Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

(5) Articles

(16) Produits

(0) Fiches

Comment choisir un bon four à micro-ondes

Par Maude Tanguay Mise en ligne : 11 octobre 2019  |  Magazine : novembre 2019

Pour choisir le meilleur four à micro-ondes, voici les principaux critères à considérer: la puissance, le volume, l’option «capteur d’humidité», les fonctions utiles et le prix.

1. La puissance 
2. Le volume intérieur et extérieur 
3. Avec ou sans capteur d’humidité
4. Les fonctions préprogrammées 
5. Le prix 
6. Un four à micro-ondes, comment ça marche ?

1. La puissance du micro-ondes

Si faire réchauffer vos plats rapidement constitue votre premier critère de choix, sachez que la grande majorité des appareils testés font bien, et même très bien, le travail à ce chapitre. Il y a donc peu de différence entre un four d’une puissance de 900 W et un autre de 1 200 W.

Cela dit, la majorité des fours offrent des niveaux d’intensité (power level) de 1 à 10. À 1, l’appareil fonctionne seulement à 10 % de sa capacité, alors qu’à 10, il fournit 100 % de sa puissance. Pour les besoins de notre test, nous avons comparé les micro-ondes à intensité maximale.

En général, les fabricants recommandent d’utiliser les niveaux élevés (8, 9 et 10) pour réchauffer les aliments qui contiennent beaucoup d’eau, comme les soupes, les boissons et la plupart des légumes. Les intensités faibles, de 1 à 4, sont utiles pour réchauffer légèrement un plat – qui aurait tiédi, par exemple –, faire ramollir du beurre ou décongeler doucement des aliments. Bien entendu, plus l’intensité choisie est élevée, plus l’aliment chauffera rapidement ; surveillez votre plat pour éviter qu’il ne surchauffe !

>> Consultez les fiches des micro-ondes recommandés

2. Le volume intérieur et extérieur

Si vous avez peu d’espace de comptoir, portez attention aux dimensions de l’appareil qui vous intéresse. La différence de largeur entre les modèles testés peut atteindre 8 cm ; la hauteur, 6 cm ; et la profondeur, jusqu’à 13 cm ! Deux ou trois centimètres peuvent faire toute la différence dans votre choix ; soyez sûr que le four choisi pourra prendre place dans l’espace prévu dans votre cuisine.

Par ailleurs, il est possible de mettre une grande assiette dans tous les fours évalués, mais elle sera moins facile à faire rentrer dans un modèle de petite capacité et à en être retirée.

dimensions-fours-micro-ondes - Comparez les dimensions de deux fours à micro-ondes : à gauche, un modèle de 0,9 pied cube, et à droite, un modèle de 1,6 pied cube.

3. Avec ou sans capteur d’humidité

Vous êtes tenté par un modèle doté d’une touche (parfois appelée sensor reheat ou sensor cook en anglais) qui vous dispense de devoir sélectionner la durée et l’intensité de cuisson ? Cette fonction active un capteur conçu pour détecter l’humidité dégagée par les aliments tout au long du cycle de chauffage et règle la durée de cuisson en conséquence. L’objectif consiste à vous fournir un plat qui n’est pas trop cuit. Attention, toutefois : n’ouvrez pas la porte avant que la durée s’affiche, sinon le programme s’annulera. Par ailleurs, afin de ne pas générer d’humidité supplémentaire, le contenant, le plateau et la cavité du four à micro-ondes doivent être secs.

Alors, essentiel, ce capteur de cuisson ? Nous n’en sommes pas convaincus. Dans certains cas, la durée fixée par l’appareil était trop longue, ce qui donnait des plats beaucoup trop chauds. Résultat : vous devrez attendre que votre repas refroidisse avant de le manger… ce qui annule tout gain en matière de temps ! Bref, vous pouvez tout à fait jouer vous-même le rôle du capteur en choisissant la puissance recommandée dans le manuel d’instructions, en remuant les aliments à mi-cuisson et en vérifiant la température de votre plat périodiquement.

4. Les fonctions préprogrammées

Si vous trouvez fastidieux de devoir choisir la durée et l’intensité de la cuisson, vous apprécierez certainement la touche « ajout rapide ». Il suffit d’appuyer plusieurs fois sur celle-ci pour obtenir le temps de cuisson souhaité. Les modèles Danby, RCA et Everyday Essentials que nous avons testés sont les seuls qui ne sont pas munis de cette touche.

