règle à mesurer, lumière (pouvant servir de lampe de poche). Une des glacières testées possède même une planche à découper qui sert de séparateur, mais qui peut aussi se congeler comme un bloc réfrigérant (ice pack). Tous ces accessoires sont surtout offerts avec les glacières conçues plus spécialement pour la chasse et la pêche, et donc indirectement les glacières qui conservent très bien la glace.

5 conseils pour entretenir votre glacière

1. Frottez l’intérieur et l’extérieur à l’eau chaude savonneuse.

2. Assurez-vous de bien nettoyer le bouchon de vidange, où la saleté est moins facile à voir.

3. Utilisez une pâte faite de bicarbonate de soude et d’eau pour venir à bout des taches tenaces.

4. Laissez la glacière sécher à l’air libre.

5. Entreposez-la avec le couvercle ouvert, même durant la saison morte.

Glacière électrique : est-elle utile en camping?

Les glacières électriques peuvent s’avérer très pratiques lors de vos vacances, mais il vous faut à tout prix avoir une prise électrique à votre disposition pour qu’elles gardent leur efficacité.

Melany Gagnon ne se passerait plus de sa glacière électrique. La fondatrice et propriétaire d’OMG Camping, une boutique en ligne d’accessoires inusités de camping, l’utilise aussi bien sous la tente ou sur un site doté de l'électricité (avec services) que lors de ses escapades en véhicule récréatif.

La plupart des glacières électriques se branchent dans une prise de 12 volts (V), comme l’allume-cigare de votre automobile. Sinon, vous devrez prévoir un adaptateur, souvent vendu séparément, pour rendre la glacière compatible avec les prises de courant standard de 120 V. Il est aussi possible de la brancher sur des panneaux solaires.

Les glacières électriques offertes sur le marché ont un fonctionnement thermoélectrique : elles abaissent leur température interne d’environ 20 degrés Celsius par rapport à la température ambiante, dit Marc Gely. S’il fait très chaud dehors, vos aliments ne resteront pas frais longtemps à l'intérieur de ces produits (que nous n'avons pas retenus pour notre test).

De plus, vous ne pourrez pas mettre de glace dans ce type de contenant, puisque l’eau qu’elle produit pourrait endommager les composantes électriques du ventilateur situé dans la porte ou dans la paroi, par exemple. « [Il vaut mieux utiliser ce genre de glacière] en combinaison avec des blocs réfrigérants au besoin », conseille Melany Gagnon.

Et qu’en est-il de la glacière électrique une fois que vous la débranchez? Elle perd considérablement de son efficacité, et ses performances se comparent alors au mieux à celles d’une glacière standard bas de gamme, soutient Marc Gely. Le spécialiste recommande ce produit seulement s’il demeure branché, par exemple au chalet.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par FRANÇOIS PAQUIN
    22 Juillet 2020

    Le test aurait été plus complet avec un comparatif pour garder froid. C'est le premier facteur a considerer dans un achat.

  • Par Nicolas Harvey
    08 Septembre 2022

    Il existe deux types de glacières électriques: celles qui abaissent la température ambiante et celle, munies d'un compresseur (comme un frigo) qu'il est possible de régler au degré voulu (souvent entre -16C et 10C). Vous devriez les inclurent dans vos tests. C'est ce dernier modèle que nous utilisons (même à la maison lorsqu'il y a beaucoup de gens, ex: Noel)

  • Par SERGE BéLISLE
    27 Mai 2022

    Bonjour,
    Il aurait été intéressant d'inclure les glacières électriques dans votre analyse car comme vous le dites, le camping étant de plus en plus populaire, il est possible aussi d'utiliser une glacière électrique car souvent nous avons accès a l'électricité dans les campings.

    journalist
    Par CéLINE MONTPETIT de Protégez-Vous
    30 Mai 2022

    Bonjour Monsieur Bélisle,
    Merci de nous avoir écrit. Cette années, nous nous sommes concentrés sur l'évaluation des glacières rigides, non électriques. Mais nous prenons bonne note de votre commentaire pour nos prochaines mises à jour.