Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous inscrire à nos infolettres

Vous recevrez maintenant nos infolettres par courriel. Sachez que vous pouvez vous désabonner en tout temps en suivant le lien "Me désabonner" dans le bas d'une infolettre.

Produits d'entretien extérieur pour l'auto

Par Protégez-Vous
Produits dentretien exterieur

Vous l’aimez, et il faut qu’elle brille! Le marché regorge de tout ce qu’il vous faut pour bichonner la carrosserie de votre auto.

Automobile

Vous l’aimez, et il faut qu’elle brille! Le marché regorge de tout ce qu’il vous faut pour bichonner la carrosserie de votre auto.

Vouloir que son auto soit reluisante n’est pas qu’une question d’esthétique: c’est également important pour qu’elle conserve sa valeur.

D’autant plus qu’avec le temps, un manque d’entretien extérieur contribuera à la dégradation de la peinture et donc à une diminution de la valeur de revente de la voiture. Bichonnez-la: c’est payant.

À quelle fréquence laver son auto? Les professionnels recommandent de ne pas attendre qu’elle paraisse sale. En effet, plus vous attendez et plus cela risque d’être difficile: insectes collés à la carrosserie, accumulation de poussières de freinage sur les bas de caisse…

Mieux vaut un lavage régulier, aux deux semaines par exemple – et certainement au moins une fois par mois.

L’art de laver son auto

Un lavage efficace doit respecter certaines règles. Si vous n’avez pas le courage de les suivre, mieux vaut confier votre auto à des pros du lavage: un lavage à la main, intérieur et extérieur, coûte de 15 $ à 20 $ environ. Si vous nettoyez votre auto vous-même, voici les conseils à suivre.

  • Commencez par un abondant rinçage à l’eau afin d’éliminer les résidus susceptibles d’égratigner l’auto lors du lavage.
  • Soyez rapide pour éviter que l’eau ou le savon ne sèchent sur l’auto. Lavez-la froide et à l’ombre: sinon le soleil la fera sécher trop rapidement et vous ne pourrez pas la rincer adéquatement.
  • Commencez par le toit et descendez pour ne pas salir des surfaces déjà nettoyées.
  • Faites les bas de caisse, les pneus et les enjoliveurs en dernier.
  • Ne bâclez pas le rinçage. Sinon, le savon résiduel séchera sur la carrosserie et la poussière et les résidus colleront dessus et seront plus difficiles à enlever la prochaine fois.
  • Essuyez votre auto avec une peau de chamois pour éliminer toute trace d’humidité et éviter les dépôts minéraux.

Utiliser du matériel adapté

Les chiffons ordinaires et les éponges sont à proscrire: les premiers laissent des fibres sur la carrosserie et les éponges même bien rincées conservent des ­particules pouvant rayer l’auto.

Utilisez plutôt des mitaines de lavage (de 6 $ à 10 $ environ). Pour essuyer l’auto et nettoyer les vitres, utilisez des chiffons en microfibres ou des peaux de chamois (de 6 $ à 20 $ environ).

Les vitres peuvent être nettoyées avec le même savon que l’auto. Utilisez toujours des mitaines différentes pour nettoyer la carrosserie et les bas de caisse. Si possible, gardez une vieille mitaine pour laver les bas de l’auto.

Utilisez des savons conçus pour le lavage des autos (de 10 $ à 15 $ la bouteille environ). Certains contiennent des additifs qui facilitent le rinçage.

Sachez qu’il existe aussi des produits spéciaux conçus pour à peu près tous les types de taches, de la déjection d’oiseau à la sève d’arbre en passant par les résidus de poussière de frein. On trouve ces produits dans les grandes surfaces et les magasins spécialisés.

Quelques astuces

  • Pour déloger de la sève: utilisez de l’alcool à friction sur un tampon selon la quantité de sève à retirer.
  • Pour enlever de la gomme à mâcher collée sur la carrosserie: utilisez du beurre d’arachide.

 

Cirer et polir

Non seulement cirer et polir la carrosserie de votre auto lui redonnera son lustre d’antan, mais la cire en protégera la peinture. La durée de vie d’une cire est de trois à six mois, selon le traitement et l’application, l’utilisation que vous faites de votre auto et la fréquence à laquelle vous la lavez.

Si nettoyer son auto est à la portée de tous, la cirer, et surtout la polir, c’est une autre paire de manches. L’intervention d’un spécialiste vous coûtera un peu plus de 100 $ (125 $ environ pour un nettoyage et un cirage avec polissage).

Si vous voulez faire le travail vous-même, vous devrez vous procurer une cire (de 5 $ à 30 $ environ), des chamois et des tampons, et évidemment une polisseuse électrique (de 40 $ à 230 $ environ, selon les modèles), idéalement à vitesse variable pour pouvoir réduire la force du polissage sur les parties plus fragiles de la carrosserie, là où la peinture est la plus mince, comme aux extrémités et aux replis.

Attention: si vous maniez mal votre polisseuse, vous risquez d’endommager la peinture de votre auto.

Quelques conseils

  • Tournez méthodiquement autour de l’auto afin d’appliquer la cire et de polir de manière uniforme.
  • Maniez toujours la polisseuse à plat sur la carrosserie, sinon la chaleur dégagée risque d’endommager la peinture.
  • Pour faire briller une partie mate, il faut la nettoyer à la main et souvent y appliquer un produit conçu à cette fin.
  • Pour enlever le surplus de cire entre les lettres et les emblèmes de la carrosserie, utilisez une brosse à dents molle.
  • Pour enlever des résidus sur des moulures en plastique poreux ou en caoutchouc, utilisez une pâte à base d’argile pour commencer (on en trouve dans les grandes surfaces), puis, selon le type de surface, utilisez un des produits mentionnés plus haut pour le lustre.

 

Soignez les détails
Les pneus se lavent à grande eau. Pour faire briller les jantes, utilisez un des produits spécialement conçus pour dégraisser les traces de poussières de frein (de 5 $ et 15 $ la bouteille environ). Ne négligez pas cette étape, car ces poussières sont corrosives pour votre auto, même pour les jantes.

Les garnitures en plastique peuvent elles aussi être nettoyées à l’aide de produits spéciaux, conçus pour enlever les petites ­égratignures.

Enfin, si vous avez des surfaces noires mates en ­plastique un peu poreux à lustrer, du cirage à chaussure noire fera très bien l’affaire. 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.