La fonction « décongélation automatique », qui est offerte sur tous les appareils, s’avère également fort pratique. Suivez les indications données dans le manuel d’instructions et surveillez le travail dans le cas précis de la viande, qui risque de cuire.

Tous les modèles testés possèdent un dispositif de sécurité pour enfants qui, une fois activé, verrouille les touches de l’appareil. Sur la plupart des modèles, vous devez presser la touche « marche/arrêt » jusqu’à ce qu’une indication s’affiche à l’écran et qu’un signal sonore soit émis.

5. Le prix

Nos trois « meilleurs choix » ont des volumes de 1,5 et de 1,6 pi3 et se vendent respectivement 200 $, 280 $ et 400 $. Nous avons aussi déniché deux « bons choix » à 100 $, mais ils sont plus petits (0,9 et 1,1 pi3) et dépourvus de la fonction « capteur d’humidité ». 

6. Un four à micro-ondes, comment ça marche ? 

Le micro-ondes a beau faire partie du décor depuis de nombreuses années, son fonctionnement reste énigmatique pour beaucoup de gens. Contrairement à la cuisinière – qui fonctionne au moyen d’éléments chauffants électriques, au gaz ou à induction –, le four à micro-ondes utilise l’énergie des ondes électromagnétiques pour réchauffer les aliments. Ces micro-ondes sont générées dans le magnétron et passent ensuite par un guide d’ondes jusqu’à un agitateur, qui les propage dans le four.  

Les ondes pénètrent ainsi directement dans les aliments, ou alors après avoir rebondi sur les parois de l’appareil. L’énergie absorbée par la nourriture engendre l’oscillation et la rotation des molécules d’eau, ce qui produit de la chaleur et cuit les aliments.  

Qu’est-ce qu’un magnétron ?  

Ce dispositif est un générateur d’énergie qui se trouvait à l’origine dans les radars. C’est en 1945 – lors de travaux effectués pour l’armée sur ces appareils – que l’ingénieur américain Percy Spencer, de l’entreprise Raytheon, a découvert qu’une barre chocolatée avait fondu dans sa poche. Il s’est donc penché sur la raison de ce phénomène et a entrepris plusieurs essais pour en arriver à mettre au point, en 1947, le Radarange, un four à micro-ondes destiné à un usage industriel. Ce n’est que 20 ans plus tard, soit en 1967, que l’entreprise Amana a commercialisé le premier appareil destiné à un usage domestique. 
Faut-il attendre avant de manger un repas qui sort du micro-ondes ? 

Oui, tout simplement pour laisser le temps à la température de votre plat de s’uniformiser. La plupart des manuels d’instructions prescrivent de deux à trois minutes d’attente. Dans le cas d’une soupe, par exemple, cela vous évitera de vous brûler ! 

comment-fonctionne-micro-onde

Un four à micro-ondes est-il moins énergivore qu’une cuisinière ?

Selon Energy Star, le four à micro-ondes consommerait jusqu’à 80 % moins d’énergie qu’une cuisinière traditionnelle. Pensez à l’utiliser efficacement, par exemple en y réchauffant de petites portions d’un plat ou en y faisant décongeler la viande à l’occasion seulement, quand vous n’avez pas le temps de le faire au frigo. Également, ne surchauffez pas vos plats ; remuez les aliments à mi-cuisson afin que la chaleur accumulée au pourtour du plat s’y disperse uniformément.

Le micro-ondes peut-il causer des interférences ?

Oui. Le four à micro-ondes peut brouiller un signal radio, de télévision, de téléphone sans fil ou de routeur. Si cela vous arrive, éloignez votre four à micro-ondes des sources avec lesquelles il interfère. Par ailleurs, ne branchez pas les appareils qui risquent d’être touchés ainsi dans la même prise que celle que vous utilisez pour le four à micro-ondes.

Vous avez un stimulateur cardiaque ? Le fonctionnement de certains de ces dispositifs un peu plus anciens peut être perturbé par un four à micro-ondes, mais ce n’est plus le cas avec les stimulateurs plus récents. Consultez votre médecin si vous êtes inquiet à ce sujet.

>> Pour trouver le meilleur four à micro-ondes, utilisez notre comparateur de produits ou consultez notre liste de recommandations

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Électroménagers

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.